Voyage a CUBA : Visite du musée de la révolution a La Havane

Cette journée avait tout pour être superbe comme les jours précédent. J’aime BEAUCOUP LA HAVANE!. Un  beau programme établie avec Alexander et surtout je commence à regarder de plus prés la prochaine étape. J’ai fais presque le tour de La Havane et je pense que des demain je prendrai le bus en direction de Camaguey, 4eme ville de Cuba et surtout inscrite au Patrimoine Mondiale de L’Unesco.

Je retrouve Alex dans notre quartier général, c’est-à-dire dans l’appartement de Nelson. Quand j’arrive, l’ambiance dans l’appart est 27° en dessous de 0°c ! Alex me dit à peine bonjour. Bon il a du avoir une petite discussion entre la bande il faut dire qu’ils sont 6 à dormir dans un apparentement de 200 mètres carrés, et la pauvre Liliane est toute seule ! Dire que les cubains sont machos c’est comme dire qu’une perturbation en France arrive toujours sur Brest, c’est un fait ! lol

Je reste une petite heure dans l’appart et nous prenons comme convenus Alex et moi la direction du Musée de la Révolution. S’il y a UN musée à faire à Cuba s’est bien celui-ci ! Rien que pour l’architecture du monument c’est quelques choses. En faite, le lieu est tous simplement la superbe demeure des anciens présidents cubains dont le dernier en date fût…le terrifiant Batista ! La demeure est splendide, du marbre à perte de vue, une insolente beauté dans cette ville en rénovation ou en destruction s’est selon l’humeur de la personne, optimiste ou pessimiste.

Le musée de la révolution est sur 3 étages plus un jardin. Le dernier étage du bâtiment retrace les années avant la révolution. J’en apprends plus sur Batista, président devenu l’ennemi public du peuple cubain mais aussi ami fidèle des…U.S.A !  Dire que Batista n’était pas aimé est peu dire, les cubains le détesté et Batista leur rendait fort bien, massacre sans nom, barbarie. Et surtout un niveau de vie indigne quand son peuple mourrait presque de fin.

Juste avant que Fidel ne monte dans les sondages et que Batista annule les élections, quelques villages cubains se rebellé déjà et on parlait dans certains endroit de Cuba…de révolution.

L’étage du dessous parle de la Révolution Cubaine ! C’est un peu flou pour moi. Je sais qu’il y a eu différentes étapes dans cette révolution. Le rendez vous du Mexique, ou Fidel voit pour la première fois lors d’un diner un jeune médecin appelé Ernesto Guevara.  Fidel été alors exilé au Mexique après une première tentative de putsch, réprimé par le sang. Alors que c’est compagnon d’infortune ont été tué, l’opinion publique cubaine descend dans la rue pour demander à Batista la clémence au jeune Fidel Castro. Avocat, Fidel Castro sera seul devant le tribunal et il dira cette phrases incroyable : Le temps me donnera raison. Castro va en prison, enfui et par au Mexique. Il débarque à Cuba avec plus de 80 hommes. On peut voir le bateau « Granma » qui se trouve sur le jardin et qui est gardé 24h/24 par des vigiles ! Après le débarquement, Fidel décide de faire un coup du coté de Santiago juste après le 1er janvier, les gardes ne doivent pas être en grande forme, il décide d’attaquer une base de police et 2 autres point stratégique avec son frère. Mal entrainée, l’échec est cuisant pour Castro. Il doit se réfugier dans un champ de canne à sucre avec 3 des plus farouches compagnons. Les forces de Batista pulvérisent le champ pendant plus de 3 jours. Les 3 hommes sont obligés de boire leurs propres urines pour s’hydrater mais alors que les troupes gouvernementales sont persuadées qu’ils sont morts les 3 arrivent à s’échapper. Quelques jours après dans les montagnes, Raul sont frères rejoint Fidel et quelques jours après c’est Guevara qui les rejoint. Ils sont à peine 18 que Castro leur sort ! Maintenant nous pouvons faire la révolution est faire tomber Batista. La suite vous la connaissez, l’histoire donnera raison à Castro. Je reviendrai sur la révolution cubaine dans un prochain article.

Cependant dans l’histoire telle que nous l’apprenons en France, il manque un personnage tout aussi important pour les cubains, il s’agit de Cienfuegos ! Alors lui, ce fut la surprise cubaine des premiers jours ! A La Havane, les pancartes et peintures célébrant la révolution fleurissent un peu partout dans la ville. Il y a surtout ce dessin, le visage de 3 têtes de coté, chacun derrière l’autre. Fidel Castro et Ernesto Guevara sont facilement reconnaissable mais au bout de 3 jours je pose la bombe : Qui est le 3eme ? J’ai l’impression d’avoir posé une question qui n’a pas lieu d’être : Bé Cienfuegos ont me répond ! Bé c qui ? L’un des 3 héros de la révolution. Alors puisque l’histoire en France à oublier ce pauvre homme je vais vous donner quelques informations. Beau gosse, Cienfuego n’est plus de ce monde mais les jeunes cubains chaque années se remémorent son histoire à l’école. Comme le Che à Santa Clara, il a gagné de nombreuses victoires donnant l’avantage aux troupes de Castro ! Il est mort quelques mois après la révolution, quand Fidel lui a donné une mission de faire taire les arguments d’un révolutionnaire commençant à critiquer Fidel. Son avion s’est écrasé ! Beaucoup pense que si Cienfuego serai toujours présent, l’histoire cubaine aurai été différente ! Fidel compagnon de Castro tout oppose cependant Che de Cienfuego. Et pourtant ils deviendront meilleur mai. L’un a étudié, l’autre est fermier. L’un à fait l’Amérique du Sud alors que Cienfuego est resté de très longues années aux USA.

En changeant d’étage, autre thème, « l’après-révolution ». On apprend qu’après la révolution, Cuba a décidé de nationaliser toute son économie. Ce qui a bien-sur crisper les USA. Mais pour les habitants de l’ile cela s’est traduit par une santé gratuite et une forte augmentation des lits d’hôpitaux dans l’ile. L’éducation gratuite et obligatoire. L’électricité presque pour tous les cubains.

Le jardin du musée est lui aussi tout aussi incontournable. On peut y voir des avions, des chars qui ont eu un rôle dans la révolution mais aussi différentes bombes.

Premier couac venant bien sur d’une des mes cartes bleues !

Arthur, un cher Ami qui été partie avec moi en Argentine, m’avait envoyé il y a une semaine un mail ayant comme objet : «Alors chers ami toujours avec ta carte bleue ». J’étais tous content de lui répondre OUI ! Une semaine plus tard, la réponse est différente mais pourtant je ne suis pas inquiet. Alors que c’est il passait. C’est bien simple », problème de code. Si vous venez à Cuba, vous devez être en possession d’une CARTE VISA car les carte Master Card ne fonctionne pas dans le distributeur ! Personnellement, la Master-Card est la carte de mon tour du monde, donc je n’ai plus utilisé ma VISA depuis plus de 3 mois et donc j’ai perdu un peu le code. Au bout de 2 mauvais code, je ne m’inquiétait pas tant que cela, après tout le distributeur me dit que j’ai 6 essais. Alors ce pose la question de retourner à l’hôtel et récupérer le code ou en essayer un autre car je suis presque persuadé qu’il m’est revenu en tête. Après avoir été mangé une glace à Copelia, je décide de retourner du coté du distributeur et de faire un 3eme essai….et là, SURPRISE : Le distributeur m’avale ma carte bleue ! Je suis furieux ! Comment j’ai pu être aussi bête. Je dois quitter La Havane demain ou ce soir, enfin je devais. Maintenant je suis bloqué au moins jusqu’à demain matin pour aller chercher cette carte bleue…DÉGOUTÉ !

Alex cherchant une solution pour ma carte Visa car j’étais un peu furax, bon d’accord tres en colère même! Surtout contre moi!!!


Musée de la Révolution par yoy21

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.