AUSTRALIE- Tin Can Bay: Les dauphins rescapés.

Après les kangourous et les Koalas, je ne m’attendais pas à voir des…dauphins! Mais Charline m’avait donné la bonne adresse comme l’ont dit. Si vous voulez absolument voir des dauphins en mer et non dans un zoo, il faut prendre la voiture et aller du cote de TIN CAN BAY.

Australie- Queensland: Les dauphins de Tin Can Bay, la reception.

Australie- Queensland: Les dauphins de Tin Can Bay, la reception.

Australie-Queensland; Tin Can Bay

Australie-Queensland; Tin Can Bay

Tin Can Bay ou comment une possible tragedie peut se transformer en histoire d’amour. Ou comment un village presque paumé du Queensland voit arriver chaque matin des dizaines de car et de voiture depuis des années. Il y a presque 60 ans, Tin Can Bay etait une village perdu et paisible du Queensland. Les habitants vivaient essentiellement de la peche car la ville borde l’Ocean. Un matin, les habitants ont eu la suprise de voir un dauphin blessé arriver sur les cotes. Les habitants ont alors decidé de le sauver en lui procurant des soins et en lui donnant à manger.

Australie-Queensland: Tin Can Bay

Australie-Queensland: Tin Can Bay

Australie-Queensland; Tin Can Bay

Australie-Queensland; Tin Can Bay

Pendant plusieurs semaines, et plusieurs mois, les villageois ont eu la chance de voir chaque matin revenir le dauphins qui continuer a se faire nourrir par les habitants. Puis la surprise fut de taille, non pas un dauphin revenait mais plusieurs dauphins, toujours pour se faire nourrir. A l’heure actuelle, neuf dauphins viennent tous les jours, mais pas tous en meme temps, pour se faire nourrir. Pour les villageois il s’agit des enfants du premier venu. Et donc c’est pour cela que des dizaines et des dizaines de touristes viennent chaque jours faire un crocher de Tin Can Bay.

Australie-Queensland; Tin Can Bay

Australie-Queensland; Tin Can Bay

Moyennant une somme de 5$; vous pouvez toucher et donner à manger aux dauphins. C’est vraiment sympa même si l’ont peur regretter le cote « maussade » de certains locaux qui te parlent comme de la merde, comme si de parler près du dauphins ferait fuir les neufs autres pour l’éternité! Il est vrai que le village fait tous pour garder cette ressource financière car l’on peut rester quelques heures dans ce petit villages côtié assez sympa…mais peut être mieux sans les australiens!

Yohann Taillandier

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.