Aujourd’hui,  je vais visiter deux grands sites de New York à savoir Ellis Island et la Statue de la Liberté. Il s’agit de deux sites très importants dans l’imaginaire des touristes et des voyageurs. Le premier endroit, Ellis Islande est une ile mondialement connu, c’est là que les immigrés posaient les pieds pour trouver un monde meilleur…en Amérique. Ou plutôt, pour pouvoir rentrer aux USA, il fallait s’enregistrer à Ellis Island. Quand à la Statue de la liberté si tout le monde la déja vue à la télé ou en carte postale, connaissez-vous son histoire.

En bateau, la Statue de la Libery se rapproche!

Muni de mon City Passe j’embarque sur un bateau, à peine le temps de prendre une ou deux photos du large me voici à Ellis Islande. J’hésite, certes je voulais y aller, c’était dans le programme, mais je ne veux pas y rester des heures et surtout la Statue de la Liberté et si proche que dans un premier temps je préfère ne pas aller à Ellis Islande. Finalement je descends du bateau, après tout ce dernier repars dans 10 minutes si le musée ne me conviens pas,  je serai au pire dans 15 minutes devant la Statue de la Liberté.

Visite d’Ellis Island à New York

Les immigrés ont rendez-vous à Ellis Island

De 1892 à 1954, plus de 12 000 personnes arrivèrent chaque jours à Ellis Island, essentiellement des Irlandais, Anglais, Allemands et Autrichiens en ce qui concerne la première vague d’immigration puis une immigration venant plus d’Amérique Centrale et d’Asie. Quand je descends du bateau, un guide me donne une feuille en français avec des informations sur l’endroit et me dit de rentrer dans le bâtiment. Je rentre alors dans un immense bâtiment qui servait de poste d’immigration. En rentrant,  je suis saisi d’une sensation bizarre, je sais que je vais m’y plaire et je sais que je ne vais pas prendre le bateau de suite ! Le bâtiment de l’extérieur en impose mais à l’intérieur s’est également le cas, il me faut une dizaine de minutes pour comprendre le plan. Ce dernier compris je décide de faire la visite. Elle se fera seule, sans guide et sans appareil qui sert à traduire les points important.

L’entrée de Ellis Island.

Arrivée des immigrés avec leurs baggages.

 

Le Poste d’immigration d’Ellis Island transformé en musée

Les premières salles donnent le ton. Des photos, mais aussi des passeports et des témoignages d’appel téléphonique de l’époque. Et beaucoup d’informations très intéressantes. Quels été les premiers immigrants, d’où ils venaient, leurs professions d’avants. J’ai l’impression d’être dans un énorme livre d’histoire à ciel ouvert. On tente de comprendre pourquoi cette traversé, pour quelle raison, comment et avec quelle bateau. Pas mal de bateaux sont d’ailleurs en photo. On apprend que les français étaient pas si nombreux à venir ici, et ceux qui voulaient tenter leurs chances aux USA été fermier en France.

Papier administratif realisé par l’Administration française.

Les immigrés français par catégorie profesionnelle.

Apres cette première étape ou on en apprend plus sur les immigrants, place à une autre étape  de la visite : Qu’est ce que l’immigration change pour les USA ! Avec la transformation de ville entière comme celle New-York . Il faut savoir que plus de 50% des immigrés sont resté vers New York avec l’existence de nouveau quartier comme Little Italie. Mais après  l’appel des USA aux immigrants le temps des interrogations commencent avec le début d’un changement de politique qui se traduit par la présence de quota.  Il  y a plusieurs affiches d’anciens journaux qui retracent parfaitement le sentiment  de la société US sur l’immigration. Les journaux et dessins y sont éloquents.

Critique de l’Europe, continent en feu contre un continent en plein prosperité.

La politique américaine change de registre, L’oncle Sam emet des quotas.

L’Amerique qui a peur des immigrants.

Je continue la visite en montant d’un étage et je tombe sur une splendide salle lumineuse de 103m et doté d’un plafond voûté et carrelé. C’est la qu’on refoulé les immigrants qui hélas ne rentraient pas aux USA essentiellement des polygames, pauvres, anarchistes. On peut visiter un dortoir mais aussi les différents vêtements et bagages avec lesquels les immigrés arrivaient.

 

Retrouvez vous des personnes de votre famille à Ellis Island

La visite se termine par de petit ordinateur ou une structure américaine a été créer pour retrouver les descendant des immigrés. J’ai tapé non sans émotion TAILLANDIER et 0 réponse. Ce qui signifie qu’aucun TAILLANDIER n’a mis les pieds à Ellis Island .  Pareil pour le nom HELLEPUTTE aucun n’est venu s’enregistrer à cet endroit. J’ai tapé plusieurs noms sans réponse sauf UN nom de famille, celui de mon meilleur ami. Florian, il y a plusieurs BENOIT qui sont passé par Ellis Island, aurai tu de la famille aux USA sans le savoir ?

Pas de Taillandier venu à Ellis Island

Ni de Helleputte.

Ils étaient soumis à un examen médical et si leur nom de famille été un peu trop long ont leur octroyer un nouveau nom ; Le rêve de trouver une vie meilleur en Amérique pouvait débuter. Il est à noter que durant la 2eme guerre mondiale, Ellis Island se transforma en centre de détention pour les nouveaux arrivants qui été alors considérés comme des ennemis des Etats-Unis. A l’abandon pendant des années, Ellis Island après la pression des immigrés a été rénové puis est devenu le musée que j’ai visité.

Visite de la Statue de la Libertén à New York

La Statue de la Liberté est un cadeau de la France aux USA

Apres avoir visité Ellis Island pendant plus 2 heures, je prenais la direction de la Statue de la Liberté. Hélas, je ne peux  monter tous la- haut, en faite je n’en avais jamais eu envie mais d’être devant elle, j’ai vraiment envie d’y monter. Apres en avoir fait la demande, on me répond qu’il  y a 5 mois d’attente ! Cela sera donc pour une prochaine fois, mais grâce a mon ticket City Pass je peux tous de même monter jusqu’en haut du socle. Juste avant de monter, il y a un petit musée. On nous apprend que la Statue est donc un cadeau de la France aux USA.  Chose que nous français connaissons, mais pas tous le monde, derrière moi il y a avait des touristes venus d’Asie et ils n’étaient  pas au courant.

Statue de la Liberté et Camenbert au menu.

Dans les entrailles de la Statue de la Liberté à New York

Je fini le musée et monte les marches pour arriver en haut du socle, je pense qu’il y a près de 140 marches. En haut, une vue magnifique sur Manhattan mais surtout en levant les yeux, elle est devant moi : LA STATUE DE LA LIBERTE ! Je reste 5 minutes à faire tous le tour du socle pour admirer le métal utilisé, les boulons et sa couleur bleue métal.  Ayant vu sa petite sœur à Paris plusieurs fois je ne m’attendais pas a être autant assailli de sentiment divers car on ne peut rester neutre devant cette sculpture. Une femme dans un bateau d’immigré passant devant la statue avait réveillé ces 2 enfants pour leur faire voir et avait dit : « Apres avoir vu ceci, je dois être au paradis ».  Je fini par redescendre toutes les marches et je prends toutes les photos possibles et  inimaginable pour immortalisé cet événement pendant 30 minutes.

Structure de la Statue de Liberté. Je suis dans ses entrailles.

Tout en haut du socle de la Statue de la Liberté.

J’adore cette photo, j’ai l’impression que la Statue prend les marches.

Je reprends le bateau et j’accoste au Sud de Manhattan. Il est 16h, je marche en direction des manifestants qui veulent occuper Wall Street,  2 jours auparavant, des manifestants ont été arrêté sur le Pont de Brooklyn pour atteinte à l’ordre public. Apres 1h de discutions à prendre le pouls des manifestants,  je prend la direction de l’Empire State Building, il ne fait pas très beau mais la météo étant pas terrible pour les 3 prochains jour , je décide d’y aller maintenant.

Conseil – Comment visiter Ellis Island et la Statue de la Liberté à New York

  • Les guichets pour visiter la Statue de la Liberté sont ouverts tous les jours de 7h45 à 16h30. Hélas, le lieu est fermé le jour de Noël.
  • Les premiers bateaux pour visiter la Statue de la Liberté et Ellis Island partent le week-end à  8h30 du Memorial Day jusqu’au Columbus Day, et à 9h30 le reste de l’année. Les départs ont lieu toutes les 30 à 45 minutes.
  • Pour économiser le plus possible vous pouvez visiter New York avec le City Pass. Il se presente sous la forme d’un carnet et vous pouvez avec ce dernier visiter 6 hauts lieu touristiques de New York pour un prix plus interessant que des tickets acheté separemment. Le carnet coute 105 euros alors que separemment vous depasser les 140 euros! Sacré economie. Avec le City Pass vous pouvez visiter les sites les plus connues de New York tel que: L’observatoire du Empire State building et son audio guide, le ferry avec l’entrée de Ellis Island et la Statue de la Liberté, l’entrée au Metropolitan Museum of Art, l’entrée au Guggenheim Museum ou l’entrée à l’observatoire Top of the Rock, l’entrée au Museum américain d’histoire naturelle et depuis 2015 le pass offre aussi le choix entre une entrée au musée national du 11 septembre 2001 ou l’entrée à l’Intrepid Sea, Air & Space Museum.
  • L’accès à la couronne de Lady Liberty n’est pas compris dans le billet City PASS
  • Prenez 2 à 3 heures pour visiter le site d’Ellis Island. Entre informations et emotions le musée est vraiment une expérience unique! A découvrir sans une seule hesitation.

Yohann Taillandier

A propos de l'auteur

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.