Bouyouye « village solaire » est un petit village que vous devez absolument visiter. C’est mon ami Noelia qui tient peut-être les plus belles chambres de Casamance du coté de Diembering qui m’a soufflé l’idée d’y aller ! Pourquoi ? Parce que de tous les petits villages que vous allez rencontrer, Bouyouye a toujours gardé ces cases traditionnelles ! Nous sommes ici devant un « vrai » village de Casamance. Bouyouye c’est aussi la vision des fromagers, cet arbre majestueux et immense qui se trouve dans bon nombre de communes. Et puis là-bas il y a Demba, un guide qui vous fera visiter son village avec enthousiasme et enchantement. Rien n’est un secret pour lui. J’ai passé plusieurs jours là-bas ou Demba me comptait l’histoire du village ainsi que rites et coutumes des habitants de Bouyoute ! Autre preuve que vous ne visitez pas un village quelconque, même quelques touristes du Cap Skirring logeant au « Club Med » y font le déplacement. 

Sénégal: Maison traditionnelle à Bouyouye

Bouyouye en histoire et géographie

Bouyouye en histoire

A l’origine Bouyouye ne se situait pas où je me trouve actuellement. En effet, une partie du village était situé vers la commune de Boucotte et s’appellait à l’époque « Kabuyu ». Les enfants du village partaient souvent pécher du coté du bolong entre le village actuel et la magnifique Ile au Féticheurs. Mais avec l’arrivée des esclavagistes du coté de Carabane les enfants ont commencé à disparaitre. La première parade des parents fut alors de venir près du bolong et de se camoufler dans la nature pour attaquer les esclavagistes qui auraient eu l’idée de prendre leurs enfants. Le nom « Bouyouye » se traduit d’ailleurs par « camouflage ». Parce que les habitants se camouflaient pour chasser les esclavagistes, les enfants pouvaient ainsi partir à la pêche tranquillement. Malgré cette parades les enfants se faisaient encore kidnapper. C’est ainsi que les villageois de Kabuyu ont déménagé définitivement pour se retrouver tout près du bolong là ou leurs enfants étaient le plus en sécurité.

Bouyouye aurait pu ne pas trop changer, rester un village sans eau ni électricité comme bon nombre de villages de Casamance. Et pourtant la commune a changé et à évolué. Ce changement est du aux investissements de L.Minguet, un belge,  qui a consacré toute son énergie et une partie de ses finances pour le développement du village. Il a notamment acheté des panneaux solaires qui ont permit au village d’avoir l’électricité 24/24 mais aussi l’eau ! Plus besoin d’aller chercher l’eau au puit pour les villageois ! C’est grâce à cette électricité que Bouyouye s’appelle ainsi : « Bouyouye village solaire »

Il y a actuellement 318 habitants à Bouyouye. Cinquante cases (maisons) dont 48 concentrées au coeur du village. La moitié du village est de religion animiste (croyance en une force, un esprit qui anime les êtres vivants, mais aussi les objets et les forces de la nature tel que le vent, des arbres ou des pierres). Fait nouveau, certains habitants se sont convertis à l’islam ou au christianisme. Les convertis, sont, pour la plupart les plus jeunes. Mais cela n’écarte pas l’animisme qui se pratique par tous les villageois lors des cérémonies traditionnelles notamment pour les célébrations de rituels tels que les décès.

Sénégal: Les cases de Bouyouye.

Sénégal: Cases.

Bouyouye en géographie

Bouyouye est un village très tranquil et traditionnel qui se trouve en Basse-Casamance. Bouyouye fait partie de la Communauté rurale de Diembering. Le village se trouve à l’intersection de la route qui vous amène de Cap Sikkring à Diembering. C’est après une très longue route en piste de couleur orange que vous allez trouver le village de Bouyouye et après…un énorme bolong qui vous amène sur l’Ile des Feticheurs lorsque la marée est assez basse. 

Sénégal: Après le village vous allez découvrir les bolongs.

Bouyouye et le problème du changement climatique

Depuis mon arrivée du coté de Cap-skirring sur la cote de Casamance, le changement climatique m’explose à la figure. En sept ans de tour du monde je n’avais pas vu autant de problèmes liés au changement climatique. Ici ce changement se voit avec l’avancée de la mer dans les terres ! Et cela se vérifie au quotidien pour les casamaçais.

Au Cap-Skiring, mon ami Jean Philippe, à mon arrivée me parlait que bon nombre de baraquements et de petits restaurants tenus par les locaux n’avaient pas survécu aux dernières grandes marrées qui s’étaient terminées la veille de mon arrivée. Le lendemain, je suis allé voir les dégâts, un véritable désastre. Tôles à terre, maisons éventrées, quelques pirogues n’ont pas survécu.

Du coté de Diembering, (j’y reviendrai dans mon prochain article), les arbres ont été déracinés. Sur des centaines de mètres j’ai pu voir des arbres à terre. L’un des puits du village s’est retrouvé dans la mer ! En quelques heures, le village a perdu entre 10 et 15m de plages !

Chaque année le scenario se répète et la catastrophe devient de plus en plus irrémédiable !

 

Bouyouye étant dans les terres, n’a pas à souffrir, pour l’instant, de cette montée des eaux. Mais cette montée des eaux pourrait, à l’avenir, provoquer un énorme problème de salanisation des terres. En 2007, le village de Bouyouye avait de nombreuses terres cultivables. Onze ans plus tard, en 2018, Bouyouye a perdu des milliers d’hectares de terres agricoles ! Avant, les anciens, cultivaient un riz de qualité sur les terres du village. Actuellement il n’est plus possible de faire pousser du riz à cause de la salinisation.

Mais pourquoi ? En fait, le changement climatique, entraine une montée des eaux des bolongs. Je vous rappelle que les bolong sont des bras de mer qui s’enfoncent dans les terres de Casamance. L’eau salée qui se déverse dans les champs le rend plus du tout cultivables. Une catastrophe économique et social pour le village ! Le riz étant la denrée numéro UN au Sénégal et aussi en Casamance. 

Sénégal: En rouge vous pouvez voir les champs qui ne sont plus cultivables à cause de la salinisation.

Sénégal: Cote de Casamance.

Que faire et que voir à Bouyouye

Découvrir la vie du village de Bouyouye

J’ai été frappé par la place des femmes à Bouyouye, et, en règle générale, en Casamance et au Sénégal. Les femmes travaillent énormément ! Elles ont, non seulement la garde des enfants, mais aussi ce sont elles qui vont chercher les huitres, les matières premières pour la fabrication de balais qu’elles revendent après. Quand aux hommes ils s’occupent du vin de palmes et construisent les maisons ! La fraternité est omniprésente à Bouyouye par exemple si un habitant doit construire un toit, tout le village va venir le lendemain pour l’aider. Comme dit Demba : « Tout le village va aller l’aider, ici les personnes ne payent pas le travail réalisé, ici personne ne paye personne pour un travail effectué. Quand tu travailles pour un autre, tu travailles aussi pour toi. Car si demain c’est toi qui as besoin d’un service à faire alors là aussi tout le village va se mobiliser pour t’aider ».

A l’entrée des maisons on trouve beaucoup de fétiches qui portant de malheur à ceux qui auraient la mauvaise intention, comme le vol ! Il est très rare de voir des maisons portes closes. Les fétiches savent tous, surveillent tout ! Ils sont les veilleurs du village, « l’âme de nos ancêtres qui vivent a travers les fétiches » comme m’a soufflé Demba .

Sénégal: Habitante de Bouyouye.

Sénégal: Habitante de Bouyouye.

Sénégal: Enfants de Bouyouye.

La place publique de Bouyouye

Auparavant, la place publique de Bouyouye était excentrée, elle a été replacée au centre du village, afin de pouvoir organiser de grandes cérémonies ou des galas de danses traditionnelles.

Sénégal: Près de la place centrale de Bouyouye.

Sénégal: Bouyouye

Manguiers et fromagers sont présent

Enfin, Bouyouye se trouve en dame nature. Et si vous voulez voir des fromagers, vous êtes ici au bon endroit ! Je n’ai jamais vu autant de fromagers dans un aussi petit espace ! Vous ne pourrez passer à coté, ils font des dizaines de mètres. A faire pâlir nos petits chaînes ! Les fromagers sont très importants pour le village. D’ailleurs, essayer de trouver ou se trouve le système d’eau du village. Ici pas de château d’eau comme en France, mais les habitants ont eu l’idée de mettre le système de pompe à eau le plus haut possible ! Et bien évidemment vous allez retrouver ce système tout en haut d’un fromager ! C’est aussi avec le bois de cet arbre que l’on fait les portes des maisons ! Entre manguiers et fromagers vous allez découvrir une flore exceptionnelle ! Les habitants y n’y sont pas pour rien.

Sénégal: Les superbes fromagers de Bouyouye.

 

La visite de Bouyouye avec Demba

Si la visite de Bouyouye est une quasi obligation, la visite du village avec Demba est sur ce coup plus que nécessaire ! Il connaît tout de son village et c’est un passionné qui vous fera tout découvrir pendant 2 ou 3 heures ! La faune, la flore, l’histoire du village c’est une mine d’informations. Il pourra même vous amener du côté de L’Ile aux Féticheurs ou vous faire découvrir la pèche traditionnelle ! Pour joindre Demba : +221 77 053 33 02. Ou tous simplement le demander au village.

Sénégal: Petite fille à Bouyouye.

Sénégal: En compagnie d’un jeune de Bouyouye qui se faisait chamailler par des copains.

Si vous avez aimé cet article, merci de cliquer sur ‘j’aime’ en dessous, de le faire partager ou d’écrire un petit commentaire. Cela ne prend que quelques secondes mais cela me fait très plaisirs.

Yohann Taillandier

Je remercie Allianz Travel et Globedreamers mes partenaires dans ce projet « Voyage – Ecole » sans qui toute cette aventure n’aurait pas été possible.

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.