BRESIL: Premier jour du coté de RIO DE JANEIRO

A l’image de la tentaculaire Mexico mais aussi de Cuba, je ne sais pas du tout à quoi m’attendre de Rio de Janeiro. Entre fantasme et peur, entre désire et rejet. De Rio, je connais les favelas que j’ai pu voir à la télévision, le célèbre Christ Rédempteur qui garde la ville de ces bras ouvert et la plage de Copacabana. Et surtout des amis ayant été à Rio de Janeiro m’ont surtout alerté sur le degrés d’insécurité de la ville. Ne pas aller au distributeur après 20h, ne pas aller le soir sur la plage de Copacabana, que pour voir le Christ tu peux entendre les balles réalité de la guerre des gangs entre favela.

Brésil-Rio de Janeiro: Premiere photo de Rio de Janeiro. J’ai été surpris par cette enorme pic venant de nul part derrière la plage.

Je quitte donc la ville paisible de Salvador de Bahia pour une grande inconnue. Et puis, il y a 5 ans jours pour jours, j’avais justement décide de ne pas aller à Rio de Janeiro ni au Bresil au dernier moment lors de mon périple en Amérique du Sud. 5 ans plus tard, je suis toujours à me poser cette question : Erreur ou pas d’avoir prie ce billet pour RIO DE JANEIRO.

Bresil- Rio de Janeiro: Sur la plage de Copacabana ou je suis resté à dormir pendant 7 jours, j’etais pas loin de cet hotel qui fut l’un des premiers hotels construit dans les années 30.

Bresil- Rio de Janeiro: L’une des premières photos de la plage de Copacabana. Alors vous aimez….ou pas?

J’arrive à Rio de Janeiro un beau matin, euh quand je dis beau, il faut le dire vite car le ciel est bien chargé. La météo est clair, sur les 7 jours de présence à Rio, les deux premiers jours seront tristounet puis après grands soleil de prévu et chaleur. J’arrive donc un matin. Je prend le bus de l’aéroport pour aller du coté de Copacabana, là ou se trouve l’auberge de jeunesse la moins chère de la ville. Première mauvaise surprise, la circulation ! Le bus reste bloqué dans un embouteillage monstre pendant des heures ! Il faut dire que la ville de Rio est en pleins travaux, en effervescence ! La Coupe du Monde de football aura lieu ici même en 2014 et surtout tout le continent d’Amerique du Sud attend ses premier Jeux Olympique sur son sol en 2016. La ville connaît donc de très gros travaux.

Bresil- Rio de Janeiro: Bords de plage de Rio de Janeiro.

J’arrive à l’hôtel, j’ai beaucoup de chance, il ne reste qu’une place libre ! Autre chance, je suis à 5 minutes de la plage. Il faut dire que si Rio est une très grande métropole, c’est une ville qui est surtout en longueur ! Pas du tout en largeur car entre la plage et les montagnes il y a que très peu de place. Là c’est un bon point, je suis donc tout prêts de la grande plage célèbre de Copacabana. Je peux donc respirer, je n’aurai pas à chercher un hôtel dans tout Rio. Surtout que j’ai mon problème de carte bleue, je dois voir si ma carte American Express fonctionne au distributeur ! L’hôtel a été sympa, ils m’ont dit de payer que demain. En attendant sauve qui peut, il me faut de l’argent. Entre la recherche d’argent, les embouteillages et tenter de sauver le couple sur Skype, ma première journée sur Rio est déjà fini.

Bresil- Rio de Janeiro

J’ai quand même le temps d’aller prendre l’appareil photo et d’aller sur la plage de Copacabana. Oui, je sais, on a dit Yohann pas de plage quand le soleil se couche et toi tu y vas et avec ton appareil photo ! J’arrive sur cette plage mondialement connu. Elle est grande, le sable est beau, pas tant de cocotier. J’ai vu mieux faut être honnête. Mais c’est vrai qu’elle est immense. Je regarde derrière moi et je découvre le front de mer avec ces hôtels et palace.

Bresil- Rio de Janeiro: Faut bien prouver que les photos que je prends son pas des copier/coller que j’ai prie sur internet et que je suis à Toulouse. Mon père qui n’a pas encore vue le moindre diplome à deja des doutes sur mon master2…. lol

Ce qui caractérise Copacabana c’est donc cette plage qui n’en fini plus. Circulez y a rien à voir ? Presque, je suis déçu ! J’ai l’impression de connaître déjà Rio. En effet, la plage est là, je vois au loin des montagnes que l’on voit tres souvent à la télévision de Rio. J’immortalise cet instant en faisant des photos, je trouve un mc do pour manger et je vais me coucher.

 

Bresil- Rio de Janeiro: Pas beaucoup de monde sur la plage pour ce premier jour, le soleil n’etant pas là. Oui je sais, je suis sortie avec l’appareil photo alors qu’il fait presque nuit!

Bresil- Rio de Janeiro: Outre la plage, le sable, il y a de véritables vagues presentes sur la plage de Copacabana. Un reve pour les surfeurs.

Juste avant je prépare le planning de la journée de demain : Découverte de Rio bien-sur et plus précisément de Copacabana et des autres plages de la ville tels que Leblon et Ipanema. A cet instant, je me dis : « Mais qu’est ce que tu fous ici, si c’est seulement cela Rio ». A cet instant seulement.

Bresil- Rio de Janeiro: Du coté du centre.

Bresil- Rio de Janeiro: Du coté de Ipanema

Yohann Taillandier

A propos de l'auteur

2 Réponses

  1. Audrey

    Et en plus, tu prêtes ton appareil pour qu’on te prenne en photo !!! Tu es fou mon Chéri, tu es foooou !!! :))

    Répondre
    • yohann

      GGRRAAve j’en perd pas une. Alors tu as vue les chateaux de sable. C’est enorme quand meme, tu trouves pas?
      Alors tu as prevu quoi cette semaine? Vous avez passe un bon week end?

      Yohann

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.