CUBA: Randonnée matinale du coté d’El Yunque

Je reste collé les yeux près de la fenêtre à regarder cette pluie tropicale qui ne cesse de tomber. René, le propriétaire de la casa particular ou je loge, me dit de ne pas me soucier: «Il ne pleut pas assez fort! Certes il pleut depuis 24h mais pas pour faire monter les rivières« . Je me couche donc dans l’incertitude la plus complète.

Cuba: Baracoa, c'est partie pour l'ascention d'El Yunque.

Cuba: La rivière que l'on doit depasser pour monter El Yunque.

Je me lève à 6h10. La femme de René est déjà levé, elle m’a fait un magnifique petit-déjeuner. Il ne pleut pas ce matin! Bonne nouvelle. Alors cette matinée devrait être assez mouvementée. Avec Loïc nous devons monter du coté d‘El Yunque. Normalement cela dura entre 4 et 5h, mais nous devons le faire en 3h. Juste après, nous devons redescendre avec le guide à toute vitesse car nous avons notre bus qui nous attend! Enfin, on espère car du coté de Baracoa, il semble que les places de bus soit assez difficile à trouver.


CUBA: EL Yunque 3 par yoy21

A 7h du matin, je me retrouve du coté de la place de la cathédrale. Cinq minutes après Loïc me rejoint. Le responsable de Cubatur est un  peu pessimiste sur la randonnée du à la pluie des 24 dernières heures. Tan pis! Nous prenons un taxis et 10km après nous nous retrouvons devant les premières pentes d’El Yunque.
Je veux faire ABSOLUMENT l’ascension d’El Yunque, c’est le passage obligé de Baracoa. Car El Yunque est une montagne plate. On peut l’admirer de presque tous les points de vue du centre de Baracoa. Comme un appel aux touristes, je pense que 100% de ces derniers tentent de faire cette ascension.

Cuba: Baracoa- En montant El Yunque, on peut aperçevoir d'etrange animaux.

Cuba: Baracoa- Tout en haut d'El Yunque dite "la montagne plate"

L’ascension commence près d’un camping. C’est là que nous devons trouver un guide. Il est important de savoir qu’il est OBLIGATOIRE de prendre un guide, de toute façon personne ne vous laissera monter sans guide. Au départ, je pensais que cela été encore pour donner de l’argent à l’Etat Cubain mais force est de constater qu’il y a des dizaines et dizaines de petits sentier et donc que le guide est vraiment nécessaire.
Apres avoir marché 20 minutes, je comprends pourquoi il ne faut pas qu’il pleuve beaucoup, car en effet nous devons traverser une rivière à pied! Euh c’est deux fois l’Huisne quand même pour les Nogentais, pour les toulousains ont pourra dire que c’est la Garonne divisé en 3! Mais surtout de profondeur, j’ai quand même l’eau qui monte jusqu’a ma taille!!!
L’aller ce passe très bien. Nous montons tres vite. On refuse plusieurs pose que notre guide nous propose! Nous n’avons pas le temps pour cela. On marche, on court presque avec Loïc. On tend quand même l’oreille. Car  ici, on peut espérer voir le tocororo, qui est l’oiseau national cubain mais aussi le zunzuncito, qui est le plus petit oiseau du monde! Aussi grand…qu’un ongle d’une main!

Cuba: Baracoa- Quelle belle vue!

Cuba: Baracoa- Tout en haut de l'olympe.


CUBA: EL Yunque par yoy21

Quand j’arrive au sommet, c’est totalement magique. En effet, de loin je peux voir la mer, la plage et à quelques mètres de cette dernière la ville de Baracoa.  Puis, je peux voir tous le parcours que nous avons faits depuis ce matin. J’ai une vision globale de la région superbe! Je suis tout en haut, je me sens bien! On reste 20 minutes au sommet avec Loic, car il faut penser à descendre et là…Attention cela glisse!
En effet, la descente fut plus dure que l’ascension bizarrement! Et pourtant pour une fois j’ai des chaussures de randonnée! Je suis quand même tombé 4 fois sur les fesses dont une fois une bonne frayeur. Tombé juste devant un précipice Dieu merci, en tombant ma main droite à prie une liane. Apres cette peur bleue, j’ai pu continuer. La rivière est encore montée de quelques centimètres. Il était temps de faire cette ascension, je ne suis pas sur que cela soit possible de la faire dans l’après-midi.

Cuba: Baracoa- Entre plage et foret tropicale.

Arrivé à Baracoa, nous courrons du coté du bus. Je passe à la casa particular. René me prend dans ces bras, sa femme aussi. Nous faisons des photos qui ressemble à des adieux! Je me suis vraiment plus dans cette casa particular, même si je me suis réveillé plusieurs fois chaque nuit à cause des fourmis qui me réveillé dans mon lit! Ahh bé c’est le jeu ma pauvre Lucette!!

Cuba: Baracoa- René et sa femme de la casa particular.

Arrivé à la gare routière, surprise, j’ai une place mais pas Loïc. Apres 15 minutes de discutions, on peut enfin prendre le bus. Direction Santiago de Cuba pour 1 heure. Puis nous allons prendre un autre bus pour terminer cette journée dans les transports en commun dans la ville de Bayamo! Honte à elle, cette ville semble la 8eme ville la plus ancienne de Cuba. Or à Cuba, les 7 premières villes coloniales sont fêté mais pas la 8eme! Mais la polémique règne!!!


20111202102746 par yoy21

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)