Tasmanie- Devonport : MA NOUVELLE VIE

A l’issue d’un tour du monde, lors de la conclusion, généralement on se rend compte que même si c’est le voyage que nous avons le plus aimé, il y a eu un moment donné ou les bagages se sont posé pour une plus longue durée. Généralement suite a un coup de cœur du lieu, un amour, ou pour que l’organisme reprennent son souffle. J’avais regardé à plusieurs repriser une carte du monde et je me suis souvent demandé dans quelle partie du monde je voudrai faire cette pause.

Tasmanie/Devonport

Le plus souvent je regardais des grandes villes, comme Sydney notamment. Las, je ne m’attendais pas du tout à ce que cette ville soit une ville de moins de 10 000 habitants, encore moins à ce qu’elle se trouve encore plus au Sud de l’Australie et que le Lonely Planet la degomme!

Tasmanie/Devonport: Le front de mer et route de Tasmanie.

Alors bienvenue dans LA ville ou j’ai decidé de suspendre par obligation mon tour du monde . J’ai nommé DEVONPORT, 3eme ville de Tasmanie ! Ile situé au sud de l’Australie, la Tasmanie ne m’a JAMAIS attiré. Ni avant le tour du monde, car je ne la connaissais pas. Puis meme durant mes 3 mois à Melbourne, alors que mes compères y allaient ravi, je ne me suis jamais attardé sur cette ile. Pour vous donner une indication, je n’avais meme jamais ouvert la partie Tasmanie du Lonely Planet sur l’Australie.

Tasmanie/Devonport: Sur la plage…pas mal non?

Mais, il y a des surprises de taille dans un voyage. Affalé sur le canapé en compagnie de mon cousin à Melbourne ou j’y été depuis plus de 4 mois, je cherchais un travail dar-dar de plus de 3 mois dans les champs pour avoir un deuxieme visa working hollidays. Or les nouvelles me venant du front du Fruit Picking n’etait pas bonne, mais alors pas bonne du tout. Au nord de Melbourne la destination ou je devais aller, des français me disaient que cela été plein et bien-sur presque pas payé ! Armé de l’ordi d’ou j’ecris cet article, je suis allé alors sur un site tres connut des backpackers il s’agit de Grimm.  Or je vois l’annonce du siecle, plus de 50 postes en Tasmanie pour la ville de Devonport. Je ne sais pas quelle mouche m’a piqué ! Quelques minutes apres, je prenais un billet sur internet pour la Tasmanie. Le temps de voir qu’il y avait un hotel qui cherchait du travail pour nous au cas ou ; Et lire que Devonport été une ville ou il n’y avait rien à faire.

Tasmanie/Devonport: Bé Yoy sur la plage…

Deux jours plus tard et apres 9h de ferry, je mettais le pied en Tasmanie ! Au premier abord, du bateau, j’ai trouvé Devonport assez sympa. Il y a la mer, la ville n’est pas si petite et les habitants nous ont salué du ponton! Donc plutot sympa ! Mais que diable, avec mes 25 kilos sur le dos et un velo, les autorité de la ville ont decidé de construire qu’un pont ! Resultat pour aller en ville, j’ai été obliger de faire un detour de 3km ! J’etais vert de rage !!!! Je fais la route avec un français tout aussi paumé que moi. Puis j’arrive à l’hotel, biensur sans reservation ! J’ai de la chance il reste une place !

Tasmanie/Devonport: Olivier un ami sur la plage…

Passons sur l’etat de la chambre, outre mon lit il y avait 5 autres lits, que des asiatiques à l’interieur et un bordel à faire tomber toutes les Giselles en syncopes ! Un bordel comme je n’en avais jamais vu de ma vie ! Le soir je fais LA rencontre determinante, Johan, le seul français. Il me prend sous son aile. Me donne quelques infos sur l’hotel, me fait rentrer dans son groupe de pote Allemand. Me dis que je vais vite trouvé du taf. Que lui il est payé à l’heure à faire du weeding, c’est a dire retirer les mauvaises herbes des champs ! 20$ de l’heure, je reve de weeding !

Tasmanie/Devonport…

Je pars le lendemain decouvrir Devonport la ville maudite pour le Lonely Planet. Resultat, je ne peux pas dire que je suis tombé amoureux de la ville. Mais elle me convient parfaitement, je lui trouve du charme meme ! Certes, il y a cette verue à ciel ouvert, en plein centre ville. Sur le detroit de la mer se cache une cimenterie. Certes, il n’y a qu’un pont, pas cool pour l’urbanisme. Mais les maisons sont sympa, le centre est tout mignon, il y a meme une petite ruelle commerçante. Et puis le front de mer et de toutes beauté. Au loin ont peut voir l’un des plus beau parc de Tasmanie avec de grandeS montagneS qui dechirent le ciel. Les collines qui serpentes la ville lui donne un cachet ! Non, non et non ! Devonport ne mange pas de pain mais tu y vies bien je pense. Musées, salle de musculation, plage, mer, cinema, musée. Il ne manque rien ici !

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.