Canada: Les chutes du Niagara entre joie et crise de nerfs!

Il y a des journées ou il vaut mieux parfois rester au lit et attendre  la journée suivante ou : « Comment Yohann peut passer un moment de détente absolue devant les chutes du Niagara à l’étape petage de plomb en quelques secondes: La recette…

Sur le bateau, direction les chutes.

Une des deux chutes du Niagara

Ce matin je me suis levé à 6h22. Ou plutôt j’aurai du me lever à 6h20 mais j’étais tellement fatigué que le réveil à sonné durant 2 longues minutes à 10 cm de mes oreilles, mais je n’ai rien entendu! C’est un mec de la chambre de l’auberge de jeunesse qui m’a réveillé! Finalement, j’ai réveillé toute la chambre à cette heure-ci! C’est vraiment cool l’auberge de jeunesse.

Je me lève si tôt, car je dois faire 2 choses aujourd’hui. J’ai un bus à 7h pour aller les Chutes du Niagara et à 15h15 j’ai un train pour revenir du coté de Montréal.

Même si nous sommes à plusieurs mètres des chutes avec notre bateau, nous sommes littéralement trempé!

07h00, j’arrive à la gare routière de Toronto, deux heures après je suis arrivé à Niagara. Pour aller aux chutes il y a 2 possibilités, soit on peut y aller à pieds soit le bus de la ville. Puisque je dois voyager pour par mal de temps, je préfère économiser et donc j’y vais à pieds.

Vingt-cinq minutes plus tard je suis devant les chutes! Un spectacle de toute beauté comme seule la nature s’est le faire. En faite il s’agit de 2 énormes chutes et cerise sur le gâteau la frontière entre le Canada et les USA se fait également ici. Maxime m’a dit de faire la virée en bateau ce que je fais. Je me retrouve au milieu des chutes, pour prendre des photos le vêtement que l’on m’a gentiment prêté ne m’a servi à rien je suis trempé.

Si sur mon coté droit les chaines d’hôtel et de restaurant sont bien trop présent prés des chutes, la nature à gardé droit de cité! Des chutes, de l’eau et des arbres, je me balade dans cette nature que j’affectionne temps! Apres 7 jours de ville entre New York et Toronto, je respire.


Est-ce la nature qui m’a fait oublier l’heure où je devais reprendre mon bus? Alors que je faisais des besoins, quoi de plus nature, je décide de confirmer que mon bus est bien à 13h15 pour être à la gare de train à 15h15! Et là, le DRAME!!! J’avais coché la ligne avec l’heure ou je devais reprendre le bus: 12h35! Il est 12h26 et je suis à plus de 25 minutes à pieds de la gare! Je fais un sprint d’anthologie, je cours, je cours. Mais je me perds dans la ville. J’arrive à la gare à 12h50 et la chance n’étant pas avec moi, le bus été à l’heure! Le prochain me fait arriver à 15h45! Je vais donc louper mon train, je demande le train suivant qui est bien plus tard et ou je dois débourser 125$. Cela me fait un billet Toronto-Montréal à 200$ soit 120 euros! Je suis en colère! Une colère noire! Ce n’est pas possible, je coche le bus que je dois prendre, hier j’avais bien regardé, ce matin pareil et je me trompe! La bonne matinée est un lointain souvenir. Je ronge mon frein à la gare routière de Niagara. Qui a dit qu’un tour du monde n’était que du bonheur !

01h45 après le bus arrive !  Je donne mon billet…qui n’est qu’un reçu, la vendeuse du matin ne m’a fait payer qu’un aller. Le bus doit partir et je n’ai pas de billet! LA BLAGUE! Je réussi à négocier un retard du bus de 5 minutes le temps d’aller chercher un billet.

De l'eau à perte de vue avec de beaux arc en ciel.

 



Dans le bus je m’endors, je me réveil avec que des jeunes collégiens à coté de moi et à ma droite coté fenêtre…une mer! La veille j’avais vu dans la nuit l’énorme lac qui touché Toronto, je suis de nouveau à coté de lui mais maintenant en plein jour et il est IMPRESSIONNANT! On ne voit pas du tout le rivage! On a vraiment l’impression que c’est une mer! La jeune collégienne me fait une carte pour me faire voir ou je me trouve exactement car ne savais pas qu’il y avait un lac du coté de Toronto! Maxime tu m’as pas tout dit!!! Vilain…


Le bus arrive à 16h15, mon train pour Montréal est partie depuis 1h. Je retourne à l’auberge pour reprendre mon gros sac. J’explique mon problème et annonce qu’il se peut que je revienne pour dormir cette nuit. Il n’y a plus de place mais je dormirai avec le personnel de l’auberge si je n’ai plus de transport pour retourner à Montréal. Cette journée est atroce mais tous le monde est sympa!

Je cours direction la gare de train ou je vais essayer de prendre le prochain train. Arrivé là-bas, je dis toute la vérité à un jeune de l’entreprise Via-Rail Canada. Et là, il m’annonce que je peux prendre le prochain train dans 10 minutes avec mon billet qui été « Ni remboursable-Ni échangeable »! Je fais une économie de…125$! J’arrive au guichet pour me refaire le billet et là une file d’attente monstre! Le train part dans 10 minutes et je dois attendre, 9,8,7,6min « Next, Suivant »! Je dois tout répéter, on me refait un ticket. Je cours voie 17! 16h57, le train est bien en gare mais devant moi les escaliers se lève, je peux plus monter!!!

Je crois que je vais pleurer! Je ne suis pas le seul à attendre cependant ! On nous dit que c’est juste un essai, que les escaliers doivent redescendre pour que l’on puisse monter.

 

Ah non, ce n'est pas mon drapeau mais une française passait par cela, elle m'a prêté son drapeau. Avant France-Angleterre, j'étais déjà prêt!

 

17h00, le train quitte Toronto, je suis dedans! Je prend place, à ma droite une prise de courant, je vais pouvoir ouvrir l’ordinateur, écrire cet article et en plus il y a internet!

22h, j’arrive à destination chez des amis de mon pote Clément qui viennent d’aménager à Montréal. Je vais rester chez eux durant 3 jours. Avec UN seul mort d’ordre: REPOS et DÉTENTE!!! J’en rêve!

 

Quand j'ai été au W.C, quel ne fut pas ma surprise au bout de 2 minutes de voir la tête de mon voisin! PTDR

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)

 

Canada : Coup de cœur pour Toronto

Voila, New York s’est fini, je me suis réveillé à 8h ce matin dans un bus, j’avais quitté la veille New York en me promettant d’y revenir avec quelqu’un notamment pour voir les beaux bâtiments et pour voir LE musée que je n’ai pu faire pendant les 6 jours. J’hésite encore sur la saison approprié : New York en hivers cela peut être sympa avec Central Park enneigé ou New York l’été mais là les touristes sont très nombreux, trop nombreux peut être. Mais avant de quitter New York, je vais une dernière fois du coté du Pont de Brooklyn.

Manhattan de nuit.

Manhattan du Pont de Brooklyn.

J’arrive vers 8h à Toronto. De cette ville je ne connais rien du tout, je suis en plein inconnu seul Maxime m’avait dit d’y aller et les Québécois disent que c’est la ville économique du Canada avec ces grands building. D’ailleurs, je comprends que j’arrive à Toronto car au loin je peux voir des dizaines de grands buildings notamment en verre et de toute beauté.

Gratte Ciel à Toronto.

Je décharge mon sac du bus, et ma première préoccupation et de trouver un hôtel et une banque HSBC pour sortir de l’argent d’un distributeur sans payer de taxe. Je décide de trouver un endroit pour dormir cette nuit, après tout c’est le plus important ! J’avais 3 noms d’auberge de jeunesse sur un papier, je vais dans la première qui est en plein centre de Toronto. Je ne mets pas trop longtemps à l’a trouver, je monte les marches avec mon gros sacs de 21kg, croise les doigts en espérant qu’il reste une place pour me loger ! BINGO, il reste tout juste une place. Je paye 29 dollars canadien et je peux courir dans une banque HSBC.

Alors verdict: On aime ou pas?

Il est 11h et je peux commencer ma journée. Celle-ci va commencer par un petit passage dans un office de tourisme. On me dit que pour une journée je peux aller visiter l’ancien Toronto, le quartier de l’université ou il y a le Parlement de l’Ontario, mais aussi un musée qui est gratuit aujourd’hui. Ce dernier se trouve dans un église qui a été agrandi par un bâtiment en verre, par curiosité j’irai et pour finir on me dit d’aller dans la tour de Toronto, la Tour CN qui mesure plus de 553,33m et ou il y a une vue imprenable sur la ville !

Au musée de Toronto, je prend cette statue bouddhiste que je trouve très belle. Et c'est en me rapprochant pour prendre une 2eme photo que je me rend compte du signe. Regardez bien sur le torse!!! J'ai halluciné.

Sur les traces de l'Université de Toronto.

Je décide cependant avant de faire ce que la dame de l’Office du Tourisme m’a dit, de me perdre un peu dans Toronto. Je trouve la ville à première vue tres jolie avec ces énormes bâtiments. Je passe également devant une tres grande place ou il y a des néons partout, en un peu moins grands que Times Square cependant.  Puis je commence à me diriger du coté de l’ancien Toronto.

Le soleil se couche sur les grandes avenues de Toronto.

La Tour CN de Toronto, haute de 553M!!!

L’ancien Toronto est très bien sauvegardé et il est très beau. Il y a notamment un quartier qui a été restaurer c’est le quartier ou se trouvait une très grande entreprise qui employaient des milliers de personnes et qui a plusieurs bâtiments. Les anciens bâtiments son devenu des musées, des endroits pour des artistes, d’ailleurs sur le chemin il y a plusieurs œuvre d’art mais aussi des restaurants et quelques magasins de souvenir ! Je suis tombé sous le charme de ce quartier !

La nuit tombe sur Toronto. Photo prise à plus de 400m d'altitude en haut de la Tour CN.

Puisque l’horloge tourne beaucoup plus que je ne voudrai, je prends la direction de l’Université mais en métro cette fois-ci.

 

Le bâtiment ou se trouve le musée et vraiment impressionnant ! Regardez les photos par vous-même, une ancienne église agrandie par ce superbe bâtiment en verre en forme dont je vous laisse trouver le nom : Julien peut être ? Je ne vais pas rester longtemps au musée car ce qu’il y a dedans je l’ai fais essentiellement dans les autres musée de New York. Et puis, j’ai un coup de barre de fou. Je décide de sortir et m’en vais dans le parc juste à coté. Je me pose 2 minutes enfin c’est mon souhait. Résultat, je me réveil 1h après complètement déconnecté ! Il m’aura fallu 5 bonne secondes pour que je comprenne que je suis à Toronto et dans un parc. Cette petite sieste m’aura fait le plus grand bien.  Je pars donc à la découverte du Parlement et de l’université ! Et quelle université ! Des bâtiments anciens et des parcs à perte de vue, je pense que c’est la  plus belle université de ma vie que je viens de voir ! D’ailleurs, plus je visite la ville, plus je me dis qu’elle est très belle et qu’elle coïncide à la ville rêvé. Apres tout, il y a des grattes ciel comme je les aime. La ville n’est pas à perte de vue comme à New York et surtout les parcs font que chaque quartier à un énorme poumon. Je suis sous le charme de la ville, et ce n’est qu’un début ! 18h30, le soleil est bien bas, je vais regretter de m’être endormi, il faut que je descende la ville en courant pour monter sur la tour CN et voir le soleil qui se couche sur Toronto ! Hélas, vue le nombre de touriste qui avaient la même idée que moi, j’ai attendu 20 minutes avant de prendre l’ascenseur ! Mais à défauts d’avoir un superbe coucher du soleil il reste des superbes couleurs, orange-rose sur les bâtiments en verre…un spectacle à coupé le souffle. La Tour CN de Toronto, est l’une des 7 merveilles du monde moderne, selon l’American Society Of Civil Engineers.

A plus de 400 mètres d’altitude, je découvre Toronto et notamment son…énorme lac ! Mais c’est quoi ce truc géant, j’ai l’impression que c’est une véritable mer ! Un lac ou je ne peux voir les bords !

Tour CN de Toronto de nuit.

Je prend des photos et vidéos et redescend illico-presto, demain le réveil va sonné à 6h20 direction LES CHUTES DU NIAGARA ! Toronto c’est déjà fini, mais j’irai en vacance un été c’est une certitude! LA VILLE que j’ai le plus aimé pour l’instant ou peut etre LA VILLE ou j’aimerai y vivre… Cela promet un match: TOULOUSE/TORONTO!

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)