Après plus d’un an de voyage sur tout le contient Américain et quelques mois du coté de l’Australie arrive l’un des moments clés de ce tour du monde: Remettre de l’argent dans le portefeuille! Il n’y a pas de surprise, depuis la préparation de ce tour du monde il y a 3 ans, je sais que l’Australie sera mon pire cauchemar ou bien justement le pays qui me fera vivre le reve de ma vie. C’est pour cela que même si l’Australie n’etait pas dans le registre des pays à visiter, j’ai demandé un « Visa Working Holidays », essentiellement pour y travailler. L’Australie est pour les jeunes en effet un soit disant paradis ou il est facile de trouver du travail dans les champs et surtout les salaires y sont tres elevés! Rien de mieux pour moi avant de faire l’Asie!

 

Le Visa Working Holiday en Australie

Apres 3 mois de grosses vacances avec mon cousin Justin, il est donc temps de chercher du travail. Et si le coté pile de l’Australie fait rêver, le coté face, que l’on ne vous parle pas tous les jours et moins relisant! Car chaque année, trouver du travail semble de plus en plus difficile. Sur les forums de français en Australie, le nombre de français étant sur la paille ne cessent d’augmenter. En effet, il y a des milliers de personnes qui tentent l’aventures alors que les postes ne sont pas si importants. Et surtout depuis quelques années, la concurrence chinoise est REDOUTABLE! Des milliers de jeunes chinois viennent tenter leurs chance. La conséquence est que les salaires sont en forte baisse, car les chinois acceptent tous les postes.

Australie-Tasmanie: Chaque matin des 5h45 du matin, j’avais cette vision. Cette entreprise…

Avant de partir de Melbourne, j’avais prie la decision defaire ma recherche d’emploi vers le Nord, mais toujours dans l’Etat du Victoria a quelques 250km de Melbourne. Car, je n’ai qu’une idée en tete, TRAVAILLER 3 MOIS POUR VALIDER UN DEUXIEME VISA WORKING HOLIDAYS! Avec ce deuxieme visa je serai assurer de sauver mon tour du monde. Sans ce deuxieme visa cela sera vraiment tres compliquer! Non je ne suis pas sur la paille. Il me reste 8 000 euros! Mais il m’en faut plus de 12 000 pour faire l’Asie, l’Europe Centrale et le Moyen-Orient voir meme 15 000 euros avec cette nouvelle idée en tete qui est de faire le Mondiale de Football 2014 au…Bresil que j’ai tant aimé.

Australie-Tasmanie: La premiere chose que je regardais c’été dans cette direction. Là par exemple pas de benne de carotte, et lorsqu’il y avait pas de benne je pouvais me dire que peut etre la journée serait plus tranquille…

Australie-Tasmanie: Et voila l’interieur de l’entreprise de carotte.


AUSTRALIE- Tasmanie: Yohann au travail!!! Ah… par yoy21

 

La Tasmanie l’eldorado pour le Visa Working Holiday?

Apres avoir ecouté des dizaines de français revenir du Nord du Victoria j’ai changé d’avis. Les reponses etaient toutes les meme. N’y va surtout pas. « Tu es payé 8 à 9 euros de l’heure. Il fait 40 degres, le fermier prend ton passeport, tu es coincé la-bas et tu dors dans des hangars avec des centaines d’autres personnes pour plus de 150 dollars la semaine« . Un suicidaire aurai deja fait « Booom »!

Mais un soir en regardant les annonces de job sur le net, j’ai un declic. Il y aurai du taf en Tasmanie. Ile-Etat, la Tasmanie est réputé pour etre magnifique mais ayant un temps de merde…et c’est pour cela que les jeunes n’y viennent pas.

Australie-Tasmanie: Les machines qui nous envoyaient les carottes. Des sacs de 1kg que l’on mettait dans des bacs de 15kg…

Australie-Tasmanie: Les machines qui lavaient et transporter les carottes.

Australie-Tasmanie: Le bac à carotte….alors il fallait se depecher, car en l’espace de 30 secondes il était plein!!!!

 

Harvest Moon en Tasmanie recrute des Visa Working Holiday

Je suis partie et l’hotel (Tasman Backpacker) ou j’ai logé ma trouver LA PERLE RARE!!!! Un boulot payé à l’heure à 20$!!! Et surtout plus de 9h par jours en bossant 6/7j!  L’entreprise HARVEST MOON, entreprise ou je devais mettre en paquet des carottes!!  Ceux qui ont un peu suivit mes statuts sur Facebook, l’on tres vite compris. Ce fut un boulot TRES TRES DURS! D’ailleurs, je bossé avec 24 Coréens! Aucun français, aucun européen dans mon équipe. Ceux qui ont tenté ont abandonné! Des le 3eme jour, j’ai voulu abandonner, la semaine suivante pareil, puis encore la suivante! J’ai été un nombre incalculable de fois à la pharmacie de Devonport pour des douleurs musculaires, dorsales.

Le travail consistait a prendre les sachets de 1kg ou 500g que la machine nous donné et les mètres soit dans des barquettes soit dans des sacs de..20kg! Je devais après les mettre sur palettes en faisant c’est selon entre 7 et 11 étages! Je peux vous dire que lancer des sacs de 20kg sur 11 etages soit 1m80 alors que je mesure 1m63 fut ÉPOUVANTABLE! Il a fallut que j’y pense plus que tres tres fort à ce tour du monde!

Mais surtout, et c’est ce qui m’a fait tenir, non ce fut pas l’ambiance entre les Coréens et moi. Sur ce coup, un Coréen au travail bosse réellement comme un malade! Une vitesse hallucinante, et pas de bavardage, pas de blague! Avec moi qui allait à deux à l’heure, les tentions le premier mois étaient plus qu’importante. Encore merci à William pour m’avoir fait la gueule pendant 1 mois au passage, je t’ai detesté comme jamais j’ai detesté quelqu’un. Donc si cela n’etait pas au beau fixe avec les autres salariés cela fut tout simplement ÉNORME AVEC L’ADMINISTRATION!

Australie-Tasmanie: Comme vous pouvez le voir…il n’y a que des Coréens!!!! J’etais le seul NON-COREEN des travailleurs!!!

Australie-Tasmanie: Mes collegues.

Australie-Tasmanie: Andrewwwwwwww!!!!! Mon superviseur!

Adam (mon patron) tu m’as appris beaucoup plus que tu ne le penses…

Oui avec l’Administration cela était tout simplement géniale. Cela me rappel mes etudes ou Nespresso. J’ai toujours pensé que l’on pouvait être un patron sympa et voir des salariés qui bossaient! En cours ont me disait que NON, chez Nespresso pareil. Adam m’a enfin prouvé que cela marchait! Genre, lorsque j’arrivai le matin, pas de « serrage de main » non, un bon et franc fuck avec ton index entre lui et moi. Je l’avais vu faire un jour à destination d’un superviseur, je lui avait répondu que cela n’était pas possible en France et que je ne le ferai jamais. Des le lendemain, le fuck comme un challenge était sur ma personne, challenge que j’ai bien réussi en faisant le premier fuck de ma vie à un patron! Mais surtout les carottes etant propices à tous les jeux, je ne compte plus les blagues sexuelles grace à ce truc long et oranges!  A tel point, que plusieurs fois Adam ou sa soeur a fait arreter la machine pour me dire des blagues ou me présenter la famille sous les yeux médusés des Coréens! Comme je disais en rentrant à l’hôtel: Oui je suis cabossé, oui je suis a cran mais bordel que cette entreprise est une cours d’ecole pour moi. A la fin je rentré meme dans les bureaux pour présenter la météo du jour. Déconner pas, si il pleuvait s’etait l’arret des machines et donc plus de 30 personnes en arrêts!

Australie-Tasmanie: Ahhhh Adam et sa soeur! Franchement et de loin, le meilleur patron que j’ai eu et celui que j’ai revé d’avoir. Sympa, non bipolaire…

Australie-Tasmanie: La salle de pause!

Australie-Tasmanie: La soeur d’Adam!

Apres 3 mois, et pas un jour de plus, je suis partie. Bon il s’avere que le secretaire qui n’a jamais mi les pieds dans l’entreprise m’a retirer 23 jours de travail sur les 88 jours que j’ai fais et qui devait me donner le droit de demander aux autorités Australiennes mon 2eme visa. Adam fera tout pour que je l’ai, mais en vain. Alors si l’année prochaine, Adam a déjà écris mon prénom sur l’Organigramme de l’entreprise, il me faut trouver un travail pendant 23 jours alors que j’ai 60 jours encore avant la fin de mes 30 ans qui coïncide à la fin de la demande légale pour demander le visa! Bref, je pars de Harvest Moon sans deuxième visa, mais avec pas mal d’argent pour faire la cote est! Et c’est cela qui va vous faire plaisir! C’est partie pour vous faire découvrir: Les villages fantômes d’ancienne mine, mais surtout SYDNEY, BRISBANE, LA BARRIERE DE CORAIL, la 2eme plus belle plage du monde…

Si vous avez aimé cet article, merci de cliquer sur ‘j’aime’ en dessous, de le partager ou d’écrire un petit commentaire. Cela ne prend que quelques secondes mais cela me fait très plaisir.

Yohann Taillandier

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.