La Nouvelle Calédonie est loin d’être un coup de cœur pour l’instant. Mais le changement de côte aujourd’hui pourrait rabattre les cartes. Je vais passer de la cote ouest à la cote est dans quelques heures. Le programme de la journée est ainsi : Aller jusqu’à la pointe la plus au nord de l’île puis prendre la route transversale et passer sur la cote est.

Pourquoi pour l’instant la Nouvelle Calédonie n’est pas un coup de foudre?

Il y a un dans ce constat un peu de pas de chance et le sentiment qu’il y a un réel problème du côté du tourisme.  Le coup du pas de chance, c’est bien-sur la météo catastrophique. Parce que tu as beau avoir le plus beau lagon du monde devant toi, si le ciel est gris cela sera alors un lagon somme toute normal. Pas de couleur éclatante, pas d’endroit paradisiaque. Alors tu imagines, mais au bout d’un moment même le fait d’imaginer passe. L’autre problème est le fait qu’il y a très peu de panneau d’information et si tu cherches un chemin pour aller sur une plage, tu vas être obligé de prendre des chemins privé. Et les chemins privé en Nouvelle-Calédonie s’est sacré. Et puisque tu es blanc, les Kanak t’accueillent d’une façon pas très cordiale sur la façade ouest. Par deux fois il m’est arrivé cette mésaventure. Et c’est quand même bien énervant cela. De voir qu’il y a une plage a quelques mètre mais que tu ne peux pas y aller! Ce matin et pour la troisième fois j’ai eu le même problème. Je vois une superbe plage, j’y vais avec ma voiture. Pas de chance, encore une fois c’est un chemin privé. Je dois faire demi tour ! Et je tape l’arrière de ma voiture sur un arbre!!! J’étais trop énervé ! Je regarde il y a un enfoncement du plastique ! Pas cool , pas cool du tout même. Après une première tentative infructueuse je recommence avec tout énervement d’un mec qui pourrait bien payer pour 2500 euros de réparation en cas de problème! Et cela marche, j’ai réussi à réparer le plastique.

Nouvelle-Caledonie: Je quitte la ville de Koumac et de son église à forme particulière

Nouvelle-Caledonie: Je quitte la ville de Koumac et de son église à forme particulière.

nouvelle-caledonie-pum

Nouvelle-Caledonie: Pum est l’un des derniers village le plus au nord de l’Ile.

nouvelle-caledonie-paysage

Nouvelle-Caledonie: Paysage

 

Après cette mésaventure, je vois le bout du bout. C’est à dire j ai rendez-vous avec la pointe nord de la Nouvelle Calédonie. Je quitte Koumac à une heure bien matinale dès 5h30 du matin car je veux écouter le match de football de Toulouse ! Hélas il me faudra plus de 5h pour savoir le résultat, un piteux 1-1 contre Ajaccio. Je continue à aller vers le nord. Le Lonely Planet écrit que c’est une endroit magnifique. Très franchement si vous avez pas de temps, vous pouvez vous abstenir. Cependant il y a eu quelques superbe moments. Notamment quand je me suis retrouvé nez a nez avec des chevaux sauvages ! C’était magnifique ! La route n’est pas si superbe, la mer n’est pas si bleu et le corail été inexistant! Cependant le soleil était bien présent. L’occasion été trop belle, je me suis donc laissé tomber deux heures sur le sable pour prendre deux heures de soleil.

nouvelle-caledonie-chevaux-sauvage

Nouvelle-Caledonie: Surla route des chevaux sauvages

nouvelle-caledonie-chevaux-sauvage

Nouvelle-Caledonie: Chevaux sauvage

Puis retour dans la voiture, pour passer sur la cote est de la Nouvelle Calédonie, j’ai du passer par une route transversale. Fini la RT1 je vais bientôt passer par la RT3. Sur la route je m’arrête car il y a une superbe montagne de calcaire noir sur le bas coté. Ce qui est assez surprenant car rien ne présagé un tel spectacle quelques kilomètres avant. Pour être honnête je ne m’attendais pas a la voir ici donc. Un bloc énorme de couleur noir et blanc alors que le paysages était d’un verre resplendissement. Après deux heures à marcher autour de la montagne et aller à son sommet, la route m’attend de nouveaux.

nouvelle-caledonie-montagne

Nouvelle-Caledonie: Montagne en vue

nouvelle-caledonie-montagne-noir

Nouvelle-Caledonie: Montagne noir de calcaire

nouvelle-caledonie-randonnée

Nouvelle-Caledonie: Une randonnée de deux heures est possible.

Je passe la transversale, traverse un col avec quelques difficulté !!! Ah je n’aime vraiment pas conduire !! Je haï cela. J’essaie quelques arrêts pour aller sur une plage et prendre des photos. Mais toujours la même rengaine : Propriété privé- Défense d’entrée. Soupire!


Nouvelle Caledonie: Route transversale, paysage… par yoy21

Cote Est- Nouveau départ

J’arrive sur la cote est. En regardant mon guide, je vais traverser un ville historique. Le village de Saint Denis de Balade. Cette localité est connu pour plusieurs raisons ; La première est que le Général Cook est arrivé ici, oui le meme qui a decouvert l’Australie. Et apparemment les français ont fait de même en arrivant sur ce coté de l’Île! C’est aussi la première ville d’où les missionnaires sont arrivés. Bon pour les missionnaires cela fut un peu délicat tout de même. Car l’un d’entre eux fut assassiné et ces derniers ont quitté la ville en trombe pour aller du coté de l’Île des Pins que je visiterai la semaine prochaine.

nouvelle-caledonie-saint-denis-balade

Nouvelle-Caledonie: L’eglise de Saint Denis de Balade

vitraux-saint-denis-balade

Nouvelle-Caledonie: Vitraux Saint Denis de Balade

nouvelle-caledonie-saint-denis-balade-interieur

Nouvelle-Caledonie: Intérieur de l’église de Saint Denis de Balade

Mais revenons à Saint Denis de Balade. Je visite une superbe petite église, que j’ai beaucoup apprécié. Au premier abord elle ne paye pas de mine mais c’est ce qui fait son charme. Et puis dans cette église, vous devez absolument voir les vitro qui retrace les premiers pas des colons et les rapports avec les habitants de Saint Denis. Après la visite de l’église, je passe devant un terrain de foot remplie de jeunes de tout age, que des Kanak. Et ENFIN, j’entends ce que j’aurai bien aimé entendre plusieurs fois : « Monsieur, (bon j’aime pas monsieur), bref j’ai eu le droit à : Monsieur, vous ne voulez pas jouer au foot avec nous ? Je ne me suis pas fais prier et j’ai tout de suite accepter l’invitation. Première balle, je fais très fort ! La balle arrive, je la tape, elle rebondi sur une fille a genoux avec un bébé. J’ai failli taper les deux! Au moins, j’ai fais rire tous le monde ! Après nous avons fais des équipes, ils m’ont demandé de choisir les joueurs comme capitaine. On a trop bien rigolé, ambiance énorme tout le monde jouer des gosses de 5 ans a 35 ans. Garçons et filles. L’occasion de parler avec les jeunes qui proviennent des tribu avoisinantes…

nouvelle-caledonie-football

Nouvelle-Caledonie: Partie de football

nouvelle-caledonie-football

Nouvelle-Caledonie: Football

 

Puis à la nuit tombé, le charme est rompu et tout le monde rentre chez soit. Puisque j’ai  la voiture ont me demande si je peux ramener quelques jeunes chez eux. J’accepte volontiers, certains Kanak me proposent de garer ma voiture près d’une plage ou je peux dormir. Pendant que  je ramène les gosses en tribu l’un d’eux âgé de 4 ans me sorts que je ne sais pas conduire!LOL, il paraît que la vérité sort de la bouche des enfants… Bref c’était horrible, un jeune kanak sans permis m’a même proposé de conduire ma voiture tend je n’y arrivais pas. Et dire que ma voiture automatique m’attends tranquillement sur un parking du coté de la Tasmanie en Australie!


Nouvelle Caledonie: Sur les traces de James… par yoy21

A présent j’écris cet article d’une maison qui se trouve en tribu avec Jeremy qui se fout toujours de ma conduite!!! Bien sympa, quand  j’ai ramené le dernier groupe dans une tribu, ils ont discuté avec l’un des chefs. Et on m’a bien gentiment invité à manger et à dormir en tribu. Le grand père est évangéliste donc une bonne partie de la nuit s’est transformé en débat car la Nouvelle-Calédonie est une terre chrétienne. L’occasion de connaître un peu plus cette religion qui est entrain de damner au Brésil face à des Catholiques qui sont de moins en moins nombreux .

Nouvelle-Caledonie-photo-groupe-football

Nouvelle-Caledonie: Photos de groupe

Au final avec cet après-midi géniale j’ai mon premier gros coup de cœurs en Nouvelle-Calédonie. Dormir en tribu et faire un foot d’anthologie avec les jeunes Kanak c’est pas donné a tout le monde. Je m’endors donc avec un sourire jusqu’aux oreilles !

Si tu aimes cet article n’oublie pas de cliquer sur « Like » et de le commenter!

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Une réponse

  1. Isaak

    Et oui le voyage c’est pas le Lonely Planet… Tout les pays ne se « consomment » pas tels que que vous semblez le souhaiter…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.