Voyage à Cuba : Visite et fête à la Cubania à Bayamo

Le temps est magnifique aujourd’hui : soleil et  chaleur supportable, il doit faire 26°c ! Pourtant,  je ne serai pas contre un 30°c mais il faut le rappelai, Cuba est dans l’hémisphère Nord et ici aussi c’est l’hiver.

Cuba-Bayamo. Après l’architecture de Bayamo, petite photo sur l’etat d’esprit de la ville et notamment sur les Comités révolutionnaires prèsent dans chaque quartier des villes et des villages cubains.

L’histoirde de Cuba, s’ecrit et se peint énormement sur les murs ici à Bayamo.

Ce matin, on a changé de casa particular avec Loïc, car notre chambre est réservé pour la nuit prochaine. La propriétaire ne nous laisse cependant pas partir comme cela. Elle téléphone à toutes ces copines et miracle nous trouvons une autre casa particular. La propriétaire est gagnante car en nous trouvant une casa particular, celle-ci va recevoir une commission, généralement 10% du prix de la chambre. Voila pourquoi à Cuba, il ne faut jamais demander son chemin, car on vous dira que l’adresse que vous avez dans les mains est incorrect ou que le propriétaire est mort. Tout est fait pour avoir cette commission. Et si vous trouvez une casa seul et que vous êtes en taxi, ce dernier vous demandera de dire son nom de famille pour avoir 10% de commission. Bien sur, ne le faites pas car généralement vous payer ces 10% sur le prix totale de la casa. Exemple 20cuc la nuit si vous venez sans dire de non, mais si vous donnez un nom là le prix sera de 25cuc !

Cuba-Bayamo: Alors là, ce panneau m’a beaucoup fait rire. On imaginé avec Loic un lacher de touriste avec des cubains essayant de nous viser comme des lapins! Après murs reflexion on a vraiment pas trouvé la signification de ce panneau: « Toursime combat »!

Cuba-Bayamo: Préparation d’une partie de base-ball sur le parvis de la cathédrale de Bayamo.

Apres le changement d’habitation, nous sortons découvrir la ville. On a visité le centre historique dans ces moindres détails. Au passage, je vous conseil d’attendre le début de chaque heure sur la place principale pour écouter un carillon qui fait une musique d’anthologie.

Cuba-Bayamo: Rue de Bayamo.

Nous avons assisté égalementi à une partie de base-ball de gosse jouant dans la rue. C’est dingue comme le base-ball se joue partout à Cuba. Pas de bâte de base-ball  ici, un bâton d’arbre fait l’affaire ! Quand à la balle, celle-ci n’est autre qu’un bouchon de bouteille en plastique. Quand on voit cela, on est obligé de regarder ces gosses jouaient pendant des heures, heureux et complètement insouciant. C’est révélateur de Cuba, ils n’ont rien mais la vie est comme un jeu en apparence. Car en discutant avec les cubains très vite ils te diront être fatigué de se poser les même questions : Comment manger et avec quel argent ? Pourtant malgré ces questionnements vitaux les cubains sont toujours joyeux !!!

Cuba-Bayamo: C’est partie pour une partie de Base-Ball de rue. Toujours inoubliable de La Havane à Bayamo.

Cuba-Bayamo: Base-ball

Arrive donc la soirée et la fiesta de la Cubania. Nous y allons avec un garçon et une fille d’une vingtaine ‘d’année, rencontré dans la journée. Loïc est plus blanc que blanc niveau couleur de peau moi je parle avec un accent très frenchy, il était donc obligé que des groupes de jeunes nous demandes ce que nous faisions ici, car si la ville mérite que l’on s’y arrête, les touristes sont pourtant inexistants.

Cuba-Bayamo: Il est vrai que l’on peut facilement « dormir » dans ces partie de base-ball, il est vrai que c’est pas evident avec un bouchon en plastique d’avoir de l’animation…

Cuba-Bayamo: Enfant jouant base-ball dans la rue.

Sur l’allée principale des 21h, on peut voir des vendeurs de glaces et des tables posées. Sur les tables des jeux de dames, d’échec et de domino. Bayamo est la capitale d’échec de Cuba ! Déjà je l’avais remarqué du coté de Santiago et de Baracoa : les cubains jouent énormément au domino mais à l’est du pays, les dominos sont un peu remplacé par les joueurs d’échec. Apres réflexion, nous nous installons pour faire une partie de domino. Un France-Cuba, que nous devons perdre. L’histoire est déjà  écrite : Loïc ne connais presque pas les règles et je n’ai pas joué au domino depuis l’âge de 7 ans ! Le premier arrivé à 5pts l’emporte et nous jouons en couple. Très vite, nous menons 2/0 ! La France en tête dans cette partie de domino, je fais le fanfaron ! Jeu nationale, s’en est trop pour un jeune du groupe des cubains qui demande à l’un de ces potes de partir pour prendre sa place ! On n’aurait pas du accepter avec Loïc…on a perdu 5/2 ! L’honneur est sauf pour les cubains. J’ai vraiment rigolé, jamais j’aurai cru autant rigolé en jouant au domino !
Apres le jeu des dominos, nous marchons dans la rue, nous nous arrêtons devant une foule regardant la télévision. Je me dis que cela doit être un superbe film retransmis. Pas du tout ! Il y a vidéo gag retransmis sur retro- projecteur ! J’hallucine, autant de monde devant video-gag !  Mais c’est vrai qu’on y prend gout là aussi. Les cubains sont hilares et moi aussi.

Cuba-Bayamo: Petite photo des trains de Cuba, ici à la gare de Bayamo.

La maison de la musique (qui se dit ici: Casa de la Trova) étant fermé aujourd’hui, nous avons rien trouvé à faire après 23h. Juste le temps d’aller du coté de Copelia, cette entreprise publique de vente de glace. Et là, les cubains nous supplient de nous payé la glace ! Le monde a l’envers. Des cubains payant des glaces à un français et à un franco-suisse !!!
J’ai passé une superbe journée encore mais en y réfléchissant les cubains m’ont encore donné une leçon de vie : le base-ball se joue dans la rue avec bâton et bouchon de bouteille en plastique, jeu de domino, vidéo-gag ! Des choses vue comme ringard en France et qui font ici le bonheur de tout un peuple pour 0 euros!

Etre heureux des petits rien, je me couche sur cette phrase que je me répète dans ma tête jusqu’à ce que Morphée m’enlève…


Cuba-Bayamo: Partie de base-ball en pleine rue. par yoy21

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)

3 Réponses

    • yohann

      Bonjour Loic,
      Bienvenue sur mon blog, et merci pour ton comemntaire. J’en connais un certain nombre de Loic, alors je voulais savoir si tu etais l’un de mes amis ou une personne du net.
      Bonne journée à toi. Et puisque tu m’as mis un commentaire sur le blog, je voudrai savoir comment tu le trouves, si tu verrais des choses à modifier ou pas?
      Yohann Taillandier

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.