AUSTRALIE- En route vers l’Outback: Adelaide la conservatrice

Au detour d’une avenue à Melbourne en decembre, mon cousin Justin voyant son visa se terminer à grande allure, me trouvait les arguments pour quitter l’Australie sans faire l’Outback! Le sytle etant difficile voir indefendable.. Du genre, critiquer votre dessert preferé! Apres l’avoir entendu je lui ai sortie un vibrant: « Mais tu comptes pas quitter l’Australie sans faire l’Outback et sans voir le symbole de l’Australie à savoir Uluru, ce gigantesque cailloux de couleur rouge, venu de nul part et etant un lieu sacre pour les indiens ». Non, de non Justin tu ne pouvais pas partir comme cela en hurlant: « Je m’enfui…. »! Heureusement, il a eu de la chance, les autorités lui ont donné un deuxieme visa de 3 mois pour voyager! C’est donc partie pour l’Outack en compagnie de Justin et d’Adrien, l’un des collocs du 81 Queens Road. Duree du periple 9 jours. Le temps de vous faire decouvrir, cette Australie loin des grande villes, des grands espaces, des reserves d’Indiens.

Australie-Adelaide: Arrive dans le centre de la ville.

Australie-Adelaide: Centre historique.

Australie-Adelaide

Quelques mots sur la ville d’Adelaide. La ville compte 1.7 million d’habitants. Surprenant, surtout lorsqu’on lie le  » Lonely Planet » qui descend Adelaide; Voila ce que dit le Lonely, attention cela descend severe:  » Sophistiquee, cultivee et decontractee: c’est l’image qu’Adelaide donne, clin d’oeil  a une colonisation libre qui lui a epargne le fardeau d’etre  une ancienne colonie penale. Toutefois, si les habitants semblent fiers de leurs origines libre, leurs ascendances guindees et aisees ont plus entrave que promu le developpement de la cite. Enlisee dans ses vieilles traditions et manquant cruellement de charisme, Adelaide est une ville portee sur la religion et le repli sur soi« . 

Et be pas du tout, la ville est tres surprenante avec des cotes Brasilia. Des batiments futuristes cotoient le centre ville, beaucoup plus anciens.

Australie-Adelaide: Certaines eglises de la ville ressemblent a celle de France. Ce qui tranche avec le reste de la ville beaucoup plus d’inspiration English.

Australie-Adelaide: Nature en plein centre ville.

Australie-Adelaide: Audrey regarde ce pigeon. Surprenant non? Apres mon pigenon bleu de Venise, le pigeon Skin d’Adelaide… J’attend de voir le tien avec impatience.

Australie-Adelaide: Soiree d’ete.

Australie-Adelaide: AHH la ville a trouve comment metre en harmonie, ville, et eau. Que Toulouse en prenne de la grene.

Australie-Adelaide

Australie-Adelaide: L’ancien et le nouveau Adelaide.

Australie-Adelaide.

Australie-Adelaide: J’adore ce batiment. Vraiment l’architecture sympa.

Australie-Adelaide

Australie-Adelaide: Autre eglise.

Australie-Adelaide: Ahh drapeaux importants. Vous pouvez reconnaitre le drapeau Australien a droite. Mais quel est le drapeau a sa gauche? Celui representant la nation Aribogene. Entre les indiens et les colonisateurs, l’histoire n’a pas ete un long fleuve tranquille. J’y reviendrai dans quelques articles.

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)

.

 

Bolivie: La Paz, ville splendide et historique de Bolivie.

Il est 5h45 et je viens d’arriver à La Paz. Le trajet s’est plutot bien passé. Ce ne fut pas le grand froid comme je redoutais. Je suis très heureux en plus d’arriver à La Paz. Cette ville fait partie des villes que j’avais fais il y a 5 ans et que j’avais particulièrement aimé. Normalement je dois rester 24h dans la ville après je prendrai un autre bus en direction du Lac Titicaca ou la Isla del Sol m’attend depuis bien longtemps!

BOLIVIE: Première vidéo de LA PAZ (qui n’est pas… par yoy21

Bolivie- La Paz: Quelques heures après mon arrivée.

Bolivie- La Paz: Ici on peut voir le canyon. Ici je me trouve dans La Paz du bas. Superbe non?

Bolivie- La Paz: Ceux qui ont aimé les photos du Mexique et du Guatémala vont aimé la Bolivie et le Perou.

Quelques chiffres sur cette ville du bout du monde. Alors déjà, je suis bien embêté car le Guide du Routard met La Paz comme la capitale la plus haute du monde! Cela me pose un grand problème car wikipedia confirme que La Paz n’est pas la capitale de la Bolivie, comme je le pense. Le débat est toujours présent, mais on ne peut pas nier que la ville se trouve à une très haute altitude, car La Paz se trouve entre 3 200 mètres à 4 000 mètres! OUI 800m d’écarts.

Bolivie- La Paz.

Bolivie- La Paz.

Bolivie- La Paz: Le canyon. Superbe non?

Bolivie- La Paz: La Paz à flanc de colline! Il y a un rapprochement à faire avec Rio de Janeiro!

Car La Paz se trouve en plein milieu d’un splendide et énorme canyon, entourée de superbe pics enneiger à plus de 5 000 mètres d’altitude! Pour le Guide du Routard, La PAz possède l’un des cadres naturels les plus incroyables du monde!

Bolivie- La Paz: Rue commerçante.

Bolivie- La Paz: Alors ici foetus de Lama! Il parait que d’en avoir à la maison cela rend heureux!

Il y a 5 ans j’étais arrivé en matinée. Il faisait jours à la différence de ce matin et j’avais été frappé d’arriver en haut du canyon et faire des tour et des tours pour arriver une heure plus tard tout en bas! Pour revenir dans la ville après 5 jours en Amazonie, j’étais revenu cette fois en avion. Et quelle ne fut pas ma surprise après être passé devant les plus grand sommets des Andes de voir l’avion piquet pour atterrir. Pour la petite histoire, il faut même un permis spécifique pour conduire un avion tend il est difficile d’atterrir dans cette ville.

Bolivie- La Paz.

Bolivie- La Paz.

Bolivie- La Paz: La place ou se trouve la maison du président mais aussi l’assemblée.

La Paz peut se targuer aussi d’être la seule ville au monde ou il faut monter pour descendre dans les bas quartiers, en d’autres termes, ou les riches au lieu de se réfugier tout en haut dans la ville se trouve…tout en bas! Et on peut le comprendre. La température entre le haut La Paz et le bas La Paz peut être de plus de 10°c! C’est à dire qu’a certain moment il peut pleuvoir dans les quartiers les plus bas de la ville alors qu’en haut, les embouteillages se multiplient pour cause de neige sur le bitume! Et oui, n’oubliez pas 800m de dénivelée!!!

Bolivie- La Paz: Toujours la place principale de La Paz.

Bolivie- La Paz: La presidence de la République. Le president se nomme ici: Evo Morales.

Bolivie- La Paz;

Mais La Paz est elle une belle ville? La réponse est négative mais on lui pardonne! Car la ville donne l’impression d’un chaos totale depuis qu’elle s’est donné à la voiture! Et le chaos est vraiment totale, des milliers et des milliers de voitures, de gaz, de poussière dans ce canyon. Et puis je ne parle pas de ces milliers de personnes qui tentent d’aller aux travail ou faire des courses. Un bordel sans nom se met alors en place dans la ville.


BOLIVIE- Place principale de La Paz par yoy21

Bolivie- La Paz: KM 0!

Bolivie- La Paz: J’ADDOORRE cette photo!!! Euh qu’est ce qu’il me fait!!! Tu penses que les gens nous regardent!!?

Bolivie- La Paz.

Pourtant je pardonne comme il y a 5 ans à La Paz tout ce bazar. Déjà parce que c’est un régal de marcher dans les petites ruelles, couloir et marche de la ville. Car on peut y voir à certains moments de superbes églises, place ou maisons coloniale. La Paz plus que toute autre ville du monde se laisse aimé si ont lui laisse un peu de temps. La Paz à cette atmosphère incroyable qui fait que tous ce qui voyagent en Amérique du Sud s’y rejoignent comme un aiment.

Bolivie- La Paz: Les gardiens du temple.

Bolivie- La Paz: Tension à coté du parlement.

J’ai donc aimé encore une nouvelle fois La Paz, surtout que je devais y rester 24 et que j’y suis resté finalement plus de 3 jours! Et puis pour les amateurs de marchés et de vêtements La Paz mérite sans débat le titre de capitale. Je pourrais y écrire un dicton: « Tout touriste qui arrive à La Paz avec un sac en ressort avec 2 ou 3 autres ».

Bolivie- La Paz.

Bolivie- La Paz.

Bolivie- La Paz.

C’est bien-sur dans ce contexte que j’ai passé ma première journée à acheter tous les cadeaux que je voulais offrir à mon frère, ma soeur et surtout à mes neveux! Tout y est passé notamment en ce qui concerne les vêtements. Il faut dire que les produits artisanaux à des prix défiants toutes concurrence se font ici à la Paz sur chaque bout de trottoir. Le résultat: Les neveux vont être content, moi je vais pleurer! Non bien-sur que non, je ne parle pas de mon portefeuille mais des kilos que je vais devoir porté. Car en rentrant à l’hôtel, j’ai deux sacs en plus ce qui donne un sac à 20kg plus 15 kg! 35kg je vais devoir encore porté! Et dire que sur les forums tout le monde me disait de ne pas dépasser les 8kg!!!!!!!!


BOLIVIE- La Paz: Manifestation des Indiens… par yoy21

Bolivie- La Paz;

Bolivie- La Paz: La Paz de nuit! J’adore cette photo avec en arrière plan toutes les lumières de la ville.

Bolivie- La Paz.

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)

NICARAGUA: Masaya entre volcans et cratéres.

Ce matin avec la bande nous avons quitté la ville de Léon pour rejoindre la ville de Masaya. Cette ville n’a rien d’extraordinaire mais on peut faire des excursions de lacs et de volcans à plusieurs kilomètres à la ronde. Pour moi Masaya correspond également à quelques petits bonheurs simple comme prendre une douche chaude ou avoir internet à l’hôtel. Après avoir passé la journée du cote de Masaya nous prenons un bus pour rejoindre le Parc National du Volcan Masaya, le plus connu et visité du Nicaragua.

Nicaragua-Volcan Masaya: A partir du Guatemala, fini les grandes stations de bus, à l'image du Nicaragua il faut chercher des emplacements qui ne sont pas toujours évidents mais en règle générale la place ou se trouve le marche et un bon endroit.

Nicaragua-Volcan Masaya: Globe représentant les différentes plaques et on peut voir que le Nicaragua se trouve à la croisée des chemins...Oui c'est le pays encerclé de rouge.

Le Parc a été crée en 1979 sur une surface de 54 km2. Il compte pas moins de 20 kilomètres de sentiers dans des paysages SUPERBES de nature scarifié par la lave. Si actuellement le parc compte pas moins de 5 cratères, et oui c’est beaucoup, à l’origine il y en avait qu’un. Mais en 4 550 avant J.C le Volcan d’origine appelé Ventarron a littéralement explosé. On peut facilement imaginé les limites de se dernier.

Nicaragua-Volcan Masaya: Explication sur la présence de Volcans.

Nicaragua-Volcan Masaya

Suite à l’explosion de ce volcan, d’autres cratères se sont formé. Parmi les volcans actifs le Volcan Masaya, et l’un des plus accessibles aux mondes.

Nicaragua-Volcan Masaya: Les paysages sont superbes, entre nature et lave séche la route qui tente de se frayer un passage.

Nicaragua-Volcan Masaya: Pas mal non? Par contre attention grosse difficulté pour respirer à cause du souffre.

A l’époque des indiens, le volcan faisait l’objet de vénérations et de jeunes femmes vierges ou des enfants étaient donnés au volcan pour l’apaiser, notamment en cas d’éruptions.

Nicaragua-Volcan Masaya

Nicaragua-Volcan Masaya: Un des 5 crateres.

Fait intéressant, le chef indigène, Tenderi dit au chroniqueur espagnol Gonzalo Fernandes de Ovierdo qui visita le site en 1529 qu’une vieille femme nues aux dents noirs vivait à l’intérieur du volcan et faisait office d’oracle. Et alors que les indiens de l’Amérique du Nord et du Sud attendaient les hommes blancs comme des libérateurs, cette femme aurait conseillé à l’indien de: « Lutter sans pitié contre les chrétiens »! Les espagnols eurent peur de ce volcan et appelèrent le volcan « Boca del Infierno » ce qui se traduit par « Bouche de l’enfer ». Une croix fut alors érigé pour conjurer le sort.

Nicaragua-Volcan Masaya: Ma photo préférée.

Nicaragua-Volcan Masaya

Nicaragua-Volcan Masaya

Nicaragua-Volcan Masaya: Après avoir marché 30 minutes, nous tombons sur d'autres cratères.

La dernière éruption du Volcan Masaya date du 16 mars 1772, la lave se déversa durant 8 jours sur un flan du Volcan. Cela a donc menacé la ville principale, afin d’échapper à la démolition programmé, les habitants partirent en procession avec l’image de la Vierge jusqu’au bord du lac Masaya qui se trouve à quelques kilomètres de là. Puis selon des témoins, juste après la procession, la lave se détourna du village. ALLELUIA!!!

Nicaragua-Volcan Masaya: Le sentier avec à gauche un cratère et à droite...un cratère.

Nicaragua-Volcan Masaya

Nicaragua-Volcan Masaya: Alors que l’atmosphère n'est pas terrible à respirer, des dizaines d'oiseaux ont quand même trouvé refuge près des gaz!!!

Sur les autres cratères visibles ont peut noter le Volcan San Pedro né en 1853, ce dernier est toujours actif et il crache du souffre continuellement. J’ai fais d’ailleurs une superbe crise d’asthme en montant les marches et en respirant le souffre. La derniers éruptions de ce volcan date de…2001!!!

Nicaragua-Volcan Masaya: Outre les volcans et cratères ont peut avoir une vue magnifique sur le lac Masaya.

Nicaragua-Volcan Masaya

Nicaragua-Volcan Masaya

Plusieurs sentiers sont présents pour admirer les volcans du Parc. Cela n’est pas très long, mais oui Valere, nous avons bien eu le temps de tout voir et même en restant de longue minutes arrêté pour prendre des vidéos et photos. Je dis cela car je rendais fou Valere en m’arrêtant toutes les 30 secondes quand je voyais des oiseaux ou des vues extraordinaires sur le lac Masaya ou les cratères. L’entrée du parc coute 5 dollars US soit 100 córdoba. Il faut mieux y aller tôt car avec tous les sentiers vous en avaient au moins pour 4 à 5 heures de marches facile.

Nicaragua-Volcan Masaya

Nicaragua-Volcan Masaya: Après la visite petit repos puis...nous sommes rentrés comme d'habitude en stop.

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)

MEXIQUE : San Juan Chamula=VATICAN 40

Titre je l’avoue assez humoristique car nous sommes dans l’époque chrétienne à Vatican 2 et on peut dire que de passer à Vatican 1 à Vatican ne fut pas de tout repos. Personnellement je suis très largement favorable à un passage à Vatican 3, les jeunes quittent les églises il est donc temps de faire quelques choses.

Mexique-San Juan Chamula: L'eglise en question. A l'exterieur, celle-ci n'est pas si extraordinaire mais à l'interieur...quelle bonne et belle surprise.

Pourquoi je vous parle du Vatican et encore plus de Vatican 40. Car mesdames et messieurs, je suis rentré dans la CELEBRE église de San Juan Chamula. Hélas, il n’y a aucune photo, les autorités locales veillent très sérieusement à ce qu’aucun touristes repartent avec des photos de qui se passe dans cette église et surtout ne souhaite pas être dérangé par les flashs. Alors je vais tenter de vous raconter l’INCROYABLE !

Mexique-San Juan Chamula.

Pour commencer, la différence avec les églises catholique et présente des l’entrée. Car ici on paye avant de rentrer si on est touristes ! Jésus ferai bien de venir faire un petit tour il pourrait crier : « Pas de marchand dans le temple » ! C’est un peu désagréable de payer pour rentrer dans une églises. Le Routard ne s’y est d’ailleurs pas remis en critiquant une ville et une communauté ayant vendu son âme aux touristes.

Apres avoir payé, je rentre et là je ne bouge plus. Je suis bouche ouverte devant le spectacle incroyable, invraisemblable que je vois devant moi. Au plafond je peux voir 4 énormes draps qui vont vers le sol et qui forme un V à l’envers. Sur chaque coté de l’église, il y a des statues de saint. Les statues étant sur des tables tout autour de l’église touchant les murs. Autour c’est à dire au milieu de l’église il n’y a pas de banc. Il n’y a tous simplement aucun banc, rien pour s’assoir.  Par terre des feuilles de pin sur 60% de la totalité du sol et des milliers mais alors des milliers de bougies sur des tables et à même le sol. Et les locaux sont par terre assis en tailleur ou allongé, le plus souvent en famille disant des prières à haute voix. Le spectacle devient SUREALISTE quand je marche un peu vers le milieu de l’église car je me rends compte qu’outre les milliers de bougies pour les prières, il y a des centaines de bouteilles en verre de coca cola et de Pepsi !

Mexique-San Juan Chamula

Comme vous pouvez le  voir on est loin de la façon de prier actuellement d’où le terme Vatican puissance 40 que j’ai écris. Mais je vous dois une EXPLICATIONS :

Les Tzotziles  qui sont les indiens locaux, pratiquent leur religion en se servant des instruments des cultes catholiques, c’est pour cela qu’il y a un nombre impressionnant de statue de Saint Chrétien et même Jésus et Marie. Cette religion catholique fut importée par les jésuites espagnols. Mais, ils vénèrent leurs propres dieux sous les traits des saints baroques espagnols. Concernant la ferveur, elle est tout simplement hallucinante. Je suis resté bouche bée devant un père de famille qui prépara devant sa femme et ces enfants la prière. D’un sac, il a sortie des dizaines et des dizaines de bougies. Selon ce que l’on a demandé il faut allumer un nombre de bougie bien déterminé. Par exemple pour demander la fin d’un mal de tête 5 bougies. Pour se faire, il commence a allumer une bougie et avec le liquide qui descend de cette bougies vont taper les autres bougies dessus pour les faires tenir à même le sol ! Voila pourquoi il y a donc des milliers de bougies sur le sol. J’en ai compté à vue de nez pas loin de 3 000 ! Apres les bougies, l’homme a commencé à prier d’une voix assez forte dans sa langue et non en espagnol. Je n’ai  vue personne prier en espagnol du reste. Au bout de 5min, l’homme était en pleure devant ces enfants qui le regardait à peine alors que sa femme priait également. Les bouteilles de Coca et Pepsi été également présente mais aussi une bouteille d’alcool de mais. Apres la prière, les croyants partent avec les bouteilles de Coca et Pepsi mais n’éteignent pas les bougies, certaine le font en retirant la flamme grâce à d’autre bougies. Souffler sur les bougies pour les éteindre ferait développer le mal ! Quand aux bouteilles de Coca et Pepsi, j’imagine que vous voulez une explication.  Ces bouteilles ont un avantage : Elles font roter, ce qui permet d’extirper le mal encore plus rapidement. On est donc loin de la société occidentale mais d’une certaine façon très proche de la rue d’Embarthe avec Moussa et Laurencie mes ancien colloc… Parce que nous aussi tous les 3 nous étions partisan dans la coloc de roter sans ce priver et c’est vrai que l’on  a pas eu « le malin » qui  nous a rendu visite. Ah si j’oublié Didier, mais c’est une autre histoire.

Mexique-San Juan Chamula.

Demain, la plage, le paradis terrestre : MAZUNTE  et sa cote du Pacifique.

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)

Mexique: San Cristobal de las Cosas, 2eme jours.

Avec un marché artisanal de toute beauté, il était donc obligé que j’aille faire encore un petit tour ce matin. « 100 pesos ? Allé on dit 70. Non ! Bon d’accord  80 ? Ok ». J’y suis même allé avec le portefeuille. Il va falloir que je me pose une question : Est ce que je vais continuer ce périple avec un sac à plus de 20kg ou j’envoie en France ce que j’ai acheté ? Beaucoup de routard me confirmant que cela n’étant pas excessif le prix à payer vue l poids que je porte tous les jours.

Mexique-San Cristobal de Las Casas.

Mexique-San Cristobal de Las Casas: Sur le marché.

Apres le marché artisanal, je fais le marché des fruits et légumes. Et là aussi, cela grouille de partout. Les marchés ici ressemblent beaucoup plus au marché que j’ai vu au Pérou et en Bolivie et je ne vais pas m’en plaindre ! Moi qui recherche un dépaysement je suis particulièrement servi. En regardant ce qui est à vendre, je tombe sur des fruits et légumes inconnu au bataillon. Confirmant que je suis une véritable quiche en ce qui concerne ce secteur et j’entends Julien que j’ai rencontre a Merida me dire : « Mais Yohann, la nourriture cela fait aussi partie du voyage » !

Mexique-San Cristobal de Las Casas: Toujours sur le marché.

Mexique-San Cristobal de Las Casas: J'etais donc dans ce lieu quand il y a eu le tremblement de terre.

Apres avoir fait les marchés dans la totalité je trouve un endroit pour manger. Je suis tellement concentré à regarder les 6 filles de ce petit restaurant qui me font la cuisine que je ne ressens rien ! Mais alors rien ! Ah tous de suite vous allez penser que je parle de sentiment, MAIS NON ! Mais c’est à ce moment là que la terre tremble ! Et oui, je le serai quelques heures après, mais la région  du Chiapas ou je suis tremble de toute part notamment sa coté Pacifique avec un tremblement de terre de 6.2 sur l’échelle de Richer et à 42 kg de la coté. C’est don assez surprenant que je n’ai rien ressenti. Je l’explique toujours pas étant donné que tous ceux de l’hôtel eux l’ont ressenti. Et alors que dire du tremblement de terre de Mexico en 1985 ou l’épicentre fut à plus de 10 000 kg de la capitale Mexicaine et qui a partout tout détruit !

Mexique-San Cristobal de Las Casas: Les rues et places de la ville.

Mexique-San Cristobal de Las Casas: Euh je sais plus, oups, je crois que c'est la cathedrale... lol

Apres cette matinée fort intéressante, je décide de marcher dans la ville et d’aller du coté du Temple de Guadalupe. C’est un au lieu de pèlerinage pour les habitants et il faut monter un énorme escalier, la vue sur la ville est alors magnifique. Je prends 2 heures pour faire ce coté de la ville puis je décide d’aller du coté du Musée de la Médecine Maya.

Mexique-San Cristobal de Las Casas: Oui bé j'aime beaucoup photographier les gens sur le marché.

Mexique-San Cristobal de Las Casas

Déjà petit coucou à Clément, oui oui mon pote Clement qui s’est explosé la rotule en huit avant de partir en Chine. Car ici mon chers Clement la médecine se fait avec les plantes, arbres et croyance locale, tu aurais été tout fou à voir ce que j’ai vu. On apprend beaucoup sur l’étendue de la médecine millénaire indigène. Ici on soigne avec bougie, prières, encens, alcool de mais et plante de la nature. Il y a même à coté du musée un jardin médicinal. Et ne pas manquer comme le note Le Routard la vidéo de qualité moyenne sur l’accouchement dans cette partie du monde. Un documentaire unique. En gros comme vous pouvez voir sur la photo. La future mère se met fasse a son marie qui la masse et lui dit de gentil mots doux pour lui donner du courage. Derrière elle, une femme faisant descendre le bébé grâce a une écharpe qu’elle fait descendre au fur et a mesure et en faisant pression de haut en bas. Quand le bébé sort, c’est cette femme qui va prendre le nouveau née alors qu’elle se trouve toujours derrière la maman ! C’est assez incroyable à voir ! Et ce n’est pas fini, pour les suivants si la famille souhaite un garçon ou une fille, le couple doit creuser dans la maison un troue et poser le placenta d’une certaine façon.

Mexique-San Cristobal de Las Casas

Mexique-San Cristobal de Las Casas

Apres cette grosse journée, je suis resté à l’hôtel. Car ici, nous sommes à plus de 2 000 mètres et il fait sacrement froid et puis le net ne fonctionne pas ou presque dans toute la ville, tremblement de terre oblige !

Mexique-San Cristobal de Las Casas: J'ai fini ma journée au Theatre ou grande surprise il y a avait un spectacle GRATUIT de chanteurs et danseurs de Guanajuato.

Mexique-San Cristobal de Las Casas: Spectacle d'artistes venant de Guanajuato.

Yohann Taillandier (http://yoytourdumonde.fr)