Voyage à CUBA: Visite du centre historique de La Havane

Ce matin je me réveil un peu tard, après les derniers jours à me lever à 5h du matin, je pense que j’avais besoin de faire une petite grasse mat. Au réveil , cependant je n’ai pas le temps de chômer, j’ai RDV avec Benjamin le mexicain pour voir si on peut trouver un programme commun pour ces prochains jours. Personnellement, j’ai un programme sur le « Viejo Habana » c’est-à-dire le Vieux Havane.  Ben à d’autres idées en tête, on fera la découverte de la ville séparément mais on se retrouvera dans 1 mois au Mexique, Ben habite à Mexico.

Photo prise, juste à coté de l'hotel Ingleterra près du Capitol.Après les au revoir, je me hâte en direction du Maleçon, lieu ou hier soir j’avais rencontré pas mal de cubains. En regardant à droite et à gauche je m’étais dis que l’endroit été magnifique mais que cela paraissait un peu en mauvais état ! Le « un peu » et peu dire si je peu m’exprimer ainsi. La Havane est une ville superbe, mais si vous venez pour voir des endroits splendides avec peintures derniers crie vous allez être déçu ! La capitale cubaine ressemblant plus à une ville du moyen orient venant de se prendre plusieurs bombardements ou de Sarajevo. Le malecon, endroit le plus connu peut être de cuba avec ces nombreuses photos de son front de mer ne déroge pas à la règle.

Et pourtant, les maisons et immeubles y sont superbes, sans souci tu peux t’imaginer ce que cela devait être il y a quelques années. Mais la mer avec l’air à complètement attaqué les lieux. Quelques rénovations ont lieu mais cela n’est que débris. Je me demande comment certaines familles peuvent dormir dans ces certains bâtiments. Et pourtant je trouve cela jolie, et il n’y a pas que moi. Le nombre de touriste prenant des photos de façade tombant à terre y sont nombreux ! Bizarrement, à La Havane on ne prend pas en photo les beaux bâtiments mais des maisons coloniales ayant besoin urgemment de rénovation ! Je reste plus de 2h à regardé ce spectacle assez bizarre, a ce demander si cela est beau ou pas. Quand je pense que mon père la première fois qu’il a mi les pieds à Toulouse, il ne l’a pas trouvé fini, je me demande quel serai les mots qu’il me dirait de La Havane.

Le Capitole Cubain! Alors il ressemble à celui de Washington pour ceux qui ont vu les deux?

Après le Malecon, j’ouvre le Lonely Planet qui va me guider pendant 1 mois sur l’Ile. Il y a plusieurs parcours pour découvrir la ville. Je décide de faire le parcours de 3h à pieds pour découvrir le Viejo Habana.

Ahhhh le premier Mojito! Un délice…

Je commence par découvrir de splendides maisons coloniales à étage. Ceux-ci  n’ont pas besoin de rénovation. Après avoir parcouru le Lonely,  je me rends compte qu’il s’agit maintenant d’hôtels. L’Ingeterra est vraiment superbe il se trouve sur l’une des places principales de La Havane et à quelques encablures du Capitole. Petit clin d’œil aux USA quand les relations été au bout fixe, mais au centre de la Havane, il y a donc ce bâtiment appelé « Le Capitole ». Hélas, je n’ai pas pu y rentrer car il est en rénovation, mais ce dernier parait il ressemble comme deux gouttes d’eau à son voisin americain ! Cela tombe bien, je n’ai pas été à Washington, cela me fait gagner un voyage ! Je continue la visite du vieux Habana, entre petite ruelles et petite places. Je regarde les cubains, comment ils travail, leurs habitudes. Et surtout eux me regardent : Taxi senor ! Taxi senor ! Que hoja es ? De que nacionalidad eres ?? Italiono , Frances, Italiano, Frances… En 3h, je me suis fais arrêté par un nombre INCALCULABLE de cubains, me demandant si je voulais un taxi, si j’avais l’heure, ma nationalité ou direction m’appelant italien ou français ! Je ne savais pas à l’époque, mais si il y a un cauchemar à Cuba pour les touristes, c’est celui-ci ! Depuis hier, je dois faire attentions aux personnes avec qui je parle. Certains m’abordent en espérant que je leur achète quelques choses notamment des cigares et ils d’autres honnêtes et n’attendent rien de moi. Une fille hier sur le Malecon m’a parlé pendant 1h, au bout d’une heure elle me demande de l’inviter, je répond que non, et là elle touche mon entre-jambe ou j’avais caché ma banane (euh quand je dis banane, je parle bien d’un support ou mettre de l’argent, lol). Mais l’exemple que je viens de vous donner, et un des nombreux exemples desquelles les touristes doivent penser. Du genre, quand un cubains t’invitent à danser: le fait il pour se faire plaisir ou par ce qu’il attend de l’argent de toi. Cette façon de voir les touristes me dérangent beaucoup pour l’instant et me rend méfiant ce qui n’est pas ma nature, vous me connaissez!

Des cubaines attendant le touriste. Une photo pour 1cuc…

Vers 18h, je rentre à la Casa Particular, pour discuter avec le patron de la maison et sa femme, bonne discutions sur Cuba, sur ce que je viens de voir. Les prostitués, les personnes me stoppant toutes les 10 minutes pour me demander des choses et premières questions-réponses sur la révolution cubaine. Je suis dans une famille…PRO révolutionnaires sur ce coup il n’y a pas de soucis les premières réponses ont été : Cuba n’a connu rien de mieux que la révolution !

Le soir, je retourne du coté du Malicon ou j’avais passé l’une des meilleures soirées depuis mon départ de mon Tour du Monde. A peine fais quelques mètres, je tombe sur un groupe de 3 cubains. La discutions s’engage et notamment de la révolution cubaine. Ce ne sont pas des habitants de la Havane mais de Santiago. On marche en direction de Copelia. D’après le Lonely PLanet c’est une boutique publique vendant des glaces.  Après avoir marché 30min, Copelia est déjà fermé : Plus de glace ? Sur le retour, le groupe de cubains s’exilent de plusieurs mètres à chaque fois nous croisons une troupe de Police. Alex l’un des 3 garçons, m’explique que si la police voit des cubains parler aux touristes ils pourraient l’amener au poste pour l’interroger. Et fait aggravant, étant de Santiago sur la partie orientale de l’Ile s’est même carrément prison comme il en a fait l’experience une fois pendant 5h il y a de cela un ou deux après être partie en vacance à La Havane. J’apprends par la même occasion que s’il n’y a pas de racisme entre noir et blanc, il y a une certaines discriminations de traitement que tu habites la partie Ouest ou la Partie Est de l’ile. Si tu es à La Havane est que tu vie sur la partie orientale tu es vue directement comme une prostitué par la police ! Rien que cela.

Je termine la soirée avec Alex  qui m’a invité à aller dans la maison là ou il loge, je fais la connaissance de sa meilleure amis Liliane, une fille superbe de 25 ans. Qui a quitté Santiago est son fils de 4 ans pour trouver du travail à La Havane et je fais la connaissance de Wilson, cubain qui me prose de me faire la visite de la ville le lendemain.

Très bonne journée de visite à La Havane. Les rencontre avec les cubains me perturbent beaucoup. Leur histoires sont remplie d’espoir malgré des faits bien triste je pense à Liliane qui ne peut voir son fils notamment. Demain, je continue la visite de La Havane car Nelson proposent de faire le guide pour Alex et moi. Au programme, la visite de deux autres quartier de la Capitale Cubaines.


Cuba: Quartier Viaja Havana par yoy21


Cuba: Centre historique de La Havane par yoy21

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)

A propos de l'auteur

Une réponse

  1. Tof

    Et sur les vidéos, le commentaire sur le ton « Tout à fait Thierry… ces superbeeeeeezzzzzzzimmeubleeeeeees….  »
    A quand les commentaires sur le ton « France un point… France one point » ? :-))

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.