Ce matin comme à chaque grand jour de visite d’un lieu, le réveil sonne très tôt vers 6h00. Aujourd’hui c’est le « Jour J », la Grande Barrière de Corail s’offre à moi. Ce projet au départ ne devait pas se faire. D’une, je suis pas un grand fan des océans et puis nager avec les énormes bouteilles d’oxygène, bof, bof. Pire lorsqu’on m’avait proposé de passer un baptême à Toulouse de plongée j’avais dis non. Mais, deux éléments ont fait que j’ai changé d’avis. Le premier fut de voir mes premiers coraux sur une plage de Cuba, tout ces poissons, ces coraux s’étaient magnifique ! L’autre élément fut le passage de l’Amérique Centrale, j’avais le choix entre passer par le Salvador et ces problèmes de drogues ou passer par le Honduras avec aussi les problèmes de drogues mais en plus les îles Ulula qui étaient vu comme passage obligé si tu voulais passer ton baptême de plongée (Open Water) sans te ruiner car les moins chère au monde. J’avais donc passé 5 jours du coté des Îles du Honduras à passer mon examen d’Open Water. Ce diplôme permettant de faire des plongée avec bouteilles accompagné d’une personne de ton choix jusqu’à 18m dans le monde entier.


Australie- Queensland: Plongé sur la Grande… by yoy21

Plus d’un an après, je suis donc à Cairns pour faire cette Grande Barrière Corail. Alors quand vous arrivez à Cairns vous êtes obligatoirement informé que la Barrière de Corail se trouve juste là car il y a une multitude d’agences de plongées dans la ville. Les étiquettes qui vantent des prix en baisses sont légions tout comme les différentes photos des îles visités, des coraux que vous allez voir. Bref c’est la jungle et c’est même un peu la panique : Quelle agence prendre, quelle durée ou aller ? Au bout de 2 jours un méchant mal de tête arrive et vous ne savez toujours pas quoi faire. Pas de panique, je vous donne la meilleure des adresses : Tourism Tropical North Queensland qui est en faite le Centre d’Information officiel arborant un authentique « i » jaune d’information, les autres sont tous bidon ou plutôt sont commercial. Non l’adresse que je vous donne est un organisme d’État et donc ils sont géniaux, je suis resté 3 jours à l’intérieur à parler avec eux.


Australie- Queensland: Plongé sur la Grande… by yoy21

Donc 6h30 du matin, je me réveil et je prend la direction de Draper Street pour me retrouver devant l’agence DEEP SEA DIVERS DEN. En effet j’ai réservé avec cette agence pour passer 2 jours et 1 nuit sur la Grande Barrière de Corail pour y faire 7 plongées pour le prix de 445$. Le prix comprend les plongées, le matériel utilisé, le transfert en bateau sur la Grande Barrière, les repas…

Arrivé au bureau de l’Agence, la bonne nouvelle est qu’ils m’ont retrouvé sur la base de donnée, tout est bien renseigné j’ai bien fais mon baptême. L’autre bonne nouvelle et que je ne suis pas le seul qui n’a pas fait de plongée depuis plus d’un an et donc je ne vais pas être le seul à la ramasse !


Australie- Queensland: Plongé sur la Grande… by yoy21

Car faire de la plongée c’est quand même bien difficile. Rien que mettre le matériel sur soi c’est le bordel, après tu dois regarder que tout fonctionne : Que l’air de la bouteille arrive bien sur le détendeur, que ton gilet est bien aux normes, que les poids pour descendre ne sont pas trop léger ou trop lourd et en plus tu dois vérifier ton co-equipier !

Premier jour :

A 8h c’est partie, je prend le premier bateau pour la Grande Barrière. Après une heure de voyage nous arrivons sur le site. Je mets la combinaison, la bouteille et je saute ! « Oh putain Seigneur, que l’eau est gelé »!!!!! Je crois que j’ai du utilisé 40% de l’air dans ma bouteille tellement que j’ai eu du mal avec la température de la mer. Pour cette première plongée je suis avec un couple de Catalan, oui de Catalan et non d’Espagnol (A fond pour indépendance de la Catalogne et donc ils viennent de…Barcelone!) Ils ont pas plongée depuis Mathusalem et donc nous avons payé un guide. C’est donc l’heure de la descente en mer. Enfin pas encore car j’ai un énorme problème, cela commence plutôt mal. Lorsque je descend plus d’un mettre dans les profondeurs mes oreilles me fond un mal de chien. Merdouille j’avais oublié ma dernière sinusite frontale bilatérale chronique. J’ai beau remonter, puis redescendre la pression dans mes oreilles me fait toujours mal, je dégluti, rien ne fonctionne. Je leur fais signe qu’ils peuvent descendre je regarderai la Grande Barrière de Corail de loin. Au bout de dix minutes, j’ai tous de même réussi à descendre à plus de 5m, puis 10m, puis 17m, puis AAHHH JE SUIS SUR LA GRANDE BARRIERE !  C’est beau, mais que c’est beau!!!!Je ne vais pas vous faire un dessin, vous pouvez regarder les vidéos et photos du blog. Mais ce calme, ce cote en apesanteur c’est vraiment énorme. Certains poissons se laissent toucher, les coraux sont multicolores. Trente minute après ils faut déjà remonter.


Australie- Queensland: Grande Barrière de Corail by yoy21

Voilà les plongées se sont succédée avec des variantes notamment la dernière de la journée qui a eu lieu en pleine nuit ! Faire de la plongée en pleine nuit est VRAIMENT impressionnant, tu ne vois rien, tu as juste ta lumière qui te permet de voir des choses magnifiques et surtout tu dois être bien concentré pour ne pas perdre tes coéquipiers. Mais la concentration n’étant pas mon fort j’ai perdu mes coéquipiers…

CONCLUSION :

 

  • Mal aux oreilles un truc de fou

  • Mes 4 dernières plongées étaient un peu spéciale car à chaque remonté je saigné de la bouche et du nez ! Sinusite quand tu nous tient !

  • Cela n’était jamais arrivé à l’agence mais j’ai cassé une bouteille d’oxygène ! Et oui saignement un peu trop important, j’ai posé la bouteille à la verticale, une vague et boom tombé et cassé les embouts ! 70 dollars de réparation

  • Je me suis perdu, avec l’Espagnole nous avons eu la mal chance de tomber sur un courant marin assez important. Après la remontée, notre surprise fut grande lorsque nous nous sommes aperçu que le bateau était à plus de 200m d’où nous nous situons. Résultat : Un peu de panique, on a gonflé les gilets pour pas couler et on a gonflé les bites en plastique orange. Il aura fallu 15 minutes pour qui viennent nous chercher. Mais on aura quand mémé vu, et nous sommes les seuls, nous avons vu un requin !

  • Les repas dans le bateau alors mention spéciale, car très franchement j’ai mangé comme un gros porc ! Les repas étaient EXCELLENT et de grande qualité ! Et j’ai dormi comme un bébé.

  • 7 plongées en deux jours, c’est bien. C’est peut être même un peu trop, nous étions tous bien fatigué. Cela fatigue énormément la plongée. La concentration doit être omniprésente et puis tu bouges beaucoup, tu te déshydrates énormément. Le corps est vraiment mis a contribution sur le coup.

* Voila dernière photo, pour ceux qui ne me connaissent pas c’est moi. J’ai l’impression d’etre en position lotus! Pour les videos les 2 premières sont MAGNIFIQUES! Vous pouvez voir les coraux de toutes les couleurs…

Yohann Taillandier

Une réponse

  1. Camille | Voyages et Compagnie

    Ohlala, cette vidéo est magnifique ! Et ton récit me donne vraiment hâte d’être en Australie pour voir tout ça de mes yeux. 🙂
    (J’ai découvert son blog via #WAT16, et j’aime beaucoup le design !)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.