C’est donc partie pour « visiter » ou plutôt s’émerveiller des fonds marins avec la Grande Barrière de Corail qui est surnommé en Australie « Reef ». C’est au passage le seul organisme vivant visible depuis l’espace ! Tu me diras ma chere Marie qu’avec mes 1m62 je suis pas prêts d’être vue depuis l’espace ! Mauvaise langue donc. La Barrière de Corail est une véritable merveille de la nature, elle est composé de 2 900 massifs différents et forme le plus grand récif de la planète. La deuxième place se jouant entre Cuba et…la Nouvelle Calédonie m’a prochaine destination. Donc les palmes et tuba vont remplacer mes godasses et le gouderon pendant un bon bout de temps !

Australie

Australie-Queensland- Grande Barrière de Corail: Ahhh ce grand moment! Ce poisson adore les humains et surtout les caresses! Il est reste avec nous à nager pendant 20min. Un pure  bonheur!!! Oui oui c’est bien ma main!!

Australie

Australie-Queenland: Grande Barrière de corail

Australie

Australie- Grande Barrière de Corail: En mode plongé sous marine!

Puisque quelques chiffres sont mieux que de grandes phrases bourrées de fautes (merci Thérèse pour la vanne!), je vous donne en exclusivité interplanétaire les chiffres du « Reef »  (Lonely Planet)!

  • Longueur : 2 300km, du nord de Bundaberg au détroits de Torres

  • Largeur : 80 km à l’endroit le plus large

  • Age : Il y a débat mais cela se joue entre 600 000 ans et 18 millions d’années, il est temps que les scientifiques se mettent d’accord !

  • Distance de la cote : 300km au sud, 30km au nord…Euh pourtant du coté de Cap Tribulation j’ai vue des coraux magnifiques à….2m de la cote !

Australie

Australie- Grande Barrière de Corail

Australie

Australie- Grande Barrière de Corail

Australie

Australie- Grande Barrière de Corail. Des coraux!

Les Origines

Avec la Grande Barrière de Corail on ne peut bien sur faire un historique de sa création. Mais on peut dire comment celle-ci s’est forme et les dangers qui entoure ce joyaux ! Le « Reef » est due a la présence de minuscule animaux vivant en colonie que l’on appelle « Polype ». Je suis pas sur que cela soit le même que l’on ma retiré il y a 5 ans au passage dans l’intestin ! Lol. Non là, il s’agit de polypes coralliens qui sont de fantastique architectes à l’origine de la Grande Barrière de Corail. Les polypes se caractérisent par de petits sacs se terminant par des tentacules. Pour protéger leurs corps mou, ils secrètent du calcaire, formant autour d’eux une sorte de squelette externe. La nature est bien faite, car lorsqu’un polype meurt, un autre prend sa place sécrétant à son tour du calcaire. Le récif est donc en faite un énorme squelette qui ne cesse de croitre ! Les couleurs différentes des récifs n’est autre que le fait qu’un récif lorsqu’il meurt aura une teinte blanchâtre alors que bien vivant il sera multicolore !

En Australie la Grande Barrière de Corail est un écosystème abritant la plus grande biodiversité au monde !!! Plus importantes que les forets humides et pourtant il y en a plein de petites bébête à faire courir Charline… La faune et la flore du Reef se compose ainsi :

  • 1 500 espèces de poissons

  • 400 types des coraux

  • 4 000 sortes de palourdes (toi même) et de mollusques

  • 800 échinodermes dont le concombre de mer qu’Alex adore !

  • 500 variété d’algues

  • 200 espèces d’oiseaux

  • 1 500 types d’éponges, comme si qu’on cherchait pas assez dans les grandes surfaces !

  • 6 espèces de tortues…pfff je les vois jamais depuis mon tour du monde !!!!

Australie

Australie- Grande Barrière de Corail

Australie

Australie-Grande Barrière de Corail: Et il faut remonter dar dar apres avoir fait le seuil de je sais plus combien de temps à 5m de la surface pour ne pas avoir trop de pression dans le cerveau!

Australie

Australie- Grande Barrière de Corail: Petit poisson beau coraux!!!

Un futur incertain

Et nous arrivons au moment ou l‘Australie devient l’enfer des animaux qui sont pour beaucoup en voie de disparition ou ont déjà disparue…ah le tigre de Tasmanie, ou te cache tu, vraiment disparue???

Oui car la Grande Barrière de Corail inquiète, pour se développer les polypes ont besoin d’une eaux comprises entre 17,5 et 28°. Or 3 grands dangers menacent le « Reef ». Les polluants, la pèche excessive et le réchauffement climatique, que le 1er ministre Australien réfute ! Et j’en rajouterai une 4eme, depuis la victoire des libéraux en Australie et dans le Queensland ils veulent faire un port en pleine Barrière de Corail, un cauchemar pour l’humanité !!!! Concernant le changement climatique, la hausse de la température des océans et la première cause de décès de polypes !

Certains scientifique et écologistes estiment que si rien est fait, près de 95% du récif aura disparu d’ici 2050 !! Mes quatres neveux doivent déjà penser à venir parce que la génération d’après cela sera foutu ! Toutefois l’Australie ne reste pas les bras sans rien faire. En 2004, le gouvernement fédéral a décidé de promulguer des lois elargissants les zones protégées et ou la pèche y est interdite.

Quand a nous visiteur nous ne sommes pas en reste, veuillez ne pas toucher les coraux, ne pas marcher dessus (en plus bordel que cela fait mal, des coupures bien profondes et qui ont bien du mal à partir). Et surtout ne pas oublier les trognons de pommes, c’est pas une blague mais les coraux n’aiment pas cela.

Pour pouvoir admirer la Grande Barrière de Corail, il y a deux solutions. La plus économique est le snorkeling que les francophones appellent « Palme et Tuba ». Tres économique, vous étés libre mais il faut que les coraux soit près du rivages ! L’autre moyen étant la plongée avec bouteille. J’en ai oublié une autre pour ceux qui veulent voir les coraux sans aller dans l’eau ! Et bé c’est possible, nous n’arrêtons pas le progrès ! Il est possible de voir les coraux depuis un bateau à fond de verre ou dans une embarcation semi-submersible.

Australie

Australie

Australie- Grande Barrière de Corail

Australie

Australie- Queesland: Certaines photos sont quand meme d’antholgie!

En Australie les lieux les plus connus pour découvrir ce trésor de la nature sont :

  • Cairns : Là ou je suis actuellement cela tombe bien. Tres apprécies mais aussi surpeuplé de touristes !

  • Cape Tribulation : Le récif est tout proche mais les crocodiles aussi ! Quelques agences se sont implanté il y a peu de temps.

  • Fitzroy Island : Ici vous pouvez nager au dessus du récif et voir des tortues !

  • Heron Island : Tres apprécie mais il faut mieux réservé pour la plongée

  • Épave du Yongola : L’une des plus belles épaves d’Australie au large de Townsville.

  • Green Island : Tout près de Cains, si vous devez faire une île c’est celle-ci. Les autres îles, les touristes ont déjà massacrés les coraux !

Au prochain article je vous donnerai plein d’info sur la compagnie avec laquelle je suis partie. Et les impressions de la Grande Barriere de Corail. Si j’ai vu enfin des tortues…ou pas ? Des requins ou pas ? Si j’ai eu mal aux oreilles pendant la plongée..ou pas ! Si j’ai saigné en remontant de la plongée…pas ? Et si ma nouvelle camera Go Pro a fait des miracles…ou pas ! Bref pas mal de questions qui méritent des réponses !!!!

Yohann Taillandier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.