Même si je file en direction du Mexique, je suis actuellement à la gare routière de Los Angeles, je dois vous faire découvrir un peu plus San Francisco, dernière ville de mon périple en territoire Nord Americain. Et le Mexique? Amerique centrale non?

En résumé, je suis passé par tous les sentiments à San Francisco. Défaite de la France en finale de rugby, et le lendemain je me prend du savon dans les pieds à Chinatown et je fini avec une déchirure musculaire au dos. Pour déprimer un peu moins seul, je sors du coté du Castro, le quartier gay ou un bar sert des verres pour 2 dollars et je fini par être invité par un jeune de San Francisco chez lui à faire du Coach Surfing (dormir sur son sofa)! Et je découvre le Musée de la Science, un véritable coup de cœur! Voila, tel fut mon programme pendant une semaine. Et un matin, le programme fut un peu plus détaillé par la visite d’un célèbre monument: LA PRISON d’ALCATRAZ qui vit les prisonniers les plus connus des USA y séjourner.

L’ile d’Alcatraz.

Une cellule à Alcatraz, cela ne donne pas trop envie d’y entrer.

Pour commencer, Alcatraz est une ile qui se trouve à deux kilomètres de la plage de San Francisco. Ce qui veut dire que pour les prisonniers cela devait être bien difficile, il suffisait de regarder par les fenêtres pour voir le monde libre. Certains soir quand le vent fut du bon sens et notamment le 31 décembre, les prisonniers pouvaient entendre les rires et les voix des habitants de San Francisco. A l’inverse, ces derniers ne pouvaient oublier la prison durant les années 60 notamment durant une période de quelques jours de trouble dans la prison avec arrivé de Marine pour calmer les prisonniers.

L’ile d’Acatraz fut nommé ainsi par les Espagnols car de nombreux pélicans y trouvaient refuges (pélican se dit en espagnol « Alcatraces »)

Au départ l’Ile hébergea une forteresse militaire avant de devenir une prison militaire puis l’une des prisons les plus connues au monde de 1934 à 1963. A la fermeture de la prison, l’ile tomba dans l’oublie mais en 1969 un groupe d’Amerindiens s’empara de l’ile. A nos jours Alcatraz est l’un des sites les plus visités des USA avec plus de 1 millions de visiteurs chaque années.

 


L’ile du diable comme beaucoup de films et livre qualifiaient ce lieu a connu une population de détenus qui allait entre 260 et 275 personnes soit 1% de la population carcérale des USA.

Alcatraz a accueilli les détenus les plus dangereux du pays tel que Al Capone, Georges « Machine Gun » Kelly, Alvin Karpis (ennemi public n°1), Robert Stroud et Arthur « Doc » Barker. Il est à noter que des 1576 prisonniers qui ont séjourné à Alcatraz étaient des détenus qui été incarcéré non pas pour des crimes mais parce qu’ils refusaient de se conformer aux règles dictés par les prisons fédérales (prisonniers violents ou à fort risque d’évasion). La vie dans la prison était donc très structurés. Les prisonniers ne jouissaient que de quatre droits : avoir à manger, être habillés, être abrités et recevoir une assistance médicale en cas de nécessité.

C’est ici que les prisonniers jouaient au Hand-Ball;

Alcatrez ne serai pas si connu sans les évasions qui ont été tenté par certains détenus. Sur les 29 années de prison fédérale, il y a eu pas moins de 14 tentatives d’évasion réalisé par 36 détenus. Sur les 36 détenus: 23 furent rattrapé, 6 furent tués par balle et 3 se sont perdus en mer et ne furent jamais retrouvés. Officiellement, aucun des détenus n’est parvenu à s’évader d’Alcatraz en rejoignant le continent. Seulement le doute est présent pour 3 d’entre eux. Une rumeur les voit du coté de l’Amerique Latine, avant leur escapade, ils avaient appris l’espagnol.

Et en 1946, une tentative d’évasion termina dans un bain de sang. Des détenus avaient réussi à prendre une clé, a fermé les gardiens dans des cellules mais n’ont pas réussi à aller au dela. Ce sont les Marines en personnes qui sont venu pour faire respecter l’ordre en lançant des grenades, ce que l’on appela plus tard « La Bataille d’Alcatraz ».

Alcatraz aujourd’hui.

A bien y réfléchir, c’est un superbe terrain de jeu pour faire une chasse à l’homme ou un cache-cache loup: N’empêche tu restes une nuit la-bas, tu reviens blanc comme un linge…

Et Alcatraz c’est aussi les évasions célèbres mais là j’ai plus de batterie… Cependant avant de finir; Question: Al Capone est il  mort dans la prison d’Alcatraz?: NON, ce dernier est décédé dans une autre prison complétement fou car atteint de la syphilis.

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)

A propos de l'auteur

Articles similaires

Une réponse

  1. brigitte

    Merveilleux documentaire Yohann , je l’ai lu , relus ,, passionnant , vraiment , alors merci pour tout ça .

    Bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.