Je ne vais pas vous le cacher mais je savais depuis des années qu’il y avait une ville au Mexique dont je voulais faire un petit tour au moins par curiosité. On voit souvent cette ville dans des reportages ou l’on voit ces habitants notamment les femmes avec des bouteilles de coca et des bougies. Alors que beaucoup de touristes m’ont dit d’aller à San Cristobal de Las Casas, en lisant le Guide du Routard, j’ai compris que c’était justement l’endroit que je cherchais.

Mexique-San Cristobal de las Casas: L’une des plus belles eglises de la ville. Regardez tous les dessins que l’on peut y voir graver.

Mexique-San Cristobal de las Casas.

San Cristobal de las Casas c’est déjà un peu de Guatemala dans l’âme et dans le sang. La couleur de peau des gens change radicalement ici. La culture occidentale assez présente au Mexique fait table rase ici. Les premières sensations me sont excellentes. Je sais que je vais aimer si ce n’est la ville, l’ambiance qui se dégage de San Cristobal de las Casas.

Mexique-San Cristobal de las Casas.

C’est l’une des premières cités espagnoles que se dresse devant moi car elle a été construite en 1528. Mais par rapport à ces débuts elle a changé de nom en hommage au missionnaire Bartolomé de Las Casas qui fut un illustre défenseur de la cause indienne. On peut voir une peinture de ce dernier à Mérida ou l’on voit Bartolomé protéger deux indiens à terre.

Mexique-San Cristobal de las Casas: Le marche.

Ici donc pas de grands bâtiments, les rues sont étroites, les bâtiments ont des arcades et ne sont pas plus haut que 2 étages. Ici on respire donc la cité coloniale à chaque pas et je ne vous parle pas de ces magnifiques petites places un peu partout.

Mexique-San Cristobal de las Casas: La rue principale

Et puis le mélange entre touristes, observateurs internationaux, membres  d’OGM (région extrêmement pauvre) et la présence des Indiens Tzotziles qui descend pour faire commerce est vraiment un mélange réussi sans aucune agressivité.

Apres avoir marché 2km avec mon sac de 21kg, je trouve un petit hôtel assez sympa dans le centre ville. Pour le Routard c’est l’hôtel le plus économique de la ville. Il est pourtant tres sympa : internet, salle télé, petit déjeuner et feu de camps tous les soirs pour 10 euros !

Mexique-San Cristobal de las Casas: Les arcades des batiments donnant sur la place.

Apres cette première étape, je peux marcher dans la ville. Et je ne vais pas beaucoup marché car je tombe nez à nez d’entrée de jeu avec le SUPERBE marché artisanal de la ville. Mon surnom à Toulouse à Nespresso fut « le bolivien » du fait de mes habitat porté que j’avais acheté en Bolivie. Et là, je me retrouve avec des milliers d’articles de la même teneur. Mais surtout toute cette population indigène que je n’avais pas encore vues. Alors comme vous pouvez le voir, j’ai un peu mitraillé les gens en photos. Ces femmes portant en guise de pantalon des genre de tapis, c’était assez surprenant. Sur le plan de l’esthétique il y a  quand même un écart avec l’Europe qui est assez hallucinant. Donc les femmes portent des genres de tapies en guise de pantalon et elle mette  également  sur leur tête un autre vêtement. Là je n’ai pas osé demander la signification.

C’est donc dans ce parfum total de nouveauté que je vais parcourir la ville pendant 4 jours. Au menu : Visite de la ville, visite de San Juan Chamula (mondialement connu pour son église ou la religion catholique enfin plutôt son rituel à été fortement modifié) et puis visite d’un musée exceptionnelle: Centre de la Médecine Maya. Apres ce programme, Mazunte pour la coté Pacifique puis Mexico et et…le début du Guatemala qui se fera dans 4 ou 5 jours (je viens d’y arrivé cette nuit).

Mexique-San Cristobal de las Casas: Quartier de la ville.

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.