Le Lonely Planet donne le « La » en ce qui concerne RIO DE JANEIRO. On peut y lire: « L’envoûtante Rio pourrait bien susciter un sévère accès de saudade (indicible nostaligie) lorsque vous la quitterez. Flanquée de monts couverts de végétation luxuriante et de plages d’une beauté époustouflantes, la Cuidad Maravilhosa (Ville Merveilleuse) possède des atouts inestimables ». 

Bresil- Rio de Janeiro: Je marche sur la plage de Copacabana

D’habitude, je commence généralement à vous presenter l’histoire de la ville avant de vous faire partager ces rues, avenues, places et habitants. Aujourd’hui je ferai différemment car je vais marcher toutes la matinée et l’apres-midi sur les plages de RIO. Et des plages il y en a pour des kilometres, les plus connues étant celles de Capacaba, Ipanema et Leblon qui se trouve toutes dans la partie Sud de Rio.

Bresil- Rio de Janeiro: Ahh enfin je le vois; Le Christ Rédempteur.

Bresil- Rio de Janeiro: Premiere photo d’une favela de Rio.

L’éternel Copacabana

Je me reveil de bonne heure et avec un grand sourir. Avec Julien nous avons trouvé un moyen pour communiquer tous les jours: Skype. Il faut juste que je me reveil un peu tot, à 8h du matin et lui à cette heure-ci il a sa pause dejeuné. Je prend par la meme occasion le petit dejeuner. Apres la discution, je cours à la douche, prend mon appareil photo et je cours sur la plage de Copacabana.

Bresil- Rio de Janeiro: Entre plage, immeubre, pic de roche et drapeau brésilien!

Bresil- Rio de Janeiro: Christ et batiments

Je ne peux m’empêcher de faire une petite note, genre Wikipedia façon Yohann: Copacabana est un nom qui vient d’un village bolivien du lac Titicaca. Certains historiens pensent qu’une statue de la Vierge fut amené à Rio et donc cette Vierge serait venu de ce petit village Bolivien. D’ailleurs Copacabana fut pendant un tres long moment un village de pecheur. Son statut changea, jusqu’a l’ouverture du Tunel Velho en 1891 qui relia Copacabana au reste de la ville. Avant le village était enclavé par d’enorme pic rocheux qui ne favorisa pas le developpement de Copacabana. Enfin, pour ceux qui ont suivi mes aventures sur mon premier blog, je parle justement du village de Copacabana en Bolivie.

Bresil- Rio de Janeiro: Copacabana

Bresil- Rio de Janeiro: Peche

Il fait deja chaud et il y a un grand soleil. Je marche en direction d’Ipanema donc vers le sud de la ville. Il y a deja des centaines de personnes, qui courent, marchent ou bronzent. Finalement, je vais avoir le temps de bien voir ce que font touristes et locaux car la plage de Copacabana est longue de 4,5km!!!!

Bresil- Rio de Janeiro: Peche

Bresil- Rio de Janeiro: La Plage d’Ipanema et Lebon

La plage est magnifique, la mer a des vagues de plus d’un metre de haut et les immeubles de l’autres coté sont tout aussi magnifique. Ils sont tous bien différents, certains sont de simple immeubles d’un blanc crasseux ou l’on a l’impression qui pourraient s’effondrer mais en régle generale se sont de superbes batiments art déco.

Et plus j’avance sur cette plage en direction du sud, plus la ferveur, le charme de Rio me penetre. Je me retourne pour voir ce que j’ai deja fais en marchant et voit une vision de RIO que je n’avais pas hier. Les différents pics rocheux sont devant moi, venant de nul par ils emergent dans ce paysage urbain indescriptible. J’ai le coup de foudre pour RIO! Mais comment ils ont pu vouloir construite une ville ici? Combien de plage j’ai vu avec des montagnes…mais surtout avec aucune habitation à coté! C’est dingue d’avoir eu l’idée de construire une ville ici! Et alors que je me pose cette question et que je reprend le chemin vers le sud, je tombe sur ma gauche en regardant les pics sur « Le Christ Rédempteur ». Ce Christ mondialement connu qui est l’image de la ville de Rio. Mais je suis tellement loin que ce dernier parait tout petit. Je le vois entre les batiments et juste à coté je vois une favela. Premiere fois que je vois une favela de ma vie! C’est impressionnant ces maisons qui montent qui montent vers le ciel et qui sont les unes sur les autres!  

Brésil- Rio de Janeiro: Impressionnant c’est pic en plein la ville, non?

Brésil- Rio de Janeiro: Oui oui, c’est bien moi qui prend les photos et qui est bien au Brésil.

Dans les derniers metres, je tombe sur un petit marché ou les pecheurs vendent leurs poissons qu’ils ont peché la veille ou dans la nuit. C’est plutot sympa. Je regarde les bresiliens et je trouve que pour l’instant ils ont plutot le sourir. Moins de musique aupremier abord qu’à Salvador de Bahia mais toujours cet enorme sourir.

Brésil- Rio de Janeiro: Ah la banière gay qui flotte sur la plage d’Ipanema.

Brésil- Rio de Janeiro: Seul sur le sable….

Plage d’Ipanema et Lebon

Alors que Copacabana fut pendant des décénies LA plage de Rio. Cette dernière à perdu sa premiere place pour Ipanema. En effet, là aussi, quand je decouvre la plage d’Ipanema je ne peux m’empecher d’ouvrir la bouche et d’etre sous le choc de cette beauté! Devant moi ce trouve là aussi une plage MAGNIFIQUE, avec surfeurs, sable blanc, terasse de café, bar, restaurant le long des rues mais surtout au fond je vois encore un pic, beaucoup plus haut que les autres! A telle point que certains nuages se bloc dessus! Juste à coté encore une favela qui à tenter de monter sur la paroi rocheuse. Je marche pour contempler tout cela.

Brésil- Rio de Janeiro: AHHHH je suis fou amoureux de…mon appareil photo! Il peut faire vraiment des photos de fou!!!!

Brésil- Rio de Janeiro: Le « foot-Volley’ du coté d’Ipanema.

Et puis d’un seul coup je comprend pourquoi tout le monde me parlait de cette plage. Si c’est la plus belle plage, elle est aussi divisé en catégorie de personne. Les surfeurs, les babacool, les sportifs, les gays… Chacun à son bout de plage délimité par des drapeaux.

Brésil- Rio de Janeiro: Toujours le Christ Rédempteur mais avec les nuages qui arrivent ce dernier devient plus brumeux.

Brésil- Rio de Janeiro: La févala. IMPRESSIONNANT!!!! Non?

Cette plage est devenue le lieu des artistes et des intellectuels durant les années 60 mais le coup d’Etat à calmer un peu l’ambiance générale. Quand à la plage de Leblon, elle est reputé surtout le soir car c’est l’un des deux endroits ou l’on fait le plus la fete du coté de RIO DE JANEIRO. En marchant vers la favela, je vois des dizaines et des dizaines de brésiliens qui font du « foot-volley »! En faite ils jouent sur un terrain de volley avec un ballon de foot avec interdiction de mettre les mains! Et tous le monde a ce jeux!

Brésil- Rio de Janeiro: L’immense lac au centre de Rio de Janeiro!

Brésil- Rio de Janeiro: Alors pour Lou et Clovis, je n’ai pas vu helas « Rio » l’oiseau mais je suis tombé sur cette chouette!!!

Je marche depuis des heures, alors je decide de prendre « enfin » le soleil. Ah que cela fait du bien, il fait chaud, j’ai le soleil, j’achete une noix de coco que je bois et mange en moins de deux minutes. Puis je décide d’aller manger. Je trouve un restaurant ou je demande un steack-frite. J’ai mangé l’un des meilleurs steacks de ma vie. Il est 15h, je decide de commencer à rentrer. Je prend un chemin différent pour voir du coté du lac de Rio. Oui parce que si la ville à la mer, elle a aussi un superbe et enorme lac en son centre! Et là je tombe sur un club d’aviron. Le temps de prendre photos de quelques bresiliens, certaines et certains seront content depuis le temps que l’on me pose la question: « Alors ils sont comment les bresiliens? » A vous de juger!

Brésil- Rio de Janeiro: Les notes: 5,6; 5,8; 5,4; 6.0..ah mince nous sommes pas au patinage!

Brésil- Rio de Janeiro: Aviron!

Si vous avez aime cet article, merci de cliquer sur ‘j’aime’ en desous, de le faire partager ou d’écrire un petit commentaire. Cela ne prend que quelques secondes mais cela me fait très plaisirs.

Yohann Taillandier

A propos de l'auteur

Articles similaires

Une réponse

  1. floréal

    Comment ne pas laisser un petit commentaire rugbystique.
    Le ST: la seule équipe qui gagne même quand elle joue mal!!

    grosse bise et prend soin de toi

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.