Bolivie: Village Isla del Sol

Ce matin le programme était simple. Réalisé l’un de mes rêves dans ce tour du monde: Marcher le tour de la Isla de Sol qui se trouve en plein le Lac Titicaca qui se trouve du coté Bolivien. Oui mais voilà, quelques fois il y a des obstacles. Et ce matin ce dernier est plutôt important!

Bolivie-Ile du Soleil: Le seul avantage d’etre malade est de pouvoir regarder le soleil se lever sur le Lac Titicaca.

Bolivie: Levé du soleil sur le Lac Titicaca.

Bolivie: Il n’y a pas que moi qui soit deja reveillé! Quelques pecheurs ou voyageurs sont deja à l’oeuvre.

En effet, la nuit ne fut pas terrible et même fut horrible. Après le mal de tête du coté du Salar d’Uyuni, je suis entrain de faire une intoxication alimentaire. Depuis 4h du matin, je me réveil et fais des vas et viens entre ma chambre et les toilettes ! Ces derniers se trouvent dehors, je peux vous dire que je suis l’homme le plus heureux du monde. Imaginez devoir aller dehors pour aller au toilette sous une température de -5° !

Bolivie- Lac Titicaca sur l’ile du soleil.

Bolivie-Lac Titicaca: Et le soleil fut et tres franchement cela m’a bien rechauffé le coeur de le voir.

Bolivie- Isla del sol.

Je n’ai donc pas dormi de la nuit ou presque. Au matin je demande un thé à la feuille de coca qui est réputé pour atténuer ou retirer les mal de ventre ! Oui vous allez me dire : mal de ventre et mal de dos ? Oui oui, je ne comprend toujours pas pourquoi cette feuille de coca est toujours interdite en Europe ! Je prends ma tisane et je me sens un peu mieux. Ma volonté de marcher pendant 20km ne se réalisera pas. Alors je décide d’aller du coté des plages de la Isla del Sol.

Bolivie- Isla del Sol: Entre terasse et eaux.

Bolivie-Isla del Sol: Pecheur sur le lac Titicaca.

Bolivie- Isla del Sol.

Je mets quelques minutes à me retrouver sur les plages seul. Enfin presque, car je suis avec les locaux ! Aucun touristes à l’horizon. Sur ma gauche 3 locaux lavent leur linges en dansant dessus ! Et sur ma droite, 2 hommes réparent leurs bateaux. Les locaux sont surpris de me voir. Je retire mon tee-shirt et m’endort en prenant un peu le soleil.

Deux heures après, je me réveil. Je prend plusieurs photos. Un mère de famille se trouve à coté de moi avec ces deux enfants. Je regarde du coté des collines et je me dis que je vais avoir toutes les peines du monde à monter ! De la fièvre, j’en ai ces sur ! Je n’ai plus de force et je me trouve au plus mal.

Bolivie- Isla del Sol: Une femme qui lave le linge familiale sur le lac Titicaca.

Bolivie: Ohh que j’ai souffers pour remonter tout la haut! Je me suis dis que je n’y arriverai jamais. Un mal de ventre, une faiblesse generalisé! Je m’e dis que je vais surtout quitter l’ile.

Je débute alors l’ascension. J’ai mis deux heures à monter ! Je vais pas vous faire un dessin mais j’ai passé un très très sale quart d’heure. Mais j’ai reussi à me retrouver sur les hauteurs de l’Ile du Soleil. Mon mal de ventre ne cesse pas, mes courbatures n’ont plus. Je cherche alors le médecin de l’île, j’ai vu le local la veille. Sauf qu’en demandant aux locaux c’est dernier mes disent que le local est vide car le médecin ne vient que 2 fois dans la semaine !!!! AH NON PAS DE DESERT MEDICAL ! J’hésite à rentrer du coté de Copacabana. Finalement, je préfère rester et achete tous les médicaments que je peux. Contre le mal de ventre, les courbatures et j’avale des litres de tisanes à la coca.

Bolivie- Isla del So: Finalement j’ai decidé de rester sur l’ile meme si le medecin est du coté de Copacabana. Je me donne une chance de faire le tour de l’ile demain. J’espere que la santé sera bien meilleur!!! Et en marchant je tombe sur ces deux boliviens qui faisait eclater un feu d’artifice à eux tous seul. Tres dangereux…

Bolivie-Isla del Sol: Entre froid, pluie et soleil.

Je m’endors à 19h. Je me réveil le lendemain un peu, non beaucoup mieux, paré pour faire le tour de l’île ! Enfin…. et donc marcher plus de 23 km. Rendez vous au prochain article car les photos seront superbes !!!

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)

 

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.