Vietnam: Visite et decouverte de Dalat

La ville de Dalat est ma prochaine destination. Après avoir visité la ville de Mui Ne et ses magnifiques dunes de sable, à l’image du Sahara, je remonte encore un peu plus vers le nord du Vietnam même si je reste encore clairement au sud du pays. Dalat est une ville très connue des touristes Vietnamiens ! Découvrez cette station climatique, situé à plus de 1 500 mètres d’altitudes, entre villas et chalets de style français.

Si Dalat m’était conté

Il y a un peu de France dans les veines de Dalat. Est-ce pour cette raison que cette station climatique est l’un des lieux de villégiature les plus réputés des vietnamiens alors que les touristes français et européens aiment…la bouder? Comme un sentiment de déjà vu. Dalat peut se résumer à un magnifique lac artificiel, à l’un des plus beaux jardins fleuris du pays, à d’immenses champs de légumes et de fleurs et à une périphérie remplie de fleurs sous serre. Dalat « la française » m’a intrigué lorsque j’ai lu les guides touristiques ! De plus, les environs de Dalat sont réputés, entre patrimoine historique, balades en foret et chute d’eau mémorable ! Et j’ai bien fait de venir ici. Au départ, je pensais rester 2 jours, j’y suis resté 4 ! Et je suis parti car je devais retourner à Saigon alias Ho Chi Minh pour aller visiter avec un ami de lycée le Delta du Mekong sinon j’aurai bien voulu rester quelques jours de plus pour faire les fêtes de Noel qui semblent ici faire l’unanimité. Dalat, c’est finalement plein de petits villages et de plaisirs en un lieu. Les amoureux des fleurs seront servis avec un énorme parc floral. Les amoureux des pagodes et temples bouddhistes seront tout aussi heureux de visiter plusieurs temples dissimulés en périphérie de ville. Et puis le soir, Dalat est un bijou. Je vous conseille 1000 fois de venir manger sur la grande place publique où il y a des dizaines de vendeurs ambulants. Vous allez pouvoir acheter de magnifiques bonnets et de succulentes spécialités locales. Et pour le repas du midi, rien de mieux que de manger devant le grand marché dans les petits restaurants dissimulés dans les rues. Je vous conseille ici de prendre une petite soupe !

Vietnam - Dalat: Une vue de Dalat avec la ville et son lac.

Vietnam – Dalat: Une vue de Dalat avec la ville et son lac.

Vietnam - Dalat: Attention sur les routes parfois les vehicules ne sont pas tres stables!

Vietnam – Dalat: Attention sur les routes parfois les vehicules ne sont pas tres stables!

Vietnam - Dalat: Qui veut un poisson rouge! Jamais de la vente ambulante n'avait vue avoir un si vrai nom!

Vietnam – Dalat: Qui veut un poisson rouge! Jamais de la vente ambulante n’avait vue avoir un si vrai nom!

Dalat un peu d’histoire

J’ouvre les hostilités avec la traditionnelle partie historique ! Et pour une fois, cela ne commence pas par un « les colons, les curés ou les missionnaires ont découvert cette région… ». Non ici, c’est Alexandre Yersin, le fameux inventeur du sérum contre la peste qui découvrit le plateau du Lang Biang et le site de Dalat, nous sommes alors en 1893. La région est alors habitée par la tribu des M’Lat. Au commencement, il y avait une source, « dak », et des habitants, les « lat », d’où le terme Dalat, qui signifie « la source des Lat ». Notre scientifique français tombe éperdument amoureux des lieux, qu’il trouve très beaux, et des conditions climatiques – ici il fait frais alors que la température dans le reste du Vietnam frôle les 40° ! Il écrit un rapport où il suggère au gouvernement français d’installer une station d’altitude au cœur des montagnes. Après tout, les français avaient fait de même dans le nord du Vietnam avec la ville de Sapa et ses magnifiques rizières en terrasses, qui sont connus partout à travers le monde. Paul Doumer, le gouverneur général de l’Indochine est enchanté par l’idée et il envoie en 1897 une première équipe qui aura pour but de dessiner les plans d’une ville résidentielle qui permettrait au colons de la Cochinchine de venir se reposer quand tout le Vietnam serait entrain de cuire sous des températures caniculaires ! Quelques mois plus tard, la ville de Dalat est en train de sortir de terre : école, église, lacs artificiels, chalets. Le but des architectes et des urbanistes est de faire de Dalat une ville-jardin intégrée dans le paysage, en respectant l’espace et en respectant le site naturel. Cette stratégie est payante car à l’aube de la 2eme guerre mondial, Dalat est surnommée le ‘petit Paris’. Le docteur Yersin y fit d’ailleurs ouvrir un 4eme Institut Pasteur. S’en suivent les constructions d’hôtels, de casinos, de palais et de terrains de golf. L’empereur Bao Dai possède une magnifique résidence non loin du pavillon de chasse de Roosevelt ! Rien que ça !!! Après la défaite de la France, ces derniers quittent Dalat en nombre. La ville enclavée n’a pas été touché par les bombardements de la guerre du Vietnam. Après la défaite du Vietnam du Sud, Dalat a connu un fort marasme économique tout en préservant son coté authentique. C’est le tourisme qui permet, comme à Sapa dans le nord du pays, son renouveau économique.

Vietnam - Dalat: Les français sont arrivé en voulant faire de la Dalat une ville climatique à l'Européenne.

Vietnam – Dalat: Les français sont arrivé en voulant faire de la Dalat une ville climatique à l’Européenne.

Vietnam - Dalat: Le midi je vous conseille de manger sur le marché central de Dalat! Pas chère et très bon.

Vietnam – Dalat: Le midi je vous conseille de manger sur le marché central de Dalat! Pas chère et très bon.

Vietnam - Dalat: Sur le marche le soir vous allez avoir l'embarras du choix pour manger.

Vietnam – Dalat: Sur le marche le soir vous allez avoir l’embarras du choix pour manger.

 

Que faire et que voir à Dalat ?

  • Crazy House: la maison Crazy House est à la fois une œuvre d’art, une maison et un hôtel. Entre Gaudi et Tim Burton, vous allez découvrir un endroit féerique ! J’ai passé 3 heures à découvrir cet hôtel sorti de nulle part. Bon, par contre, il faut venir tôt le matin ou dormir là-bas car ce sont des cars entiers qui viennent pour visiter cette structure hallucinante qui n’est toujours pas finie. Il est d’ailleurs très surprenant que le Parti (parti communiste au pouvoir) ait laissé cette structure se développer ! C’est une visite obligatoire sur Dalat.
  • Trai Mat : à visiter absolument ! Vraiment original et contente petits et grands. Il faut dire que l’idéal est d’y accéder par le vieux train puis de finir à pied les 300 derniers mètres.
  • Thien Vien Truc Lam : très beaux temples avec des beaux jardins. Depuis le centre du Dalat, c’est 70.000 dông en taxi. Vous pouvez aussi prendre le téléphérique ou vous balader en pédalo dans le lac. C’est en prenant le téléphérique pour accéder au lac que l’on découvre ce qui fait la spécificité de Dalat. La vue est magnifique, et c’est très paisible de s’y promener et agréable d’y louer un bateau.
  • Datanla Falls : alors ici, vous allez voir une superbe rivière avec une chute d’eau. Le site est très beau, une partie intéressante de l’attraction est la descente en luge, mais il y a souvent beaucoup de monde. Moi, je ne l’ai pas fait mais certains touristes m’ont dit que cela valait le coup.
  • Elephant Falls : lieu très atypique et magnifique… Un énorme coup de cœur ! L’entrée pour la cascade est de 20.000VDN par personne. Le site se trouve à une trentaine de kilomètres du centre de Dalat. Environ 80 000 à 100 000 dong soit 4 ou 5 US$ pour la location d’un scooter. Personnellement, j’ai pris un bus local puis j’ai dû marcher et faire du stop sur 10 km. Cela m’a pris une journée mais j’ai beaucoup aimé aller à la rencontre des gens. Pour accéder à la cascade, vous devez prendre quelques chemins ou marches très glissants donc prévoyez de bonnes basket !!!
  • Dalat Flowers Park : si vous aimez les fleurs, cette visite est obligatoire. Et si vous n’aimez pas les fleurs, c’est quand même obligatoire. Je n’ai pas la main verte, mais j’ai passé un très bon après-midi à découvrir ce parc. Agréable promenade en perspective, avec de magnifiques fleurs et de superbes arbres. Certes, parfois, c’est un peu kitch mais j’ai aimé. Surtout ne manquez pas les serres et les orchidées !!
  • La Dalat Railway Station : découvrez la station de train de Dalat, fabriquée par nos ancêtres français ! Bâtiment construit dans les années 50, d’inspiration Art Deco ! J’ai lu sur un site que cette gare était une belle reproduction de la gare de Deauville ! Le mieux en saison sèche est de prendre le train.
  • La Statue Of Golden Buddha : une statue grandiose avec des pagodes de styles différents. J’ai eu la chance d’assister à ce qui ressemblait à une bénédiction. Vous pouvez y voir un phénix et un dragon magnifiquement bien réalisés et vous avez une vue magnifique sur Dalat.
Vietnam - Dalat: Non loin du centre ville vous pouvez visiter le Park Flowers.

Vietnam – Dalat: Non loin du centre ville vous pouvez visiter le Park Flowers.

Vietnam - Dalat: Dans la périphérie de Dalat il y a de superbes pagodes ou temple. Ici un superbe Bouddha!

Vietnam – Dalat: Dans la périphérie de Dalat il y a de superbes pagodes ou temple. Ici un immense Bouddha en statue!

Vietnam - Dalat: Il vous faut visiter absolument à une trentaine de kilomètre de Dalat les cascades d'Elephant Falls! Une journée de marche et de découvertes dans le Vietnam rural.

Vietnam – Dalat: Il vous faut visiter absolument à une trentaine de kilomètre de Dalat les cascades d’Elephant Falls! Une journée de marche et de découvertes dans le Vietnam rural.

Dalat et son climat tempéré

En décembre et janvier, Dalat est une ville surprenante. En effet, Saigon alias How Chi Minh se trouve à quelques heures de la ville et la température proche du Delta du Mekong dépasse les 35°C tandis qu’à Dalat, les bonnets sont de sortie ! Une différence de température qui m’a bien fait rire. Parce que les Vietnamiens qui n’ont jamais eu froid, cela vaut le coup de les voir se tordre de froid entre gêne et bonheur de connaître de telles sensations. Je voyais des vietnamiens en t-shirt du coté de Saigon et là, tout le monde est en doudoune, avec des gants et des bonnets sur la tête. Et puis même s’il manque la neige, tu as vraiment l’impression d’être au beau milieu d’une station de ski ! A Dalat, il y a en fait 4 saisons : De début décembre à fin mars, le temps peut être couvert mais il ne pleut pas. Vous avez quand même beaucoup plus de chance de voir le soleil qu’à Sapa à la même période. De fin mars à mi-juillet arrive la saison des orages qui éclatent en fin de matinée, sinon, c’est soleil toute la journée. De mi-juillet à mi-octobre, c’est la saison des pluies et sur il pleut effectivement pas mal. Et le mois de novembre, quant à lui, voit arriver la fin des typhons et il y a donc pas mal de vent dans la ville. A vous de voir quelle est la meilleure période pour visiter la ville. Moi, j’y suis allé le 20 décembre et j’y ai passé un superbe séjour. La devise latine de la ville « Qui dat aliis laetitiam aliis temperium » signifie « Qui donne aux uns la joie, aux autres la fraicheur ». Et il est certain que vous pouvez trouver le bonheur.

Vietnam - Dalat: Aucunes villes n'échappent aux grandes affiches de la propagande du Partie.

Vietnam – Dalat: Aucunes villes n’échappent aux grandes affiches de la propagande du Partie.

Vietnam - Dalat: La ville est complétement enclavée par les montagnes! Une chance, elle n'a donc pas été touché par les nombreux bombardements. Mais il reste encore quelques canons!

Vietnam – Dalat: La ville est complétement enclavée par les montagnes! Une chance, elle n’a donc pas été touché par les nombreux bombardements. Mais il reste encore quelques canons!

Où dormir à Dalat ?

Du coté de Dalat, j’ai réservé un hôtel avant de venir, et j’ai bien fait. Car avec le tourisme vietnamien qui se développe, la ville peut être vite bondée surtout en période de fête comme noël. J’ai eu la chance de dormir à « 128 hôtel ». Très bon rapport qualité-prix. Le personnel est très sympathique, les chambres propres. Et surtout il y a plein d’informations sur les différentes excursions conseillées affichées directement sur le mur. Côté prix, j’ai payé 5 euros la nuit !

Si vous avez un budget un peu plus important vous pouvez loger au Coca Guest House ! Je tiens à dire que Coca ne me donne aucun euro pour nommer cet hotel ! lol. Ici comptez 8 euros un lit double avec un emplacement exceptionnel !

Enfin pour ceux qui ont plus d’argent et qui veulent avoir une nuit extraordinaire entre Dali et Alice au pays des merveilles, alors il vous faut dormir du coté du Crazy Hotel! Bon réveil matinal assuré par les touristes mais à faire!

Vietnam - Dalat: Photo du Crazy Hotel de Dalat entre enchantement et fleurs.

Vietnam – Dalat: Photo du Crazy Hotel de Dalat entre enchantement et fleurs.

Vietnam - Dalat: Tentez de trouver les angles droit du coté du Crazy Hotel de Dalat... Pas facile comme petit jeu.

Vietnam – Dalat: Tentez de trouver les angles droit du coté du Crazy Hotel de Dalat… Pas facile comme petit jeu.

Si vous avez aimé cet article, merci de cliquer sur ‘j’aime’ en dessous, de le partager ou d’écrire un petit commentaire. Cela ne prend que quelques secondes mais cela me fait très plaisir.

Yohann Taillandier

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.