Transport compliqué au Vietnam?

Apres quelques jours dans la capitale du Vietnam Hanoi, je prends un train à destination de la commune de Vu Linh dans la province de Yen Bai dans le nord du Vietnam. Petit village perché entre foret, rizière et montagne se trouve à 170km au nord-ouest d’Hanoi. Mais avant d’arriver à destination il faut se déplacer. L’occasion de découvrir qu’au Vietnam le transport est un vrai parcours du combattant.

Transport Hanoi-Vu Linh: Énervé s’abstenir !

Lorsque je quitte mon hôtel d’Hanoi j’ai le sourire aux lèvres. Hélas il sera de courte durée. Le transport entre mon point de départ et d’arrivé fut particulièrement épique ! Pour commencer trouver un taxi qui t’amène de ton hôtel à la gare principale d’Hanoi. Tu es un touriste et les chauffeurs de taxis te voient comme un portefeuille ambulant. Alors que je marchais j’ai dû refuser une dizaine d’offre de conducteurs de taxis qui multipliaient les prix par 4 ou 5. Finalement c’est en moto et avec tous mes sacs sur le dos que j’arrive à la gare d’Hanoi. Le temps d’entendre que mon train ne part pas de gare…je dois donc retrouver un taxi-scooter pour aller à l’opposé de la ville. J’arrive à la gare mais mon train ne part que dans 2 heures. J’en profite pour manger un peu, aujourd’hui cela sera une petite soupe avec des larves à l’intérieur !

voyage-travel-hanoi-architecte-eiffel-pont-vietnam

Entre les deux gares de trains nous passons au dessus du fleuve rouge. Sur la plaque je vois que Gustave Eiffel est l’architecte.

voyage-travel-repas-restaurant-larve-nourriture-hanoi-vietnam

Petite photo des larves que j’ai découverts dans mon assiette.

Après deux heures, je file dans le train. Ce trajet sera l’un de mes pires cauchemars de ce tour du monde ! J’avais décidé de payé le ticket le moins chers pour être avec la population locale. Comme quoi le bateau de la mort en Amazonie ne m’a pas servi de leçon. Non mais pas trop de critiques les amis, Rose dans Titanic c’est bien en 3eme classe qu’elle a pris le plus son pied et rencontré Leonardo, alors pourquoi pas moi ! Mais en 3eme classe, mon siège en bois me donne un mal de fesses et de dos hallucinants. Pour l’une des premières fois de ma vie je n’ai pas pu dormir dans un transport en commun. J’en profite pour faire connaissance avec la famille qui se trouve en face de moi. Il y a la mère, son fils et son petit-fils. Nous essayons de communiquer.

voyage-travel-vietnam-wagon-train-deplacement-hanoi

Dans le train pour le nord du Vietnam je fais connaissance d’une maman et son fils.

hanoi-vulinh-voyage-travel-train-wagon-famille

Après la maman et le fil, voici l’autre fils et le petit fils. Famille vietnamienne au complet

voyage-travel-train-wagon-hanoi-vietnam

Transport dans le nord du Vietnam en train en 3eme classe. Siège en bois très dure!

Bien-sûr je suis l’attraction du wagon. Comme dans certains bus du Pérou, des vendeurs tentent de se frayer un chemin pour nous vendre leurs produits locaux ou de la nourriture. Ce qui doit être interdit car à un moment je vois un policier prendre une vendeuse par le colback et lui foutre des coups de pieds et lui tirer les cheveux. Une scène d’une rare violence. Si tout le monde semble regarder ailleurs je me lève pour intervenir mais la maman me fait un signe de rester assis et de ne pas intervenir. Je suis choqué mais surtout une colère m’envahit tout le corps ! Quelle injuste, comment peut-on battre une personne ainsi ? Elle vendait juste quelques produits pour manger ! Une heure après je retrouve un peu le sourire lorsque je revois la dame en question toujours avec des produits dans les mains, sourire aux levres, le petit jeu du chat et de la sourie va se poursuivre une bonne partie de l’après-midi. Mais le sourire sera de courte durée car le fils me demande ou je dois aller. Je lui dis le nom du village. Il me répond alors que je ne peux pas y aller ce soir car il n’y a plus de bus et que je dois dormir dans une ville intermédiaire. C’est de nuit que j’arrive dans cette ville. Je fais 2 ou 3 hôtels, comme je le pensais les prix ne sont pas les même entre un vietnamien et un touriste. Je décide de prendre le moins cher tout en faisant comprendre à la réceptionniste que je suis d’une humeur noir. Pas de bonjour, je rigole lorsqu’elle me demande l’argent et je lui dis en français et en anglais que c’est une….. Il faut dire qu’ils m’ont fait payer un prix supérieur à Hanoi, capitale du pays! Mais dehors il fait un froid de canard, l’hiver s’est aussi installé dans le nord du Vietnam, je ne peux donc dormir à la belle étoile. Le matin je me réveil à 5h du matin pour prendre un bus, bien-sûr les chauffeurs de taxi m’ont envoyé dans une autre direction pour gagner un peu plus d’argent. Je loupe mon bus. Crise de nerfs, j’arrive dans une gare de mini bus ou là aussi le prix du ticket me concernant est doublé, mais au moins j’arriverai à destination. Et bé non ! Coup de théâtre. Au bout de 30 minutes de conduite, le conducteur s’arrête et me dit de descendre car il ne va plus dans la même direction que moi. Je peste encore, descend et s’est repartie pour une négociation avec des chauffeurs en mobylette cette fois-ci. Le prix ? Tout bonnement hallucinant, en colère, énervé et au bout du rouleau, je leurs fais voir un doigt et décide de continuer à pied !!! Mais au bout de 500 mètres, l’un des chauffeurs me rejoints et me dit le prix avec un grand sourire. Prix identique cette fois-ci entre un vietnamien et un touriste. Je me détends un peu à l’arrière et découvre un paysage morne, un paysage triste. Il faut dire que le temps est à la pluie, mais quand même! Je découvre des tout petits villages bien différents. Certains sont bien spécialisés: Ainsi dans certains villages, je vois énormément de sculpture sur bois, d’autres villages du bois est coupé par milliers tandis que dans certains villages le bois est coupé pour faire des feuilles.

travel-voyage-vietnam-hanoi-village-bois-

Alors que je me rapproche de ma destination finale: La commune de Vu Linh. Je découvre des villages spécialisés dans le bois.

voyage-travel-hanoi-yenbai-bois-village-vietnam

Village de la province de Yen Bai. Pas très touristiques mais très intéressant pour comprendre ou je suis et ou travail les locaux

hanoi-vietnam-travel-voyage-village

Alors que je decouvre sur une dizaine de kilomùetres des villages qui ont un rapport évident avec le bois, certains ont des specificités comme celui-ci ou sur des mètres et des mètres il y a des planches de bois pour faire des feuilles.

Partie la veille à 12h, j’arrive finalement à 10h du matin dans la commune de la Vu Linh ! Cette fois-ci le sourire va rester de très longue heures. Il faut dire qu’a peine arrivé je trouve un village complétement reculé du monde. Pour passer rivière ou partie du lac Thac Ba je dois monter sur des rondins en bois qui sont submergés et tirer la corde! Ils ne connaissent pas les ponts, même pas les pont en bois dans cette partie du monde? Mais bien arrivé, je peux me reposer dans mon hotel eco-touriste de la Vie Vu Linh.

barque-bateau-voyage-travel-vietnam-ethnie-dao

Si au Perou j’ai connu des ponts en bois pour enjamber les rivieres du coté du Vietnam s’est en bateau ou plutôt en barque que les locaux font les transports.

Plenitude totale sur le Lac Thac Ba au sein du village de l'ethnie Dao

Plenitude totale sur le Lac Thac Ba au sein du village de l’ethnie Dao

Transport Vu Linh à destination de Sapa !

Après 3 jours dans le superbe petit village ethnique des Dao Quan Trang il est l’heure de quitter la campagne pour aller du coté de Sapa, endroit incontournable du tourisme au Vietnam ! Mais avant de partir pour Sapa, dire que j’ai une petite boule à l’estomac n’est pas peu dire. L’hôtel m’a proposé différents scenario pour arriver à Sapa mais les prix étant bien trop élevé je décide d’y aller seul ! Je quitte l’hôtel et prend une dernière fois les rondins de bois sur le lac pour m’amener sur la terre ferme. Avec tous mes bagages je ne passe pas inaperçue. Finalement un local s’arrête et me propose de m’amener dans une ville de taille moyenne ou je peux avoir une correspondance pour Sapa. Mais le prix demandé est trop élevé, je continue seul. Quelques minutes après je revois mon local, nouvelle négociation. Le prix est un peu élevé mais j’accepte tout en négociant le paiement en deux fois. Je ne voudrai pas payer et qu’il me laisse sur le bas-côté dans quelques minutes, le voyage aller m’a servi de leçons. Nous faisons un petit détour pour chercher un casque pour moi et roule bouboule ! 1h après je paye la 2eme partie mais il en veut plus. C’est partie pour une nouvelle prise de tête ! Et pourtant j’avais bien écris sur un papier les prix et les distances pour ne pas avoir ce type de problème. L’homme en question est furibond tout comme moi. Il appelle son fils qui parle un parfait anglais mais moi non ! Je lui donne ce que nous avions négocié et je pars de nouveau à pieds.

travel-voyage-ethnie-vitenam-dao-vulinh-transport-deplacement

A peine arrivé, il faut déjà repartir… Fini mon voyage au sein du village de l’ethnie Dao Quan Trang

vinlinh-travel-voyage-vietnam-campagne-transfort

Après 3 jours dans la commune de Vu Linh je pars découvrir la campagne de Sapa. Et pour commencer passage obligé des les rondins de bois pour passer de l’autre coté de la rive.

 

Pour marcher, je marche. Le hic, j’ai un bus dans 2h et que je marche avec un sac de 30 kilos sur le dos. Épuisé je continue mon chemin de croix. Un assureur va me prendre en stop sur quelques kilomètres sans me demander un seul sous. Ma grand-mère paternelle aurait dit : « A la bonne heure ». Puis je remarche. Les vietnamiens hallucinent complètement de me voir marché. Certains sont mort de rire, d’autres me regardent avec grand étonnement. Et les enfants qui vont à l’école m’encerclent en me bombardant de questions ! Je finis tout de même par trouver un automobiliste qui décide de prendre les choses en main. Il va m’amener directement à une station de bus ou je peux prendre ce dernier. Il est obligé d’appuyer très nettement sur le champignon lorsqu’il comprend que le bus va arriver avant nous. L’homme est bouddhiste. C’est la première fois que je parle pendant des heures à un bouddhiste. Nous arrivons dans la ville et par chance nous tombons nez à nez avec mon bus mais en sens inverse. Demi-tour net, mon bouddhiste se transforme alors en pilote de F1. Très content je le remercie chaleureusement avant que ce dernier me demande un peu d’argent ! La poisse même les bouddhistes s’y mettent mais finalement se met à rire de plus belle en me disant qu’il n’en a pas besoin. Il parle aux conducteurs de bus, je paye la somme demandé et j’entre dans le bus. Deux heures après je suis transféré dans un autre bus et on ne me demande pas de payer le dernier voyage ! Dans le bus il y a deux vietnamiens qui me demande si je vais à Sapa. Je réponds Oui et par chance je tombe sur un gérant d’hôtel qui doit avoir à peine 25 ans. Réservation faite dans le mini bus, je peux enfin m’endormir comme un bébé. Qui a dit que voyager était facile ???

sapa-vietnam-travel-voyage

Bien arrivé du côté de Sapa.

Si vous avez aimé cet article, merci de cliquer sur ‘j’aime’ en dessous, de le faire partager ou d’écrire un petit commentaire. Cela ne prend que quelques secondes mais cela me fait très plaisirs.

Yohann Taillandier

A propos de l'auteur

3 Réponses

  1. Kafrine

    Coucou,

    Je te souhaite une très bonne et heureuse année 2016.
    Tous mes meilleurs vœux et que ton voyage soit rempli d’avantage d’aventures, de surprises ainsi que de découvertes.

    J’ai très hâte de lire la suite de ton périple.

    Bonne route !!!

    Bisous

    Répondre
  2. mes Souvenirs de Voyage

    Merci pour ton article ! Il permet d’ouvrir les yeux sur la réalité des transports au bout du monde. Je prévois d’aller faire un tour au Vietnam prochainement, je garde donc tous tes bons conseils au chaud !

    Répondre
  3. Marion

    Bonjour,

    Merci pour cet article, je prévois prochainement de partir au Vietnam pour un voyage de groupe organisé par le site barouding et c’est important pour moi de connaître tout cela pour éviter les mauvaises surprises. J’ai hâte d’y être!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.