Changement de « State » ce matin. Après le Nevada et le Grand Canyon, nous rejoignons l’Arizona, passage obligé pour continuer à visiter les Parcs de l’Ouest Américain. Nous nous arrêtons à Page, ville de quelques milliers d’habitant qui a tous juste plus de 50 ans d’existence car elle a été bâti qu’en 1957 ! La ville doit sa réputation pour son lac et son barrage ! C’est donc en 1957 que la ville est née pour héberger les familles des ouvriers qui travailler à construire le barrage de « Glend Canyon».

Arrivée en Arizona!

Le Colorado qui creuse les montagnes, paysages de méandres superbes.

Le barrage de « Glend Canyon »

Le barrage a été rempli dans les années soixantaine et après sa construction qui aura mis de longue année, il a fallu construire des routes et donc la ville de Page à continuer à croitre. Le Glen Canyon National Recreation Area attire plus de 3 millions de visiteurs par an. Page est aussi le lieu où se trouve la plus grande centrale électrique de l’ouest des États-Unis, le barrage de Glen Canyon a pour capacité 1.288.000 kilowatts ! Il est à noter que plusieurs films Hollywood ont été tournés  à Page comme Hilk et Superman 3 !

Toujours en compagnie du Colorado.

Arrivée sur le Lac Powell.

Le Lac Powell

Les eaux du lac sont exceptionnellement vertes mais la première chose qui m’a le plus marqué c’est le nombre impressionnant de bateau sur le lac qui plus est des bateaux à moteurs ! Pour l’ecologie on repassera ! Il a fallu plus de 17 ans pour que le lac se remplisse complétement car il peut être très profond (150 mètres de profondeur à certains endroits). Mais en 1983 et 1984, suite à une erreur de construction le lac été à deux doigts de déborder du barrage ! Le Lac Powell est le 2eme lac le plus grand des USA. Il est long de plus de 300km et son rivage est de 3136km…ce qui fait que les rivages du Lac Powell sont plus grands que toute la cote Ouest des USA !

Croisière sur le Lac Powell. Ou il aura fallut attendre 17 ANS pour que le lac se remplisse complétement!!!

Les rayons du soleil sur les roches rouge ou blanche du Lac Powell.

Cependant ce lac très touristique comme la région connait une sécheresse sans précédent et actuellement il n’est rempli qu’a 60%. Il est surveillé de prés car des dizaines de villes ont besoin de son eaux potable et des millions d’habitants ne pourrait vivre sans lui.

Le soleil se couche sur le Lac Powell.

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.