Ce matin, je me réveil à 6h du matin, le plus naturellement possible. J’entends à 10m de mon lit les vagues qui se déchirent sur le sable. Je me sens bien, je suis au Paradis, il manque le petit copain pour partager cet endroit inimaginable qu’est le Paradis à Mazunte. Coup de coeur terrible pour cette petite plage mexicain fait de brique et de broc. Presque aucun touriste, pas un seul bâtiment en béton! LE PIED! Dans l’après-midi je vais aller du coté de la plage de Zipolite, ancienne cité star des hippies.

Mexique-Mazunte: Lever de soleil.

Mexique-Mazunte: Alors MAGNIFIQUE NON?

Certes il est 6h, mais il ne fait pas tout a fait nuit, je décide de regarder vers la lucarne de ma chambre, et là…. Je prends direct mon appareil photo et je cours sur le sable. Au loin, un spectacle a commencer depuis deux ou trois minutes, le soleil se lève sur le Pacifique !

Voyage au Mexique: Couché de soleil magnifique sur la plage de Mazunte

Mexique-Mazunte: EPOUSTOUFLANT…

De toute ma vie, ce fut le plus beau levé du soleil. Nous étions que 3 ou 4 sur la plage à assister à ce spectacle d’anthologie. Quoi de plus simple mais aussi de plus merveilleux qu’un lever du  soleil !

Mexique: L'un des plus beaux couché de soleil de ma vie du coté de la plage de Mazunte.

Mexique-Mazunte: Ah en perdre son latin. Quel spectacle.

Ici tous les ingrédients sont présents pour qu’il soit grandiose. Nous sommes en plein hivers et au contraire de la France, dans cette partie du monde, nous sommes en période sèche, il n’y a donc aucun nuage présent. Mazunte est sur un croissant de lune de montagne, le paysage est superbe mais surtout d’énorme bloc de roche jaillissent de la mer. Et justement, le soleil se lève entre deux énormes blocs de roche ! Cela me fait penser à des poteaux de rugby, le soleil représentants le ballon.

Mexique: La plage de Zipolite ou de petites maisons en bois sont installés. Cela change des grands buildings et j'aime beaucoup cela.

Les petites cabanes pour dormir a Zipolite.

Mexique: Seul sur la plage, avec les couleurs du TFC… Alleeee le Teeeeffeeeecceeee, alllee…

Le ciel est passé par toutes les couleurs, bleu, rouge, rose, orange. Je suis resté 4O minutes à prendre de magnifique photos. La journée commence bien.

Mexique: Ahh ils sont present eux sur tout les continents. Ici c est plutot qui veut des glaces du coté de la plage de Zipolite

Cette journée fut très calme d’ailleurs, je suis allé à 5km de Mazunte à Zipolite, petit village renommé. Car avant l’hôtel parviennent à se construire sur la plage suite à un ouragan,  Zipolite été réputé pour être le village de la tolérance du Mexique. Les Hippies venaient dormir ici tous les soirs, une plage nudiste (l’une des seules du Mexique)  est présente aussi. Mais la ville a perdu son charme quand l’hôtel en dure c’est construit. Bon c’est ce qu’écrit le routard, moi j’ai bien aimé l’ambiance décontracte. Je suis resté presque toute l’après-midi, à faire bronzette et à manger des noix de coco.

Mexique: Apres la glace, preparation de la noix de coco. Ah il faut tout essayer lorsque nous sommes a l etranger.

Mexique- Plage de Zipolite: Les touristes peuvent manger avec les habitants des noix de coco!

Mexique: D ailleurs tous le monde pense a manger. (desole clavier espagnol, j arrive pas a trouver les accents)

Mexique: Plutot pas mal cette noix de coco, aussi douce a manger qu a Cuba. Un regal.

Je dis presque car, je suis retourné dans  LA ville, qui se trouve à 45 minutes en voitures d’ici pour changer mon billet de bus. Je devais quitter Mazunte ce soir pour rejoindre Julien et Anne-Lise que j’avais rencontré à Uxmal pour que l’on aille ensemble à Mexico City ma dernière ville du Mexique que je dois visiter. Mais, j’ai envie de revoir une dernière fois, un autre levé du soleil. J’irai à Mexico City des demain soir en attendant, je m’achète un réveil pour ne pas louper le spectacle que j’ai vu ce matin.

Mexique: Apres avoir autant mange, un peu de repos.

Mexique: Pour rentrer, il faut prendre un genre de pick up, et tous le monde va derriere. Un peu mql aux fesses mais tellement moins chers que le taxi.|||

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)

A propos de l'auteur

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.