Voyage au Perou: Les ruines émouvantes de Chan Chan

Chan Chan capitale des Chimu

Un article qui va faire plaisir à tous ceux qui aiment les ruines, et Dieu c’est qu’il y en a des milliers au Pérou. Sauf que, si vous pensez à un nouvel article sur des ruines Inca vue et revue, vous avez tord! Je vais vous parler aujourd’hui d’une civilisation perdue, la civilisation Chimu. Attention les subjectifs ne manquent pas pour caractériser leur capitale, la ville de Chan Chan. Cette dernière fut construite en 1300 et couvrait plus de 20km2. Elle était de son temps la plus grande ville précolombienne des Amériques. Et elle fut la cité en adobe la plus vaste…du monde!!!

Perou- Chan Chan: Zone archeologique de Chan Chan.

Perou- Chan Chan: Zone archeologique.

Perou- Chan Chan: Investigation sur les lieux de Chan Chan. Les recherches sont touours d'actualités.

Perou- Chan Chan: Investigation sur les lieux. Les recherches sont toujours d’actualités.

Perou- Chan Chan: Au depart les murs de l'ancienne cités ne ressemblent à pas grand choses!

Perou- Chan Chan: Au depart les murs de l’ancienne cités ressemblent plus à un chateau de sables.

A l’apogée de l’Empire Chimu qui était immense, les archéologues pensent que la cité de Chan Chan abritait plus de 240 000 habitants. L’or, l’argent et les milliers de poteries étaient de mises dans cette cité. Alors que rien ne pouvait arrêter la prospérité et la puissance de Chan Chan? deux événements vont lui donner un destin funeste. Le premier événement et la défaite surprise de l’Empire Chimu sur les Incas. Lorsque vous regardez une carte de 1300 au Perou, l’Empire Inca est alors minuscule surtout si on le compare à l’Empire Chimu. Et pourtant c’est bien le petit qui triompha sur le gros. En cas de défaite généralement la ville est souvent détruite. Ce qui ne fut pas le cas cette fois-ci, les Incas ayant décidé de faire du commerce avec Chan Chan. Mais l’arrivée des Espagnols sera le top départ des innombrables destruction et pillages de la ville ! Et en quelques décennies Chan Chan sombra dans l’oublie le plus total.

Perou- Chan Chan: Et portant plus 'avance vers le Palais NIK-An plus Chan Chan se revele.

Perou- Chan Chan: Le Palais NIK-An plus se revele. Vous pouvez voir comme ce mur est long…..

Perou- Chan Chan: Presence d'un mur de plus de 10m!

Perou- Chan Chan: Presence d’un mur de plus de 10m!

Chan Chan se trouve à 7km du centre de Trujillo. Lorsque le mini bus vous depose à un croisement il faut beaucoup d’imagination pour croire qu’ici il y avait une grande cité comme Chan Chan. Un panneau vous indique qu’il faut marcher 30 minutes pour vous retrouver devant un palais que vous pouvez visiter. Et plus vous marchez plus les ruines se font plus grandes, plus grandioses. Je suis resté littéralement scotché lorque j’ai vu les premiers gros pans de murs à plus de 10m de hauteur, au moins je savais que j’étais das la bonne direction.

Perou- Chan Chan: Statue à Chan Chan

Perou- Chan Chan: Statue sur le site.

Perou- Chan Chan: Relief sur les murs de Chan Chan

Perou- Chan Chan: Relief sur les murs de la Cité.

Sur le chemin, on peut deviner les différents palais. Car en faite, la cité de Chan Chan se décomposé en 9 palais grandioses. Mais hélas, sur les neuf palais, un seul se visite. Les autres? Si certains ont encore des murs, d’autres ne se distingue qu’avec la présence d’une monticule de terre de quelques centimètre! Ainsi va la vie… Le Palais qui se visite est le Palais NIK-AN. Les photos et descriptions que vous voyez dans cet article sont essentiellement des photos de ce palais.

Perou- Chan Chan: Les murs de la cité.

Perou- Chan Chan: Les murs de la cité.

Perou- Chan Chan: Différents reliefs sur les murs de la ville.

Perou- Chan Chan: Différents reliefs sur les murs de la ville.

Le Palis NIK-AN se décomposait en plusieurs salles qui chacune avait leurs importances. On pouvait y retrouvé la Place de Céremonie Principal, puis le Corridor des Poissons, la salle Altarcillo, la salle des Audiences ou d’adoration, la 2eme Place de Cérémonie, la Réserve d’eau, la Plateforme Funéraire, la salle pour déposer de la nourriture et la salle des débats.

Perou- Chan Chan: Un passage...

Perou- Chan Chan: Un passage…

Perou- Chan Chan: Poissons et oiseaux étaient predominants dans les bas reliefs du palais.

Perou- Chan Chan: Poissons et oiseaux étaient predominants dans les bas reliefs du palais.

Perou- Chan Chan: Un ancien habitant de la cité! LOL

Perou- Chan Chan: Un ancien habitant de la cité! LOL

Un palais incroyablement beau!

La Place Principale avait une grande importance, car c’est la que se passait les celebrations, les cultes aux ancêtres, au chef de Chimu. On pouvait retrouver le chef de la cité mais aussi de nombreux sacerdoces, des musiciens, des chanteurs et des visiteurs. Sur cette place, les murs étaient décorer de monstre marins et de poissons. Le Corridor des poissons reprends des décorations de poissons mais aussi reprends les flux des marais. D’autres salles ont des dessins similaires, cela prouve l’importance de la mer sur les habitants.
Quelques mots aussi sur le Réservoir de Chan Chan. Si il est actuellement presque sans eau, cela n’était pas le cas à l’époque ou la ville était a son apogée. Le réservoir est en forme rectangulaire, de 180 mètres de larges 48m de long et 4 mètres de profondeurs. Ce réservoir qui se trouve dans le palais etait le plus grand de Chan Chan. Il avait son importance pour les cultes de l’eau et de la fecondité. On a retrouvé de l’or à l’intérieur du réservoir avec la présence de nombreux bijoux. Il y avait à Chan Chan plus de 120 réservoirs dédicacés aux cultes, spécialement à destination de la Lune.

Perou- Chan Chan: L'une des nombreuses salles du palais.

Perou- Chan Chan: L’une des nombreuses salles du palais.

Perou- Chan Chan: Le reservoir de la ville.

Perou- Chan Chan: Le reservoir de la ville.

La Plateforme Funeraire du Palais merite également quelques mots. C’est ici que se trouve le Chef Chimor dans le centre de la plateforme. Lors des recherches, les archéologues ont eu la surprise de trouver 44 tombes à cotés du Chef. Il s’agit de 44 tombes secondaires. Qui étaient ces 44 personnes ? Il y avait des concubines mais aussi des officiers et beaucoup d’autres personnes pour accompagner le Chef dans l’autre vie.

Perou- Chan Chan: La plateforme funeraire. C'est ici que l'on a retrouvé le grand chef!

Perou- Chan Chan: La plateforme funéraire. C’est ici que l’on a retrouvé le grand chef!

Perou- Chan Chan: Le grand Chef avait cette posture.

Perou- Chan Chan: Le grand Chef avait cette posture.

Enfin pour terminer cet arcticle, quelques mots sur le mode de vie des habitants de Chan Chan. Vous devez vous demander : Comment vivez cette population qui se trouvait finalement en plein desert? En faite, l’economie du Roi Chimu a pu se faire grace à 2 secteurs d’activités :
L’Agriculture : Cette activité était la base de l’economie Chimu, pour se faire les habitants avaient construit de grands canaux qui partaient de la rivière jusqu’aux différents palais.
La Peche : Cette activité fut une ressources illimitée pour les habitants. Pour se faire, les habitants ont crée des embarcations en roseau. On a donné un nom à ces bateau : Los Caballitos de Totora (Les petits chevaux de Totora). Vous pouvez voir toujours ces bateaux dans la ville voisine de Huanchaco ou les habitants ont gardé la même façon de pécher depuis des centaines d’années !!!!

Perou- Chan Chan: La cité.

Perou- Chan Chan: La cité.

Perou- Chan Chan: L'un des nombreux murs de la cité.

Perou- Chan Chan: L’un des nombreux murs de la cité.

Perou- Chan Chan

Perou- Chan Chan

Enfin, l’article ne serait pas complet sans parler des croyances locales. La principale déesses de Chan Chan fut…la LUNE ! Et oui, souvent c’est le soleil mais ici c’est bien la Lune qui tenait le eau du pavé ! Ils pensaient que la lune avait plus de pouvoir sur le soleil parce qu’ils pouvaient la voir de jour et de nuit. Les habitants de Chan Chan ont appellé la Lune : SHI. Les temples construit pour la lune s’appelaient SIAN, qui dans la langue aborigène signifier : Maison de la lune ou l’ont faisaient différentes cérémonie. Les autres divinités étaient les étoiles que l’ont appelé PATA, il y avait aussi différents cultes pour la mer que l’on appelé NI ainsi que pour les roches que l’on appellé ALAECPONG.

Perou- Chan Chan: Ancien palais

Perou- Chan Chan: Ancien palais

Perou- Chan Chan: Sur ce coup il faut quitter le chemin baliser pour voir des anciennes routes, anciens murs de Chan Chan.

Perou- Chan Chan: Sur ce coup il faut quitter le chemin baliser pour voir des anciennes routes, anciens murs de Chan Chan.

Perou- Chan Chan: Au detour d'un mur, e tombe sur ce trou. Qu'est ce qu'il peut y avoir dedans? Les archeologues ont il dea été visité ce passage?

Perou- Chan Chan: Au détour d’un mur, e tombe sur ce trou. Qu’est ce qu’il peut y avoir dedans? Les archéologues ont ils était visité ce passage?

 

Voila, la visite de Chan Chan est donc fini. Mais sur le retour, je décide de me perdre dans les autres palais qui faisait la puissance de Chan Chan. je ne sais pas si j‘avais le droit de le faire, mais j‘ai pu voir des choses exceptionnelles qui sont interdit aux publics. D’anciennes routes, d’anciens murs, des troues… un vrai plaisir de découvrir tout ceci! Et dire qu’il y a des milliers d’autres « Chan Chan » au Perou et que les archéologues n’ont pas l’argent pour tout découvrir!!!!

Si vous avez aimé cet article, merci de cliquer sur ‘j’aime’ en dessous, de le faire partager ou d’écrire un petit commentaire. Cela ne prend que quelques secondes mais cela me fait très plaisirs.

Yohann Taillandier

A propos de l'auteur

2 Réponses

  1. taillandier

    Quelle belle leçon d’histoire. …
    Complètement MECONNUE
    Tu fais un beau chan chan
    Bisous

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.