Qu’est ce que l’Hindouisme ? La question peut surprendre alors que je suis au Cambodge et que la religion ultra majoritaire est le bouddhisme. Mais le prochain article sera sur les inévitables Temples d’Angkor, vus comme l’une des 7 nouvelles merveilles du monde; et pour comprendre l’histoire d’Angkor il vous faut comprendre la religion de l’époque à savoir l’Hindouisme !

L'entrée des temples d'Angkor près de Siem Reap au Cambodge. Photo blog http://yoytourdumonde.fr

Cambodge – Angkor: Panneau d’entrée des temples d’Angkor

Qu’est ce que l’Hindouisme ?

L’hindouisme est une religion originaire du sud de l’Asie. Actuellement, cette religion est pratiquée essentiellement en Inde où elle est la religion majoritaire de ce grand pays. Les croyants de cette religion ou fidèles se nomment Hindous. La religion Hindouiste compte plus de 900 millions de fidèles dans le monde. Soit près de 13% de la population mondiale ! A cet effet l’Hindouisme se classe à la 3ème place des religions les plus répandues dans le monde après le Christianisme et l’Islam.

Photos de deux hindouistes dans les eaux du Gange à Varanasi ou Benares. Photo blog http://yoytourdumonde.fr

Varanasi – Hindouisme: Près du Gange à Varanasi j’ai prie ces deux hindouistes. Sur le front il y a l’information si ils sont plus proche du Dieu Vishnu ou Shiva.

L'un des rites les plus importants dans l'hindouismes est la purification. Photo prise à Pushkar. Blog http://yoytourdumonde.fr

Inde – Pusjkar: Un homme se purifie dans les eaux de Pushkar dans le nord de l’Inde selon les rites de l’Hindouisme.

Une femme Indienne apres d'un des Gaths de Pushkar dans le nord de l'Inde. Photo blog http://yoytourdumonde.fr

Inde – Pushkar: Une femme hindouiste avec son enfants sur l’un des Gaths de Pushkar.

Hindouisme et divinité ?

Attention, le chiffre qui tue. Depuis 2 ans je suis mort de rire en me disant : Mais comment vais-je écrire l’article sur l’Hindouisme ? Car si chez les chrétiens nous croyons en UN dieu de même que chez les musulmans, chez les hindous ça n’est pas du tout la même chose. Car dans la religion hindou il y aurait plus de 300 millions de dieux ! Oui oui, alors je l’écris en chiffre pour bien que vous le compreniez. Les hindous croient en 300 000 000 Dieux ! Sacré chiffre ! Dieu merci je ne vais pas vous parler dans cet article des 300 millions de divinités que compte cette religion dite polythéiste (qui croient en plusieurs divinités). Car s’il y a des millions de divinités, ici nous allons nous arrêter à la Trimurti. Il s’agit de la triade divine hindoue (Dieux majeurs) formée par Shiva, Vishnu et Brahma qui sont très souvent représentés dans les temples d’Angkor. La bonne nouvelle dans cette histoire est que dans l’Hindouisme comme dans les temples d’Angkor, si vous connaissez l’histoire de ces 3 dieux vous êtes sûr de comprendre l’essentiel.

BRAHMA dans l’Hindouisme : C’est le Dieu de la création. C’est un membre imminent de la Trimurti aux cotés de Shiva et de Vishnu. C’est l’un des 3 Dieux les plus importants dans l’hindouisme même s’il a un rôle mineur. Il ne fait pas l’objet de culte personnel à Angkor. Et même en Inde seul un ou deux temples lui sont dédiés. Dans la mythologie hindoue, Brahma apparaît comme le Dieu demandant à Vishnu de descendre sur terre pour y ramener l’harmonie. Une autre histoire très importante issue de la mythologie est celle où Brahma offre l’immortalité aux démons, répandant le chaos dans l’univers après s’être fait duper par des démons. En gros Brahma c’est un peu le dieu Pierre Richard que tout le monde aime, mais à ne pas aimer ! Un genre de « je t’aime mon non plus ». À noter que ces deux histoires sont représentées dans les temples d’Angkor.

Brahma est souvent représenté avec quatre têtes et quatre bras, mais dans les temples d’Angkor seules trois têtes peuvent être présentées sur les sculptures murales. Enfin nous voyons très souvent Brahma représenté sur un oiseau mythique ayant l’apparence d’une oie.

Statue du Dieu Brahma au musée Guimet.

Vous pouvez voir ici une statue de Brahma que l’on reconnait avec ces nombreuses têtes. Musée Guimet photo prise sur le site wikipedia de la page de Phnom Bok.

SHIVA dans l’Hindouisme : C’est le Dieu qui détruit le monde ancien mais qui dans un deuxième temps insuffle son énergie au monde nouveau. Il est donc vu souvent comme le destructeur. C’est le Dieu le plus puissant de l’Hindouisme, le Seigneur suprême, cependant il n’est pas le plus vénéré en Inde. Shiva est souvent représenté sous la forme d’un linga c’est à dire d’un phallus ou pénis pour représenter la force masculine. Dans les temple d’Angkor, Shiva est souvent représenté sous une forme humaine avec une barbe et deux bras. On peut le voir souvent en train de méditer en position de yogi sur le sommet d’une montagne, mais aussi en train de réaliser la danse cosmique avec « mille bras ». Et si vous voyez des phallus, eh bien c’est Shiva qui y est représenté.

L’attribut de Shiva est un trident, une hache, un chapelet de perle ou un serpent autour du cou. Enfin nous voyons souvent Shiva avec un taureau blanc, symbole de la virilité et de la fertilité. Dans la mythologie vous allez voir que Shiva est quand même un sacré gaffeur. Il ne faut pas l’énerver ! Il a réussi à couper la tête de son fils (Ganesh) sa tête ayant été remplacée par une tête d’éléphant. Et Shiva a réussi à brûler le Dieu Amour. Lui aussi c’est un peu un Pierre Richard !

Le trident de Shiva symbole du Dieu. Photo prise à Benares ou Varanasi. Photo blog http://yoytourdumonde.fr

Hindouisme – Varanasi: Sur les gaths de Varanasi il y a de très nombreux dessins de Shiva avec son tridents.

Un indien est representé par Shiva à Pushkar lors d'une fete hindouiste dans le nord de l'Inde. Blog http://yoytourdumonde.fr

Hindouisme: Lors d’une fete à Pushkar un indien avait décidé de s’habiller comme Shiva.

VISHNU dans l’Hindouisme: Après avoir vu le créateur (Brahma) et le destructeur (Shiva) il est temps de passer au protecteur et j’ai nommé VISHNU ! C’est celui qui protège et qui préserve l’harmonie dans le monde. Il est représenté par quatre bras. Dans les temples d’Angkor Vishnu est omniprésent, avec une mythologie qui lui fait une place de choix. Vous allez pouvoir voir Vishnu allongé sur un serpent, lors d’un sommeil cosmique avec Brahma émergeant de son nombril, présidant au Barattage de l’Océan de lait. Et surtout sous forme d’avatar.

ATTENTION ! En réalité, pendant 6 mois passés en Inde l’hindouisme était une religion qui me désespérait avec tout ces dieux, et je n’y comprenais rien. Quand tout d’un coup je me suis dis : « Mais Krisha c’est Vishnu » !!!!! Du genre Paul et Pierre. Impossible dans la religion Chrétienne mais bien possible dans l’Hindouisme. Vous ne pouvez pas du tout comprendre l’Hindouisme si vous ne comprenez pas les avatars de Vishnu ! Mais c’est quoi un Avatar ? Le terme avatar signifie « descente ». Il décrit la descente d’un dieu sur terre et par extension la forme, l’apparence humaine ou animale prise par le dieu durant son séjour sur terre. Une réincarnation,NON, mais une incarnation OUI. Dans la mythologie hindoue les avatars les plus célèbres sont ceux de Vishnu à qui les dieux lui demandent de rétablir la paix et l’harmonie dans le monde contre les forces maléfiques qui ont semé le chaos. Vishnu a dix avatars. Quatre d’entre eux sont très connus. C’est notamment le cas de RAMA qui est omniprésent dans la mythologie Hindoue. Mais aussi de Krishna qui deviendra un dieu à part entière au final, mais qui était un avatar de Vishnu au départ. L’un des avatars les plus polémique de la mythologie hindouiste est sans contexte Bouddha ! Alors là il faut s’arrêter quelques secondes. En fait, Vishnu serait venu sur terre sous l’apparence de Bouddha pour démasquer démons et autres mortels impies en prêchant de fausses théories (le bouddhisme). Le Bouddhisme étant né en Inde, je crois que les Hindous ont tenté d’absorber le bouddhisme dans leur religion. Si les autres religions, surtout les bouddhistes, ne sont pas dupes, je suis très surpris d’avoir entendu plusieurs fois des indiens dire devant d’énormes statues de Bouddha : « Tiens regardez Vishnu » !!!!!! Incroyable non ? Enfin quelques mots sur le prochain avatar de Vishnu. Et oui nous avons déjà la chance de connaître son nom : « Kalki ». Ce dernier avatar viendra quand les rois seront devenus des voleurs, alors Vishnu interviendra sur un cheval blanc pour détruire le monde et lancer une nouvelle ère. La date est prise dans….430 000 ans. Nous sommes sauvés, quand j’ai vu Sarko et Berlusconi j’ai cru que la date fatidique était arrivée !

Avec plusieurs bras vous pouvez reconnaitre Vishnu dans l'un des temples d'Angkor.

Cambodge: Représentation de Vishnu dans l’un des nombreux temples d’Angkor. Photo publie sur le site internet « pbase.com »

Guides spirituels et rites dans l’Hindouisme

Le principal guide spirituel est le brahmane qui est vu comme un prêtre dans l’hindouisme. Il fait partie de l’une des 4 castes en Inde. Concernant les rites important, sachez que l’adoration et la contemplation des divinités mais aussi les offrandes et les prières aux divinités sont les rites les plus importants. Tout comme la pratique de chants sacrés, de jeûnes, de pèlerinages et de purifications. Lorsque vous entrez dans un temple hindou, l’une des premières choses à faire est de retirer ses chaussures avant d’entrer dans le lieu sacré. Au niveau alimentaire il est interdit de manger de la viande bovine et certains hindous vont même jusqu’à s’abstenir de manger complètement de viande animale.

Un hindouiste entrain de prier du coté de Pushkar dans le nord de l'Inde. Photo blog: http://yoytourdumonde.fr

Inde – Pushkar: Sur cette photo vous pouvez voir un hindouiste entrain de prier.

Les indiens de Pushkar participent à la fête des couleurs ou fête de Holi dans le nord de l'Inde. Photo blog http://yoytourdumonde.fr

Inde: La fête de Holi ou la fete des couleurs est un fête hindouiste très importantes pour les Indiens. Ils fêtent le Dieu Holi.

Ceremonie avec des religieux hindouistes du coté de Varanasi. Photo blog: http://yoytourdumonde.fr

Inde: Ceremonie Hindouiste du coté de Varanasi dans le centre de l’Inde.

Offrandes et prieres à Pushkar dans le nord de l'Inde. Photo blog http://yoytourdumonde.fr

Inde – Pushkar: Ici un indien dans les gaths de Pushkar qui prient et fait des offrandes.

Mythologie Hindouiste présente à Angkor

Les temples d’Angkor font la renommée du site sur le plan international. Outre l’architecture des temples, je vous invite à rester de longues minutes à contempler les bas reliefs de certains temples. Pour moi, les bas reliefs d’Angkor Vat sont d’une beauté extraordinaire ! La mythologie hindouiste y est sculptée de la plus belle des façons. Dans ces bas reliefs vous pouvez voir l’une des plus belles histoires : Le Barattage de l’Océan de lait. C’est peut-être l’une des mythologies les plus connues de l’hindouisme. L’amrita est un nectar garantissant l’immortalité. Or ce nectar n’a pas ressurgi de l’océan cosmique lors d’un des cycles de création. Les dieux en ont besoin contre les asuras (monstres ou anti dieu) pour établir leur supériorité. Il fut donc décidé de baratter l’Océan de lait ou cosmique pour retrouver l’amrita. Mais pour récupérer le précieux nectar il fallait le travail et des dieux, et des asuras. Vishnu promit aux asuras une partie du liquide tandis qu’il promit aussi aux Dieux que les asuras n’en boiraient pas une seule goutte ! On arracha le Mont Mandara pour servir de baratte et le serpent Vasuki fut réquisitionné pour servir de corde géante enroulée autour de la montagne. Quand le nectar de l’immortalité réapparut au fond de l’Océan, les asuras s’emparèrent du liquide. Mais Vishnu prit alors la forme d’une femme de toute beauté et les anti dieux en oublièrent le nectar. Les Dieux le burent jusqu’à la dernière goutte, ne laissant rien aux asuras. L’Opération fut un succès, les Dieux devinrent supérieurs et les asuras avaient perdu la bataille !

Et Ganesh dans l’Hindouisme ? Vous allez me dire, mais Yohann: « Tu n’évoques pas Ganesh, le mec qui a une tête d’éléphant ? » Si si, j’y arrive. Il est temps de parler de Ganesh, l’un des Dieux les plus aimé de la mythologie hindouiste. L’histoire de Ganesh, c’est quand même l’histoire de la bévue de ce monde. Imaginez le Dieu tout puissant, à savoir Shiva, qui descend de sa montagne ou il méditait pour voir sa femme Parvati. Alors que cette dernière prenait un bain, Ganesh refusa le passage dans la chambre de son père Shiva. En un mot il ne le reconnut pas. Furieux, notre Shiva national ne trouva rien de mieux à faire que de couper la tête de son propre fils ! Oui oui Shiva qui médite pendant des années voire des siècles, tape de sacrées colères pour couper la tête de son fiston ! Je ne suis pas sûr que la méditation fonctionne énormément ! Bref, Shiva coupe la tête de son fils. La tête fut remplacée par celle de la première créature qui passa, à savoir un éléphant d’ou le physique un peu « bizarre » de Ganesh, c’est à dire un homme ayant la tête d’un éléphant. Tu me diras certains ont des tête de bite donc nous voilà sauvés ! lol.

Kama le cupidon hindouiste : Ganesh ne fut pas le seul à souffrir des colères du paternel ! Un autre en a fait les frais, il s’agit de Kama le dieu de…l’Amour ! Ce dernier fut envoyé par les dieux pour attirer l’attention de Shiva qui était trop absorbé par le chagrin du décès de sa première femme. Or Shiva ne remarque pas Parvati, une magnifique femme qui deviendra sa 2ème épouse et la maman de Ganesh au passage. Or, pour que Shiva remarque Parvati, Kana notre Dieu de l’Amour décide de lancer une flèche en sucre sur Shiva. La flèche a bien touché le cœur de notre Dieu mais Shiva fut exaspéré et décida de réduire en cendre Kama avec son troisième œil ! Le dieu Amour réduit en cendre…c’est la poisse pour l’humanité. Mais sous la pression de Parvati, des Dieux et de Rati, l’épouse de Kama, Shiva décida de le ramener à la vie. Au passage si le Dieu Amour pouvait m’aider après l’écriture de cet article cela serait plutôt cool ! Merci Voilà, ces différentes histoires sont sur les bas reliefs d’Angkor Vat et il y en a encore des centaines et des centaines qui sont racontées.

Le barattage de la mer de lait à Angkor Vat au Cambodge avec superbe bas relief. Photo blog http://yoytourdumonde.fr

Cambodge: Bas relief dans le temple d’Angkor Vat. On peut y voir le barattage de la mer de lait.

Representation d'un mariage avec un pretre sur un bas relief d'Angkor Vat au Cambodge. Photo blog http://yoytourdumonde.fr

Cambodge: Encore un superbe bas relief à Angkor Vat avec cette représentation d’un mariage.

Des soldats en tenue de combat sur l'un des bas reliefs d'Angkor Vat. Photo blog http://yoytourdumonde.fr

Cambodge: Des soldats représentés sur l’un des bas reliefs d’Angkor Vat.

Pratique religieuse dans les temples d’Angkor.

Si je vous ai parlé de l’Hindouisme avant de vous faire voyager du coté des Temple d’Angkor, c’est que l’hindouisme a imprégné cette partie du Cambodge pendant la construction des temples. Et que visiter les temples d’Angkor ou s’intéresser au temple d’Angkor sans rien connaître de l’Hindouisme est tout simplement une erreur MONUMENTALE. Car bons nombres de sculptures et de divinités sculptées dans les temples représentent des rites et des textes de la culture hindouiste. C’est assez hallucinant de penser que 90% des touristes qui visitent les temples ne peuvent pas comprendre ce qu’ils voient. Pour une question de simplicité nous pouvons dire que l’hindouisme puis le bouddhisme se sont succédé sur le site d’Angkor. Seulement, l’hindouisme est la religion officielle des rois Khmers tandis que le bouddhisme à bénéficié parfois de la protection bienveillante d’un roi voire d’un patronage officiel. Pour simplifier, on peut faire ce type de chronologie sur le site d’Angkor.

Du 9e au 11e siècle : SHIVA est le dieu principal vénéré dans les temples d’Etats. Il est représenté sous la forme d’un linga.

Dans la 1ère partie du 12e siècle : C’est VISHNU qui devient le dieu officiel de Suryavarman II, vu comme le bâtisseur d’Angkor Vat.

A la fin du 12e, début du 13e : BOUDDHA puis LOKESHVARA dominent dans la multitude de Dieu au sein desquelles nous retrouvons Shiva et Vishnu qui continuent à jouer un rôle important dans le royaume.

13e siècle : Réaction Shivaïte qui conduit à la destruction presque complète des représentations de Bouddha à Angkor.

Fin du 13e siècle : BOUDDHISME THERAVADA. L’hindouisme recule très nettement au profit du Bouddhisme Theravada, qui est l’une des deux branches du Bouddhisme. Cette forme de Bouddhisme venu du Sri Lanka devient la religion dominante des régions qui se composent actuellement de la Birmanie (Myanmar) mais aussi de la Thaïlande, du Laos et du Cambodge. Et il est à noter que depuis le 13ème siècle c’est la religion officielle de ces pays. Mais l’influence de l’Hindouisme ne s’est pas totalement effacée car les rites royaux de la cour de Thaïlande et du Cambodge ont toujours des rites hindouistes actuellement !! Voilà, à présent vous êtes prêts pour découvrir les plus beaux temples du monde en compagnie des temples Mayas de Chichen Izta, Uxal au Mexique, mais aussi de Tikal au Guatemala ou des sites Incas tel que le Machu Picchu et Huacas del Sol y de la Luna au Pérou.

La barbe de Shiva est facilement reconnaissable dans les temples d'Angkor au Cambodge. Photo blog http://yoytourdumonde.fr

Cambodge: Sculpture de Shiva dans un des temples d’Angkor. Shiva est reconnaissable à sa barbe.

Le site d'Angkor est toujours utilisés par les populations locales pour faire des rituels religieuses tels que des offrandes comme cette photo. Blog http://yoytourdumonde.fr

Cambodge: Dans certains temples d’Angkor les habitants continuent de venir sur le site pour faire des offrandes à…Bouddha!

Conseil pour visiter le site d’Angkor

Par mesure économique je devais visiter Angkor sans guide. Et puis, vu la beauté du site j’ai décidé d’acheter sur un coup de tête le livre : LE GUIDE DES TEMPLES D’ANGKOR de Michel Petrotchenko. C’est LE guide à acheter. Il y a des descriptions détaillées sur plus de 80 temples et des visites mètre par mètre sur les plus beaux temples d’Angkor. Le livre est époustouflant. Vous allez pouvoir découvrir les temples à votre rythme avec des illustrations, des graphiques, des plans; et l’histoire d’avant, pendant et après Angkor y sont magnifiquement expliqués.

Si vous avez aimé cet article, merci de cliquer sur ‘j’aime’ en dessous, de le partager ou d’écrire un petit commentaire. Cela ne prend que quelques secondes mais cela me fait très plaisir.

Yohann Taillandier

A propos de l'auteur

Articles similaires

Une réponse

  1. ELKETROUSSI MEHDI

    Bonjour, article très pertinent, je suis entrain de rédiger un article sur les temples d’Angkor et je penses comme toi qu’il faut un peu de culture sur l’hindouisme et je faisais des recherches sur le net . Je suis tombé sur ton article qui est très bien fait, avec une forme de vulgarisation et en plus une touche d’humour.Bravo ! et merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.