Faut-il visiter Dien Bien Phu ? Voici une question qui revient souvent dans les forums concernant un voyage au Vietnam. Si vous voyagez moins de 2 semaines dans le pays, la réponse est négative. Pourtant, pour ceux qui aiment l’histoire ou qui veulent visiter seulement le nord du Vietnam je conseille très vivement cette petite visite dans cette ville qui retentit pour la France comme une défaite, la fin de l’Indochine Française et la division du Vietnam en deux entités. Outre l’histoire, si la ville n’a que très peu d’intérêt, la vallée magnifique et les populations rencontrées méritent la aussi qu’on s’intéresse à la région et  à leur vallée de Dien Bien Phu.

plaine de Dien Bien Phu au vietnam guerre indochine photo blog voyage tour du monde http://yoytourdumonde.fr

Vietnam: La plaine de Diem Bien Phu.

 

Dien Bien Phu en histoire et en géographie

Que veut dire Dien Bien Phu

La localité de Dien Bien Phu se trouve à quelques kilomètres du Laos et de la Chine. Ici pas de légende pour comprendre le nom de Dien Bien Phu, il faut juste comprendre le Vietnamien ! Cela tombe bien je le parle couramment ! (sourires). Après quelques recherches, j’ai trouvé la signification de Dien Bien Phu. Dien signifie une administration, Bien un espace frontalier et Phu un district.  En traduction Dien Bien Phu en Vietnamien au français signifie : Chef-lieu d’administration préfectorale frontalière ». Pas très glamour en effet mais au moins pas de chichi !

photo blog voyage tour du monde dien bien phu tour du monde vietnam indochine photo blog voyage tour du monde http://yoytourdumonde.fr

Vietnam: La petite ville de Dien Bien Phu connut pour la bataille qui tient son nom.

 

Dien Bien Phu en histoire

Visiter Dien Bien Phu pour un français c’est un peu démoralisant ! Vaincus, nous avons été vaincus ! Mais c’est surtout ici l’occasion de vivre et de comprendre une défaite et surtout l’après. Comment les vainqueurs ont géré l’histoire et quelle a été la place des vaincus.

La bataille de Dien Bien Phu c’est un peu David contre Goliath. La France ne pouvait pas, et ne devait pas perdre la guerre ! Nous avions le meilleur armement. Cependant comme très souvent dans ce siècle ; si nous avions eu les meilleures armes nous n’avions pas eu les meilleurs tacticiens ! Ou comment la France  a « perdu » la bataille contre l’Allemagne avec la ligne Maginot recommence avec une stratégie perdante ! La Bataille de Dien Bien Phu se déroule du 20 novembre 1953 au 7 mai 1954 elle oppose donc les forces françaises installées au Vietnam depuis plus de 60 ans contre les Viet Minh c’est à dire des combattants communistes dirigés par Ho Chi Minh qui se bat pour l’indépendance. La stratégie de guerre française est inspirée des techniques de combats Chindits. Il s’agit ici de créer une enclave en pleine jungle au milieu du territoire ennemi avec une base opérationnelle ravitaillée par le transport aérien et permettant le contrôle d’une large zone forestière. Cette stratégie française était pourtant la bonne mais…

Tranchée Dien Bien Phu Vietnam photo article tour du monde http://yoytourdumonde.fr

Vietnam: Portrait dans les tranchées de Dien Bien Phu.

Les français vont donc créer cette base efficace à Dien Bien Phu qui se trouve dans le Nord-Ouest du Vietnam non loin du Laos. La particularité de Dien Bien Phu est que cette localité se trouve dans une petite plaine dans le Haut du Tonkin. Dans cette partie du Vietnam, dans le Haut Tonkin il n’y a pas de territoires plats à des kilomètres, Dien Bien Phu est donc le seul emplacement plat tout trouvé pour créer une base pour les militaires français en vue d’enrailler la progression des communistes dans un premier temps et de libérer le nord du Vietnam des soldats Viet Minh.

Au petit matin du 20 novembre 1953, c’est le début de l’opération Castor. Deux bataillons de parachutistes français ont pour but de s’emparer de la vallée de Dien Bien Phu défendue par un petit détachement de Viet Minh. L’opération est un succès. Les jours suivant les français ont pour but de rénover une ancienne piste d’atterrissage construite par les japonais durant la 2eme guerre mondiale à Dien Bien Phu. Les français construisent pendant 5 mois une véritable base militaire et développent les emplacements de combats, creusant un vaste réseau de tranchées et installent un réseau de fils de fer barbelés et de mines. Le but ici est d’assurer coute que coute la défense de la piste d’aviation. C’est de cet endroit qu’arrivent les armements, les hommes, les matériaux !

Vietnam: Char durant la bataille de Dien Bien Phu photo blog voyage tour du monde http://yoytourdumonde.fr

Vietnam: Char durant la bataille de Dien Bien Phu.

Le postulat des français est simple, ils ne peuvent pas être attaqué ! En effet, les français apportent tout ici par les airs. Il y a des centaines de kilomètres de jungle et de montagnes. Aucun vietnamien ne peut transporter d’armes et attaquer les français ! Voilà l’erreur MONUMENTALE des français ! Par un courage et une abnégation hallucinantes les Vietnamiens vont réussir ! Même mieux…

Ils vont en effet réussir à acheminer des canons et un matériel très lourd en pièces détachées des pistes qui vont tailler en pleine jungle montagneuse ! Pourtant les services secrets français vont être très vite au courant de cet exploit mais ne s’en inquiètent guère car ils pensent qu’ils peuvent bombarder comme il le souhaite et détruire les munitions ennemies ! Autres grave erreur, aidés par la population locale les Viet Minh vont enfouir dans les grottes les canons et munitions. Les Viet Minh seront donc indétectables par l’aviation française.

Et les courageux Viet Minh vont avoir toute l’occasion pour positionner dans les montagnes et pilonner sans relâche les positions françaises qui se trouvent juste en dessous dans la vallée ! Les français vont donc très vite se sentir encerclés et…prisonniers de leurs propres pièges.

Les français prisent aux pièges durant la bataille de Dien Bien Phu photo article tour du monde http://yoytourdumonde.fr

Vietnam: Les français prisent aux pièges durant la bataille de Dien Bien Phu.

La grande bataille de Dien Bien Phu commence le 13 et le 15 mars 1954 ! Encore une fois les services de renseignements français ont très bien travaillé. La 1ere attaque débute le 13 mars 1954 à 17h15 par les Viet Minh qui attaquent sur le camp « Beatrice ». Les français sont donc au courant. Mais jamais ils ne pensaient recevoir un tel déluge de tirs en 3h. Résultats en quelques minutes le chef de bataillon tricolore est tué et les liaisons radios coupées.  Constatant son échec stratégique l’un des colonels français : Charles Piroth se suicide le 15 mars.

En avril et mai la situation des français se dégrade à vue d’œil et pour cause le temps est très mauvais et aucun avion ne peut atterrir à Dien Bien Phu comme si les Dieux avaient choisi leurs camps. Pluie, brouillard les français attendant une accalmie du ciel pour que de nouvelles armes arrivent.

Dien bien phu guerre indochine photo blog voyage tour du monde http://yoytourdumonde.fr

Vietnam: Barbelé à Dien Bien Phu.

Cette bataille de Dien Bien Phu fut LA bataille la plus longue et l’une des plus meurtrières de l’après 2eme guerre mondiale. Plus de 8 000 soldats vietnamiens sont morts aux combats alors que l’on dénombre plus de 2 200 français tués. Plus de 11000 soldats français ont été emprisonnés et 3000 sont rendus à la France dans un état sanitaire catastrophique après le cessez le feu signé. Et le destin de plus de 3000 soldats français d’origine indochinoise restera inconnu. Mais cela ne fait toujours pas 11000.  Il faut savoir que les 11000 prisonniers français devaient marcher à travers la jungle et les montagnes sur une distance de plus de 700km pour rejoindre les camps Viet Minh qui se trouvaient près de la Chine. Les soldats français trop faibles mouraient ou étaient achevés soit près de 70% d’entre eux ! Pour les 30% encore vivants le calvaire étaient loin d’être fini ! Ils ont vécu dans des conditions effroyables. Sous alimentés, avec une seule boule de riz comme nourriture, pour les valides et une soupe de riz pour les malades, ils ont aussi du subir un matraquage de propagande communiste. Les prisonniers français devaient faire l’autocritique de leurs actions, des crimes qu’ils avaient commis ou pas et demander le pardon et la clémence. Presque toutes les tentatives d’évasions ont échoué !

En France la défaite de Dien Bien Phu est une claque et une véritable stupeur pour la population.  Le conflit suscitait peu d’intérêt en France et ceux pour plusieurs raisons : Le pays était en pleine reconstruction 9 ans après la fin de la 2eme guerre mondiale et personne ne voulait repenser  repartir en guerre. Les français installés en Indochine très nombreux avant la 2eme guerre mondiale sont beaucoup moins présents. Et sont vus comme des baroudeurs (la France n’a pas envoyé son contingent). En conclusion, cette guerre ne passionnait pas ni la presse ni les français. Certains ont voulu fermer les yeux devant cette guerre qui fut appelé « la sale guerre ».

Soldats français prisionniers à Dien Bien Phu photo tour du monde http://yoytourdumonde.fr

Vietnam: Soldats français prisonniers à Dien Bien Phu.

 

Que faire et que voir à Dien Bien Phu 

Dien Bien Phu et sa mythique cuvette de 6 à 8km par 18km est entrée très violemment et pathétiquement dans l’histoire. Charge émotionnelle et émotive. par la somme de souffrance pour les deux camps que cela a impliqué. Pourtant la ville elle-même n’a rien de particulier construite après la bataille. 

 

A 1 Hill

C’est sur cette colline historique que se termine la bataille de Dien Bien Phu lorsque les Viet ont mis hors de combat les soldats français le 07/05/1964 à 4h30 du matin marquant par la même occasion la fin de la présence française au Vietnam et en Indochine.

Même si la nature à reprit ses droits il est important de venir ici pour comprendre la bataille de Dien Bien Phu. Vous pouvez ici voir le panorama de la ville, l’aéroport et les montagnes. Les ingrédients de Dien Bien Phu et de la guerre. Présence de Bunkers cimentés comme des tranchées. C’est surtout les tranchées qui m’ont marqué !

La visite dure moins d’une heure, le mieux est de lire quelques informations avant car sur le site tout est écrit en…vietnamien.

Bunker français à Dien Bien Phu photo blog voyage tour du monde http://yoytourdumonde.fr

Vietnam: Bunker à Dien Bien Phu.

 

Bunker du Colonel de Castries

En réalité il n’y a plus grand chose ici, quelques tables et des chaises, même si le bunker est très bien conservé. Les anciens sacs de sables du bunker ont été remplacé par du ciment. Il est bien difficile de penser que dans ce lieu le Colonel de Castries commandait plus de 15 000 hommes ! Ce tunnel fut mis hors de combat le 07/05/1954 lorsque Christian de Castries s’est rendu en compagnie de son état major en hissant le drapeau blanc aussitôt vaincu.

Tranchée à Dien Bien Phu article photo blog voyage tour du monde http://yoytourdumonde.fr

Vietnam: Tranchée à Dien Bien Phu.

Mémorial des soldats français tués aux combats

Pour information à 200M du bunker du Colonel de Castries se trouve le seul mémorial pour les soldats français qui sont morts aux combats. Si la France a payé une partie du cimetière des Viet Min c’est un légionnaire qui à financé le seul mémorial. Un lieu bien entretenu. Il faut demander la clé si cela est fermé et un vietnamien vous la donnera avec plaisir.

 

Mémorial Dien Bien Phu soldats français guerre indochine photo blog voyage tour du monde http://yoytourdumonde.fr

Vietnam: Dien Bien Phu mémorial aux soldats français décédés.

Vietnam: Dien Bien Phu mémorial aux soldats français décédés photo blog tour du monde guerre indochine http://yoytourdumonde.fr

Vietnam: Dien Bien Phu mémorial aux soldats français décédés.

Le musée de Dien Bien Phu

Superbe musée que je conseille très fortement pour comprendre la guerre d’indépendance du Vietnam et de Dien Bien Phu ! Je suis resté 2h ! Bien-sur il y a un coté partisan et héroïque des soldats vietnamiens. Mais il y a énormément de documents historiques et surtout vous allez comprendre cette fameuse guerre de Dien Bie Phu !

Musée qui évoque la guerre de Dien Bien Phu entre français et vietnamiens photo blog voyage tour du monde http://yoytourdumonde.fr

Vietnam: Musée sur la guerre de Dien Bien Phu.

Armes vietnamiennes durant la guerre de Dien Bien Phu photo blog voyage tour du monde http://yoytourdumonde.fr

Vietnam: Le courage des vietnamiens qui ont réussi à acheminer des armes et pleines montagnes et jungles!

Musée de Dien Bien Phu soldats guerre indochine photo blog voyage tour du monde http://yoytourdumonde.fr

Vietnam: Photo de soldats vietnamiens au musée Dien Bien Phu.

 

 

Le cimetière militaire de Dien Bien Phu

Je ne serai jamais ce que les vietnamiens ont pensé lorsque je me suis mis à pleurer en regardant toutes ces tombes à perte de vue ! La guerre c’est moche, mais ce cimetière m’a ému au plus profond de mon âme. Lieu bien évidemment émouvant qui ne laisse donc pas indifférent. A l’entrée, de chaque coté figurent sur le mur le nom des victimes,  et des familles vietnamiennes viennent toujours en nombre se recueillir.

 

cimetiere militaire dien bien phu guerre indochine http://yoytourdumonde.fr

Vietnam: Cimetière militaire de Dien Bien Phu.

dien bien phu photo blog voyage tour du monde http://yoytourdumonde.fr

Vietnam: Tombes de militaires vietnamiens dans le cimetière de Dien Bien Phu.

Tombes anonymes soldats vietnamiens Dien Bien Phu photo voyage tour du monde http://yoytourdumonde.fr

Vietnam: Tombes anonymes de soldats Vietamien à Dien Bien Phu.

Un tour au marché

Un nouveau marché couvert a complété l’ancien marché qui se tient sur le rond-point.  Vous pouvez rencontrer des DzaoVerts, rouges et de nombreux Thaïs Noirs.

Le marché de Dien bien phu photo voyage tour du monde vietnam france http://yoytourdumonde.fr

Vietnam: Le marché de Dien Bien Phu vachement sympa.

minorité ethniques photo blog voyage tour du monde marché dien bien phu http://yoytourdumonde.fr

Vietnam: Marché de Dien Bien Phu en compagnie des minorités ethniques.

dien bien phu vietnam photo voyage tour du monde http://yoyourdumonde.fr

Vietnam: Photo de famille à Dien Bien Phu.

Yohann Taillandier

A propos de l'auteur

Articles similaires

Une réponse

  1. Stephanie Langlet

    Je n’ai pas pris le temps de visiter ces endroits mais Dien Bien entrait bien dans un (mon) itinéraire tout autour du nord. Au lieu d’aller directement à Sapa, j’ai trouvé bien sympa de m’arrêter à Ban Lac puis Dien Bien.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.