Janey avait raison. J’ai passé une samedi soir de folie, mangeant les produits locaux, discutant avec les habitants, écoutant tout type de musique aux détours de ruelles, d’une avenue ou d’une place. Le samedi soir c’est la fete du coté de Santiago de Cuba!


Cuba: Santiago de Cuba IV par yoy21

Sur le Parque Cespedes, la Cathedrale Nuestra Senora de la Asuncion.

« Les rues de Santiago de Cuba »

J’aime beaucoup Santiago de Cuba, là encore c’est une divine surprise, je ne m’attendais pas à voir une telle ville! Mais comment, oui comment cette ville n’est pas inscrite au Patrimoine Mondiale de l’Unesco. Elle rivalise, non, elle fait même bien mieux que certaines villes coloniales mexicaines. Il y a des églises, il y a des ruelles, les batiments coloniaux sont impressionnants, le centre historique est très beau et rénové. Non, là je sèche, je comprend pas l’Unesco.


Cuba: Santiago de Cuba V par yoy21

Mais ce qui caractérise mon dimanche, ce n’est pas essentiellement LA ville mais une rencontre. Ce matin, je me suis levé à 8h car Yohann veut absolument me faire visiter la ville. Il vient me chercher à 9h on commence à peine la visite que je tombe sur Janey justement qui habite à 15km de Santiago, le monde est petit!

 

Santiago de Cuba

Santiago de Cuba, ville coloniale

Ce dernier m’invite à prendre un verre, puis un deuxième, puis un troisième! J’ai pas encore prie de petit déjeuner mais je sens que cette matinée sera d’anthologie. Car je suis resté des heures finalement dans ce petit bar en plein centre de Santiago et le résumé est affligeant: 7 bières et 1 mojito! Je suis complètement  à l’ouest.


Cuba: Santiago de Cuba VI par yoy21

A 14h, on quitte enfin le bar. Yohann à bien du mal à me faire la visite de « sa » ville et moi j’ai bien du mal à me tenir debout. Mais encore pire à prendre des photos et vidéos. Pourtant on a quand même réussi à faire la visite de la ville qui aura duré plus de 3 heures.

Playa de Siboney

En fin de soirée, je décide d’aller prendre un bus pour dormir près d’une plage à quelques kilomètres de Santiago. Il s’agit de la plage de Siboney, elle se trouve à 19km très exactement de Santiago et cela sera ma première plage du coté des Caraïbes. Je prends donc le bus….avec Yohann, qui décidément ne veut pas me lâcher. Depuis presque 3 mois je voyage tous seul et cela me fait un peu bizarre d’avoir quelqu’un toujours à coté de moi. Surtout que je voulais aller à Siboney vers 17h quand le soleil se couche mais avec le programme de Yohann, nous y sommes arrivés qu’a 1h du matin.

Ahhh la plage!

D’ailleurs ce fut assez mémorable, car le bus nous a lâchés à plus de 5k du village de Siboney. On a du donc marcher en pleine nuit. On ne voyait rien, presque pas de lune, on a donc marché en plein milieu de la route mais surtout en plein milieu des montagnes et de la foret vierge. Car ce qui caractérise cette partie de Cuba est sa foret tropicale.

« Sur la plage ensoleillé, coquillage et crustacé…. »

Après plus de 45 minutes de marche, nous arrivons au village. Je cours du coté de la plage qui s’avère magnifique du peu que je puisse voir. Le village est tout aussi charmant, pas de grands hôtels à touriste. Je vais m’y plaire. On réussi à trouver une casa particular assez facilement malgré l’heure plus que tardive. Demain, le réveil sonne vers 8h, j’ai trop envie de profiter du soleil qui est déjà debout à 6h du matin. Je suis dans les Caraïbes, il fait plus de 22°c à 2h du matin, que demande le peuple?

Première plage des Caraïbes me concernant.

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.