Bienvenue a Alice Springs, ville qui se trouve en plein milieu de l’Australie. Apres 4 jours de voitures nous sommes enfin arrive dans cette localite. Ouf de soulagement.

Alors que dire de cette ville? Be comme je le dis sur la video, finalement pas grand chose. Les villes de l’Outback ont la particularite de ne pas etre atrayantes, c’est le moins que l’ont puisse dire. La localite d’Alice Springs compte un peu plus de 26 000 habitants, deux trois bars, un Mc do, un Handry Jack, et puis c’est tout.

Pour vous donner une idee de l’isolement de la ville, la prochaine ville qui se trouve au nord est Darwin a plus de 1 000km. Ah oui quand meme, et dire que je vais devoir refaire tous ce trajet, seul en novembre avec ma voiture….

Australie-Outback: Des chevaux sauvages, issue de la premiere et deuxieme guerre mondiale. La journee commence bien

Australie- Outback: La polemique sur les chevaux sauvages bats son plein. Paraissent ils mort de fin ou de soif?

Australie-Alice Springs: Alors explication dans ce qui restera LA chute du periple. Il s’avere que nous voulions prendre une photo de nous trois. Or j’avais conduis depuis plus de 3h, et quand j’ai mi le retardataire pour prendre la photo, mon corps a ete plus vite que mes jambes engourdies. RESULTAT, j’ai chute pendant que la photo a ete prise sous la joie de mon cousin et d’Adrien. Aucune solidarite. J’ete quand meme en sang aux genoux…


Australie- Alice Springs par yoy21

Australie-Alice Sroings: Non non Justin ne s’est pas marie avec une cagoule verte, c’est juste une moustiquaire portatif…

Australie-Alice Springs: Comme beaucoup de ville, l’histoire de la ville est retrace sur les murs. C’est plutot sympa. Nogent le Rotrou devrait s’en inspirer avec ces murs gris…

Alice Springs est une ville entoure de ce fameux desert rouge, symbole de l’Australie. Au depart la ville ete un simple relais telegraphiques. 135 ans, elle s’est un peu developpe. Je n’ecrirai pas ce qu’a ecrit le Lonely Planet. Ce dernier parle d’une ville florissante. Be je pense qu’on a pas visite la meme ville. En plus pas de chance, alors que nous avons fait plus de 2 000km, nous arrivons sous…la pluie. Alors que nous sommes en plein ete et en plein desert. Je suis maudit, il n’y a que Justin qui est content lui qui n’aiment pas la chaleur.

Australie-Alice Springs: Peinture sur les facades de la ville.

Australie-Alice Springs: Des fois je me serai cru dans les annes 1860 aux USA.

Australie-Alice Springs

Australie-Alice Springs: Les aborigenes sont tres presents voir majoritaires a Alice Springs. Ce qui detonne avec Melbourne ou ils sont presque inexistants.

Si Alice Springs n’a presque aucun interet, si si je vous assure. Les environs sont quand meme beaucoup plus importants pour les visites. Notamment pour ceux qui ont de l’argent et qui peuvent louer un 4×4. Dans ce cas, ils peuvent aller du cote de Henbury Meteorite Craters, comme le nom en anglais l’indique il s’agit d’un cratere fait par la chute d’une meteorite. Tres interessant, mais nous sommes pas riche donc nous avons pas pu y aller. Nous avons bien essayer en plein de nuit mais le chemin etant un chemin de pierre nous avions peur de bousiller la voiture. Deception.

Australie-Alice Spings: Voila, la grande Alice Springs, ville qui est marque sur toute les cartes de l’Australie et du monde. Tous le monde s’attend donc a une tres grande ville. Mais non, deux routes a la verticale et deux routes a l’horizontal et puis apres c’est tout…

Australie-Alice Springs: OOOh ma niece LOU serait toute heureuse d’avoir cela a la maison.

Australie-Alice Springs.

Mais surtout, pas si loin, enfin a plus de 400km d’Alice Springs se qui n’est rien en Australie mais beaucoup en France, se dresse le KINGS CANYON et WATARRKA NATIONAL PARK. Pour le premier cite, c’est a dire Kings Canyon, je vous donne rendez vous au prochain article pour ce qui est a titre personnel l’un des plus beaux parcs que j’ai pu faire depuis le debut de mon tour du monde en septembre 2011. Mieux que le mytique Grand Canyon, peut etre…

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)

Article que je viens de lire sur le Journal Le Monde concernant les chevaux sauvages de l’Outback:

L’Australie a démarré mercredi 23 mai l’abattage controversé de milliers de chevaux sauvages dans l’outback, descendants des bêtes utilisées autrefois dans l’armee, mais dont la prolifération menace l’environnement selon les autorités. La television public ABC a rapporté que les habitants du centre du pays avaient été priés d’éviter toute une région située à quelque 300 km au sud-ouest de Alice Springs, la ville du centre de l’Australie, en raison de cette opération.

Une dizaine de milliers de chevaux sauvages, mais aussi des ânes et des chameaux, doivent être abattus par hélicoptère, dans le cadre d’un programme financé par le gouvernement, prévu pour durer jusqu’à la mi-juin. L’abattage soulève l’indignation des défenseurs des animaux. Mais l’agence gouvernementale estime qu’elle est rendue nécessaire par la prolifération de cette population : les animaux manquent d’eau et de nourriture et agonisent, tandis que les espèces indigènes, qui dépendent des mêmes points d’eau que ces chevaux, sont elles aussi menacées.

« Nous voulons entreprendre un abattage depuis les airs sur une zone particulière, où se trouvent environ 10 000 chevaux sauvages, qui souffrent d’une mort lente et terrible, et qui détruisent les terres de manière durable. Les dégâts sont catastrophiques », avait déclaré début mai David Ross, le directeur du Conseil des terres du centre, qui représente les aborigènes de la région. Il est impossible de regrouper ces chevaux pour les transporter vers des abattoirs, étant donné l’étendue de la zone et l’absence de routes dans cette partie du pays, avait-il ajouté.

Ces chevaux sauvages descendent des chevaux Waler, élevés lorsque l’Australie était une colonie britannique pour servir dans l’armée britannique en Inde, puis utilisés par l’armée australienne lors de la première guerre mondiale.

Yohann Taillandier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.