Voyage au Perou: Le bateau de la mort en Amazonie (2/2)

Résumé 1ere partie

Comment rejoindre la grande ville d’Amazonie d’Iquitos au Pérou ? Il n’y a que deux possibilités : L’avion et le bateau. L’avantage de ce dernier moyen de transports et que cela est plus « locale ». Tous les forums de voyage vont vous conseiller par bateau car « tu es avec les habitants », « cela prend 2 jours donc tu as le temps de parler avec les gens » ou « si tu as un peu de chance tu pourras même voyager avec la population locale et les animaux qui vont être vendus au marché ». Je devrai donc bénir les Dieu car j’ai eu beaucoup de chance ! Je suis tombé sur un bateau avec 300 péruviens, 3 000 poulets et 10 vaches ! Et puisque la chance a été totale, le bateau s’est ensablé pendant 18h la première nuit! Oui nous sommes resté bloqué 18 longues heures. Notre salue aura été quelques orages qui ont fait monter le niveau de l’eau. Les Communautés Indigènes sont également venue nous secourir en nous vendans quelques produits comme de la boisson ou des fruits. MAIS du coté du bétails cela a été une tuerie. Sous des températures made in « Amazonie », plus de 60 poulets ont été retrouvé mort ainsi qu’une vache. Cette dernière a été découpé sur le pont du bateau…un vrai massacre ! Mais après 18h nous repartons. Pour ma part ce fut le premier arrêt car je n’ai pas prie le bateau à son point de départ. Mais pour 95% des passagers ce fut le 2eme blocage ! En effet, peu de temps apres leur départ du coté de Yurimaguas, le bateau s’était déjà ensablé pendant 13h ! Alors après ce deuxième blocage, tout le monde attends avec impatience notre arrivé à destination finale : IQUITOS


Perou- Amazonie: Bateau de la mort, resume avec… par yoy21

 

Après être arrêté 18h pour cause d’ensablement nous repartons

Nous repartons en pleine nuit. Il doit être 5h du matin et presque les 300 passagers sont debout pour regarder ce nouveau départ! Il faut dire qu’après 18h sur le bateau nous attendions que cela ! Tels un départ made in Titanic nous saluons l’Amazonie est nous partons! SOULAGEMENT ! Le bateau va naviguer cette fois-ci de longue heures sans problème. Nous allons nous arrêter dans différents village et différentes communautés indigènes. L’importance du passage du bateau est primordiale pour ces communautés car nous amenons toutes la nourriture qu’ils ont besoin mais aussi des appareils électrique. A chaque arrêt d’énorme congélateur remplie de glaces  sont déposé ! Les Communautés achètent de la glace par mettre cubes ! C’est assez intéressant de voir cela ! Je sais pas combien de temps leur dure la glace mais à bien réfléchir cela est capitale pour eux. Sans glace toute la nourriture ne pourrait pas être conservée ! En ce qui concerne la nutrition comme du coté de la Communauté de Lagunas, ici il y a énormément de vente de lait concentré ! Le lait normal UHT serait imbuvable pour cause de température élevée au bout de quelques heures ! Alors que le lait concentré non. Nous retrouvons donc ce produit dans presque tout les commerces et beaucoup de recette sont à base de lait concentré . Je ne vais pas me plaindre, j’adore le lait concentré ! Nous voguons donc de villages en villages dans une ambiance très bonne enfants. Le soir nous nous retrouvons avec Pauline, Nelson et les autres amis Péruviens. Après trois jours sur le bateau nous faisons les paries : Quand allons nous arriver du coté d’Iquitos? Personnellement nous sommes samedi et il est 20h, j’espère encore une arrivé vers les 2h du matin, dans ce cas je pourrai toujours aller en boite et faire la fête du cote des discothèques. Mais mes amis péruviens me disent que le bateau devrait arriver plutôt vers les 6h du matin. Les paris sont donc lancé. Nous nous endormons ainsi dans nos hamacs.

Perou- Amazonie: Plusieurs fois le capitaine du navire à quitter son poste! La preuve!

Perou- Amazonie: Plusieurs fois le capitaine du navire à quitter son poste! La preuve!

 

Jamais 2 sans 3, le bateau s’ensable une nouvelle fois, la colère monte !

A propos de l'auteur

3 Réponses

  1. Minh Anh

    Aventure ! Unen grosse aventure , mais c’est le voyage j’espere que votre fils ne s’ennuie pas alors

  2. Tony

    Putain quelle histoire !
    Je l’ai lu avec attention car nous avons pris exactement le même bateau pour filer sur le Rio Maranon et rejoindre Yurimaguas en partant d’Iquitos. Chemin inverse donc.

    Les conditions n’étaient pas aussi horribles que toi mais déjà nous en avons bien chié malgré tout. 4 jours les fesses posées dans notre grand hamac 2 places à manger du riz et… du riz.
    L’avantage c’est que nous étions en haut avec les touristes et aucun animal à proximité pour nous embêter.

    Par contre nous avons eu l’inverse niveau temps. Des pluies diluviennes parfois un peu flippantes. Mais pas d’ensablement…

    En tout cas je pense à ces pauvres commerçants qui ont tant perdu dans cette histoire. Le Pérou n’est vraiment pas facile à vivre pour certains dans ces conditions difficiles. Nous l’avons souvent remarqué partout où nous sommes allé dans ce pays. Cela nous rend plus humble au final et c’est tant mieux.

    • yohann

      Coucou Tony,

      Les fetes de Noel se sont bien passé?
      Ouiah quelle histoire de fou comme tu dis! Je ne savais pas que vous etiez partie au Perou. Tu as aimé le pays? Quelle partie du pays que tu as préféré?
      Au passage c’est la deuxieme fois qui m’arrive une histoire de la sortie dans les transports du coté du Perou. Il y a 6 ans pour mon premier periple, il m’est arrivé de faire 250km en….29 heures!!!! Nous avions tout connu avec le bus: Greve, puis repos du conducteur, puis accident, puis innondation ou un torrent nous bloqué la circulation, puis manifestation des villageois qui fetaient la nouvelle route dans les 6 prochaines années.

      Perso pour l’instant dans mon tour du monde, c’est le Perou que g prefere peut etre pour ce type de probleme, mais pour les populations locales c’est vraiment hard. Cuba aussi c’est enorme mais sur le plan organisationnel pas trop de probleme…

      Bisous à la plus belle! Et encore CHAPEAU pour votre blog! J’apprends ENORMEMENT!!!
      Yohann