Rappelez-vous l’article précédent, je vous disais que Managua la capitale actuelle du Nicaragua, n’est la capitale du pays que depuis 1 siècle et demi! La faute très certainement à Léon qui demeura la capitale du Nicaragua pendant de nombreuses années.. Et c’est pour cette raison qu’une étape à Léon y est presque obligé.

Nicaragua- Léon: L’une des premières eglises ou j’ai pu entrer.

Historique

Le continent nord américain pousse, le sud lui répond! Les plaques tectoniques se frictionnent de plus en plus. Pour une fois, l’histoire de Léon n’est pas une histoire de guerre entre deux armées mais bien la guerre que se font les plaques tectoniques! Car la 1ere ville de Léon fut détruite par un tremblement de terre en 1609, (cette ancienne ville que je visiterai demain). L’année suivantes les habitants décident de quitter la première ville pour en construire une autre dans un autre endroit et plus surs! Mais les forces de la nature gagnent toujours et le 20 janvier 1835 Léon connut la terrible éruption du volcan Cosiguina, selon des témoins, cette éruption fut tellement violente que les cendres atteignirent Bogota en Colombie et montèrent jusqu’au Mexique! Et que l’éruption fut entendu du Nicaragua en passant par le Belize, le Guatemala et jusqu’à la Jamaïque! En 1850 lors d’une autre éruption, le Cerro Negro vit le jour et c’est l’un des plus jeunes volcans au monde avec celui que j’ai visité au Mexique.

Nicaragua-Léon: La ville encerclé par les volcans.

Nicaragua-Léon: Une artère du centre ville et les volcans en arrière plan.

Enfin je ne peut être complet sans parler des trouble des années 1800 pour savoir qui serait la capitale du Nicaragua entre d’un coté Léon la libérale qui demanda l’aide des forces nord-américaine contre Granada la conservatrice.

La ville à toujours de belle façade, je dirai pas très belle façade, faut pas pousser non plus! lol. Donc il y a de belle demeure et avec de belle façade. Les rues sont parfois pavés donnant un caché supplémentaire à la ville. Léon est donc une ville coloniale et les guides n’hésitent pas à écrire que c’est une ville séduisante, culturel, artistique et religieuse. Je dis bien les guides, me concernant…

Nicaragua-Léon: L’église du calvaire! Si la façade est plutot splendide, je suis resté de tres longue minutes devant la porte d’entrée…

Nicaragua-Léon: L’entrée de l’église avec c’est 3 crucifix! Cela detonne grave!

Personnellement, je m’attendais à une superbe place centrale avec des demeures grandiose avec des arcades comme bon nombre de ville du Mexique ou du Capitole à Toulouse. Si vous cherchez cela, circulez il n’y a rien presque rien  à voir.

Nicaragua-Léon: Toujours dans l’eglise du Calvaire.

Les raisons d’aller à Léon: La chaleur, c’est l’une des villes ou il fait le plus chaud au Nicaragua, la température durant mon séjour de 3 jours été de plus de 35°c! Si je suis déçu du coté « coloniale » de la ville. La cathédrale est plutôt sympathique. Et il vous faut absolument aller sur le toit de celle-ci pour avoir une vue imprenable sur la ville mais surtout sur le reste du Nicaragua, pays de lac et volcans.

Nicaragua-Léon: Photo prise du toit de la cathédrale.

Et puis, Léon c’est surtout le Cerro Negro, un volcan qui n’est pas très loin et dont la descente commence à être connu des touristes car celle-ci se fait…en luge. Et puis Dorian m’en voudrai terriblement si je ne dis pas que Léon est avant tout une ville qui bouge ÉNORMÉMENT LE SOIR! Sur ce coup, on ne peut pas dire le contraire, j’ai rarement vu une ville qui bougeais autant. Cependant petit astuce, chaque soir LE lieu que l’on ne doit pas louper change! Il vous faut demander aux jeunes locaux pour savoir le jour ou il y aura la fête. Et si vous y allez, IL VOUS FAUDRA DANSER!

Nicaragua-Léon: Sur le toit du monde…euh de la cathédrale c’est deja bien non? Alors Julien, pret à construire un tel édifice M. l’Architecte??? Tu vois je te fais des clins d’oeil dans mon blog!

Pour ma part, Léon c’est surtout le début d’un tout autre voyage.En gros j’ai visité le Nicaragua en groupe. Avec 4 autres français. Nous sommes  resté ensemble durant prés de 2 semaines: Dorian, Mikeline, Valère (de son vrai prénom) et Alexis alias LE Russe. Donc dans très bientôt vous allez me voir avec ces 4 compères.

Nicaragua-Léon: Dans la cathédrale.

Sinon rien de plus à ajouter concernant Léon si ce n’est que, j’ai vraiment aimé…le quartier pauvre. Bon je pense qu’il ne faut pas trop s’y aventurer seule mais j’ai adoré. Et puis il y a une église dans Léon qui est incroyable car à son entrée il y a non pas 1 mais 3 crucifix!!!

Nicaragua-Léon.

Yohann Taillandier

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.