Thailande: Voyage à Bangkok

Après mon retour de Nouvelle Calédonie, je suis revenue en Australie pour y travailler quelques mois. Cet article retrace mes dernières pensées avant de quitter le sol australien après y avoir séjourné un an et en attendant d’arriver à Bangkok dans les prochaines heures.

Après l’Amérique du Nord, Centrale, du Sud et l’Océanie, me voici arrivé en Asie. Le début d’un très long périple sur ce continent qui devrait durer plus d’un an. Le programme en effet est des plus alléchant : La Thaïlande puis le Vietnam en passant par le Cambodge, le Laos, la Birmanie, L’inde, le japon, la Chine et en suspend l’Indonésie, le Népal et la Mongolie. Beau programme non ?

Fin du voyage en Australie

En attendant il m’a fallut quitter l’Australie. En toute honnêteté c’est avec un grand soulagement que je quitte ce pays. Depuis que j’ai en tête le tour du monde, l’Australie fut inscrit dans le programme pour réaliser 2 choses : Travailler pour payer la fin de mon tour du monde et apprendre l’Anglais. Le résultat est positif à plus d’un titre. J’ai réussi à travailler pendant presqu’un an essentiellement dans les carottes ! Mon dos et mes mains s’en souviendrons pendant longtemps et mon niveau en anglais s’est fortement amélioré…tu me diras je partais de zéro ou presque ! J’ai donc réussi mon pari en Australie mais ce pays me laisse un goût amer. Oui les australiens sont très gentils, oui lorsque tu es perdu dans le désert de l’Outback et que tu es a court d’essences, les australiens vont t’aider. Oui le pays est beau avec des endroits magnifiques comme les Whitsunday vue comme la 2eme plus  belle plage du monde, les Cradles Mountains en Tasmanie, Uluru, la Grande Barrière de Corail, Melbourne, Sydney, sans oublier toute la Côte-Ouest du pays entre tortue, océan et culture Aborigène. Mais c’est un pays extrêmement cher ou chaque fois que tu veux te faire plaisir tu le paies cash. Certes le pays est beau, mais l’Australie est beaucoup plus grand que l’Union Européenne est voyager coûte un bras. Que travailler est une bénédiction mais encore faut il trouver un travail ou tu sois payé a l’heure et que chaque soir en regardant les listes des personnes travaillant le lendemain tu puisses te faire virer en quelques secondes te laisse une pression pesante sur les épaules. La discrimination des Australiens avec son propre peuple (Aborigène) mais aussi sur les étrangers est rédhibitoires et ce qu’il m’a manqué le plus c’est la Culture. Exemple, les australiens n’aiment pas leur capitale : Canberra, qu’ils trouvent trop loin de Melbourne et Sydney mais surtout pour eux il n’y a rien a faire. Et dire que j’ai été a un pouce de les écouter. Et pourtant Canberra a un nombre hallucinant de musée gratuit comme l’un des plus beaux musées que j’ai fais de ma vie sur la 1ere et 2eme guerre mondiale. A chaque fois que j’ai parlé culture avec des australiens à chaque fois j’ai eu cette terrible réponse : « Yohann je préfère faire du surf ou aller à la Salle de sport »! Vous allez me dire que c’est un stéréotype, alors je n’ai vraiment pas eu de chance ! Ce qui m’a manqué en Australie c’est ceci, apprendre sur une culture, apprendre sur l’histoire du pays. Sur la génération volée (pendant des dizaines et des dizaines d’année les gouvernements australiens ont mis en place un programme en vue de supprimer totalement la culture Aborigène du pays, pour ce faire il « volait » des enfants aborigène à leurs famille pour les amener en Angleterre ou dans des territoires ou les enfants pouvaient perdre toutes leurs racines aborigènes)

Ce soir alors que je suis resté un peu plus d’un an ici, je pars sans aucune nostalgie. Heureux de quitter le pays, mais surtout heureux de pouvoir connaître de nouvelles cultures et c’est bien pour cela que j’ai décidé de faire ce tour du monde. Bon un peu de nostalgie quand même, puisque j’écris ce petit article en direct de l’aéroport de Sydney ou encore une fois, pour la dernière fois, je vais dormir dedans. Encore une fois, je me ferai réveiller vers les 1h ou 2h du matin par le personnel de la sécurité qui est autorisé à demander les passeports. De ce fait, je classe l’aéroport de Sydney comme le pire aéroport du monde, car c’est le seule aéroport des pays visités ou tu ne peux pas dormir tranquille, même si il s’améliore car nous avons internet ! (En dormant à l’aéroport je fais une économie de 70 dollars (40$ de métro aller-retour et 40$ d’auberge de jeunesse) c’est quand même 20% du budget pour un mois en Inde ! Voila l’Australie c’est fini, Harvest Moon, les carottes, les fous rire avec le cousin et les nombreuses personnes rencontré place à….la THAÏLANDE !

Arrivé à Bangkok

Il est 23 heure en Thaïlande et le commandant de bord annonce que l’avion s’est bien posé sur l’un des deux aéroports de Bangkok. A cet instant, milles questions me trottent dans la tête : Quel est la langue parlé ? Est ce que l’alphabet en Thaïlande est le même que le notre après être passé pendant plusieurs années sous domination britanniques. Est ce un pays si bon marché ? Il faut d’ailleurs à peine arrivé sur le sol de la Thaïlande sortir la calculatrice pour voir quel est le niveau de change entre l’euro et le Bahts ! Première information de mon arrivée, la monnaie local est donc le Bahts etil en faut 41 pour faire 1 euro ! Est ce que je vais faire d’entrée de jeu un Very Bad Trip ? Mais surtout cette question : Ou vais je dormir ce soir ? En effet, vous allez me dire que c’est une très bonne question lorsque tu arrives dans une ville qui compte des millions d’habitants et que tu n’as pas réservé d’hôtel et qu’il est 23h ! Arrive direct 2 autres questions : Est ce que tes cartes bancaires vont fonctionné dans les distributeurs ? (ce qui n’est pas tout le temps le cas) et Est ce qu’il y a des transports en commun pour quitter l’aéroport a une heure si tardive ! Et bé Yohann, beaucoup de question ? Oui, sans oublié le problème de visa ! Bonne nouvelle la Thaïlande a compris que le tourisme est une donnée importante pour l ‘économie du pays et les français n’ont pas besoin de visa, ou plutôt il se fait à l’aéroport ou à l’arrivée aux douanes si vous arrivez par voie terrestre. Le visa pour les français est gratuit, il est de 1 mois si vous arrivez par les airs, alors qu’il est de 15 jours seulement par voie terrestre !

Voyage en Thailande: C'est partie pour un mois en Thailande avec plusieurs jours à Bangkok, l'occasion de découvrir la nourriture!

Voyage en Thailande: C’est partie pour un mois en Thailande avec plusieurs jours à Bangkok, l’occasion de découvrir la nourriture!

Voyage à Bangkok: Surprise avec un semblant de murail...en Asie?

Voyage à Bangkok: Surprise avec un semblant de murail…en Asie?

Après les formulaires remplis, je me retrouve devant le distributeur, bonne nouvelle ma carte bancaire australienne fonctionne très bien en Thaïlande. Et arrive le moment de quitter l’aéroport. A ma droite des personnes attendent le taxi, il y a une file d’attente énorme j’en ai au moins pour 2h d’attente! Et le prix doit être assez important, je décide d’aller un peu dehors ! Mais qui a ouvert le four ? OH MY GOD, il est 23h 40 à présent et dehors le thermomètre s’affole et pourtant nous sommes pas du tout dans la saison chaude ! Plus de 27°c à 23h00 c’est plutôt sympa, moi qui aime la chaleur je suis ravi ! Je suis a présent pas loin du coin fumeur et j’entends parlé français, je vais donc voir le groupe de trois français et leurs demande comment faire pour rejoindre le centre ville. Finalement nous décidons de prendre un taxi et de partager le prix du taxi en trois ! Bonne nouvelle. Le couple de parisien a réservé un hôtel, mais ils ont pas de chambre pour moi. Il m’aura fallut que 10 minutes pour trouver un hôtel à 200 mètres de Co San Road, la rue la plus touristique, bruyante, charmante et dingue de Bangkok et le tout pour 220 bahts, soit moins de 5 euros. Ma petite sœur va encore me dire : « Yohann tu as vraiment une petite étoile au dessus de ta tête ».Oui je confirme et qu’elle reste au dessus de ma tête le plus longtemps possible !

thailande-bangkok-fleuve-travel-voyage

Voyage à Bangkok: Le fleuve qui coupe Bangkok en deux. Très bon moyen de deplacement a tarif très doux!

Bangkok, histoire d’une mégalopole

Avant de commencer le traditionnel historique de la ville, je dois confesser que je ne connais pas vraiment Bangkok, sur ce coup je n’ai aucun a priori sur la ville. Peut être seulement que Bangkok est la capitale de la Thaïlande, que c’est une ville en expansion ayant des zones un peu chaude ou la drogue passe entre différents groupes….et puis c’est tout !

Commençons le point historique. La capitale de la Thaïlande est une capitale jeune voir même très
jeune. Il faut attendre un événement tragique avec la chute du Royaume d’Ayutthaya en 1767, une ville qui se trouve a 6h de bus de Bangkok dans le nord du pays pour que Bangkok puisse naître. En effet après la chute de l’Ayuttaya, différentes armées se partagent le nord et le centre de la Thaïlande. Après une grande instabilité pour prendre le contrôle de la région, le général Taksin s’impose comme l’unificateur et choisie de construire une capitale sur la rive occidentale du Mae Nam Chao Phraya site particulièrement intéressant pour le commerce maritime avec le golfe de Thaïlande. Mais ce dernier fut chassé du pouvoir par un autre général nommé Chao Phraya Chakri qui déplaça la capitale de l’autre coté du fleuve en 1782, année ou Louis XVI tenta de faire des galipettes avec Marie Antoinette (oh si ont ne peux plus faire de blague, enfin sur les galipettes ce n’est pas une blague, il est de notoriété public que Louis XVI était un grand timide sur le plan sexuel au commencement de sa relation avec Marie Antoinette)! Enfin, revenons à Bangkok ou le général Chakri décide de déplacer la ville près du fleuve Mae Nam Chao Phraya ou RAMA Ier nom des rois actuel pour se défendre des attaques Birmanes. C’est son fils en 1809 qui arrive sur le trône marquant le début de l’actuel dynastie royale de Thaïlande. Et vue comment les thaïlandais apprécient le roi cela n’est pas près de disparaître !
La nouvelle capitale construite qui est donc l’actuel Bangkok se voulait une Ayattuya bis. Avec un quartier insulaire ou demeurait la cour du roi avec son Palais Royal et son temple dédie à Bouddha. Aux extrémités il y avait une muraille épaisse et la vie se développa à l’extérieur mais aussi a même le fleuve avec la présence de maison flottante pouvant s’adapter aux inondations.

thailande-bangkok-fleuve-maison-travel-voyage

Voyage à Bangkok: Sur le fleuve quelques maisons flottantes

Au 19eme siècle Bangkok commença sa mue et la modernité commença a s’imposer. Il fallut attendre le règne de RAMA V pour voir la première vue pavée  nous sommes alors en 1910. A cette époque Nogent le Rotrou est pavée de la rue St Paul à St Hilaire quand à Toulouse c’est carrément des kilomètres de rue pavé ! Et bé à Bangkok il n’y a qu’une rue pavée ! Mais la ville ne se développe pas tant que cela est prend énormément de retard par rapports aux autres grandes villes et capitale d’Asie. Avant 1938 des villes au Vietnam et au Cambodge sous protectorat français sont beaucoup plus développé. Il faudra attendre les années 1980- 1990, que la France danse la lambada et chante sous « Comme un ouragan » pour que Bangkok commence enfin le changement. En quelques années des grattes ciels vont percés le ciel de la capitale de la Thaïlande. Les rizières et verdures se raréfient pour construire, construire et encore construire. Les projets de train aériens vont voir le jour et vont faire disparaître le Bangkok de l’ancien temps. Centre commerciaux New-teck et nœud urbains vont être construits par dizaines en l’espace de 20 ans. Bangkok d’un village est devenu l’une des villes les plus attractives d’Asie voir du monde. Encore aujourd’hui Bangkok continue sa modernisation. Depuis deux ans elle est même devenu la ville la plus visitée au monde en compagnie de Londres et Paris et devant New-York! Pour plus d’information sur Bangkok c’est par ici.

bangkok-thailand-travel-voyage-fleuve-pont-nuit

Voyage à Bangkok: L’un des ponts de Bangkok

bangkok-temple-bouddisme-travel-voyage

Voyage à Bangkok: Le toit d’un des nombreux temples de Bangkok.

Autre caractéristique : La Météo

Pour l’organisation météorologique mondiale, Bangkok est l’une des ville les plus chaudes du monde! Vu la température a mon arrivé, je ne suis pas surpris de ce classement.
La moyenne des température en journée est de 34 à 35°. A titre de comparaison la température moyenne en journée est de 24°c à Paris! Et pour ceux qui espère profiter de nuit fraîche c’est raté car le thermomètre ne descend pas tant que cela. Là aussi pour vous donner une idée ce soir en France nous serions en Alerte Canicule avec les 27°c à 23h40 ! Pour finir sur le climat, il est préférable de ne pas venir à Bangkok de mai à octobre car la mousson est présente dans la capitale de la Thaïlande charriant un peu plus que 300mm de précipitation par mois!

temple-bouddha-bouddisme-thailande-bangkok-voyage-travel

Voyage en Thaïlande: Et bien-sur il me faut terminer cet article sur des Bouddhas! En Thailande vous en verrez…des milliers! Un petit Bouddha…un petit Bouddha!

Yohann Taillandier

A propos de l'auteur