Voyage au MEXIQUE: Morelia ville sous haute tension!

5h45: BIP BIP BIP…qu’il me fait mal à la tête celui-ci! Et vu le programme des prochains jours, mon réveil devrai sonner entre 5h45 et 6h30 au moins pendant 5 jours consécutifs! Réveil matinal pour quitter Guanajuato et aller du coté de Morelia. Je me situe toujours au Nord Ouest de Mexico mais je suis plus qu’a 300 petit kilomètres de la plus grande métropoles au monde.

.

Morelia est une ville inscrite au Patrimoine Mondiale de l’Unesco, je suis donc toujours dans une ville coloniale. J’y suis arrivé vers 11h du matin. En sortant du bus, deux choses sont différentes par rapports aux autres villes que j’ai visité: Zacatecas et Guanajuato. En effet, la gare routière est immense ici! Je regarde le Guide du Routard et je vois que Morelia et la Capitale de son État et qu’elle compte plus de 600 000 habitants, je suis donc dans une grosse agglomération cette fois-ci. Et la deuxième chose qui me surprend en sortant de la gare, je reste suspendue sur une longue file d’attente. Si c’est pour le taxi, je suis pas prêts de sortir d’ici! En faite quelques minutes plus tard, j’apprends que Morelia ainsi que tous l’État vote aujourd’hui. Élection plus qu’importante car il s’agit des élections municipales, fédérale et d’une troisième élection mais j’arrive toujours pas à comprendre laquelle dans la hiérarchie politique du Mexique.

Il y a donc un peu d’animation dans les rues. Le Guide du Routard mets 3 étoiles à la ville mais en y regardant de plus près il y a très peu de site qui ont le maximum d’étoile si ce n’est le Sanctuaire de Notre Dame de Guadalupe. Sinon le reste est noté à 2 étoiles, même la Cathédral!!! Là,  ils ont été un peu vache je trouve. J’aurai mi personnellement, 3 étoiles au Sanctuaire, à la cathédrale et peut être à l’un des nombreux temples. Car comme les autres villes coloniales Morelia nous bluff sur ces nombreuses église et temples.

En parlant d’Église, on peut dire que là aussi l’habit ne fait pas le moine! Je parle du Sanctuaire de Notre Dame de Guadalupe. De l’extérieur comme vous pouvez le voir sur les photos, celle-ci ne paye pas de mine. Dans le sud on aurait dit: Pas de quoi casser quatre pattes et un canard! PTDR. Sauf que lorsque l’on se retrouve dedans, on ne peut s’empêcher d’ouvrir la bouche tant cette église est splendide. Imaginez un feu d’artifice de couleur, rouge, bleu, jaune, fuchsia et les murs sont recouverts d’arabesques dorées. Et pour rendre le tout encore plus beau, il y a 4 énormes tableaux retraçant l’évangélisation des indiens.

Comme vous voyez elle ne paye pas de mine de l’extérieur.

En retournant dans le centre, je passe devant l’énorme et superbe aqueduc de la ville qui est en très bonne état. Et je me retrouve devant des millions de pétale de rose et de différentes fleurs, dans un énorme tableau pour fêter le festival de musique de la ville. Je crois que le tableau est long d’au moins 200 mètres sur une largeur de 1 mètre! Un travail qui a du être de très longue haleine!

La soirée fut un peu plus mouvementé! J’ai mangé à 12H et à 21h au même endroit, sous des arcades près d’une église. Et les résultats des élections ont commencé à tombé. La gauche qui avait l’État semble l’avoir perdu. La municipalité reste apparemment à droite. En rentrant vers l’hôtel, je vois un pick up sortir d’un garage avec 3 mecs derrière dont un avec une mitraillette! Oui, je pense qu’il est grand temps d’aller dormir Yohann. De toute façon, puisque ce sont les élections, toutes les boites de nuit et les bars sont fermé pour éviter les coups de fusils! C’est ce qui se passe à chaque fois au Mexique.

Le lendemain dans les journaux, ces derniers se félicite qu’il n’y ai pas eu de violence ou si peu par rapports aux élections précédente. Et bé, je suis content de l’apprendre, la tuerie n’a pas eu lieu!

Yohann Taillandier (http://yoytoudumonde.fr)

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.